fbpx
Une couronne - trainjason - cc

Ard ri Érenn

Une couronne - trainjason - cc



« Ard ri Érenn » est un terme désignant les rois ayant régné sur la totalité du Royaume d’Irlande au cours du Moyen-âge irlandais. Qualifiés de « rois suprêmes », ces souverains régnaient en effet sur la totalité de l’île, et régentaient les 4 rois provinciaux…

Histoire des Ard ri Érenn

Une notion existante dans la mythologie celtique

Brian Boru – J.-H. Janßen – cc

Brian Boru – J.-H. Janßen – cc

Les textes mythologiques sont les premiers a énoncer le statut de l’Ard ri Érenn.

Ce dernier siège dans la province de Meath, et veille à ce que ses rois provinciaux (vivant dans le Connacht, le Leinster, le Munster, et l’Ulster), appliquent ses ordres, et payent chaque année la « boroma« , un impôt à verser à l’Ard ri Érenn sous la forme de don de bétail.

D’après les textes, l’Ard ri Érenn a pour objectif de répartir équitablement les richesses dans le Royaume, mais aussi de partir dans des expéditions punitives en vue de punir tout opposant à son autorité.

L’Ard ri Érenn au Moyen-Âge

Les Ard ri Érenn ont régné sur l’Irlande jusqu’au XIIème siècle. La tradition voulait qu’on les intronisait sur la célèbre colline de Tara, lieu situé dans le comté de Meath, et réputé pour avoir de tout temps été le Royaume des Rois Suprêmes d’Irlande.

Le premier Ard ri Érenn historique à monter sur le trône fut Niall Noigiallach (405). De nombreux récits attestent de son autorité et de son courage exemplaire… Ses descendants, occupèrent le trône d’Ard ri Érenn jusqu’en 1022, et se succédèrent jusqu’au moment où le trône suscita de nombreuses convoitises… De nombreuses dynasties irlandaises s’affrontent alors au nom du pouvoir suprême… et ce, durant plusieurs décennies…

Ainsi, les Ua Briain, descendants de Brian Boru, affrontent les MacLochlainn (descendant des O’Neill), les Ua Conchobair (descendants de Niall Noigiallach), ou encore les Diarmait mac Mail na mBo Uí Cheinnselaigh (descendants de ris du Leinster).

Après plusieurs années de guerre incessante, le dernier Ard ri Érenn a monter sur le trône est Ruaidri mac Toirdhealbach Ua Conchobair qui renonce immédiatement à son titre en le cédant à Henri II d’Angleterre lors du Traité de Windsor de 1175.

Au fil des ans, le titre d’Ard ri Érenn tombe alors en désuétude, malgré les efforts de certains clans irlandais souhaitant le réinstaurer durant les Invasions anglo-normandes…




Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link