fbpx
The Chieftains

Les Chieftains

The Chieftains



S’il y a un groupe irlandais à connaître, c’est bien les Chieftains dont il s’agit ! Ce groupe trad est incontestablement l’un des groupes les plus connus et les plus entendus dans les Pubs Irlandais ! Ce groupe réunit l’ensemble des instruments traditionnels irlandais pour créer de véritables standards de la musique trad irlandaise ! A écouter absolument !

Carrière des Chieftains

Naissance d’un Groupe Hors Norme

Les Chieftains (« le clan »), voient le jour en 1963 à Milltown. C’est autour de Paddy Moloney, ancien de « The Square  » que se greffe le reste du groupe : Martin Fay au violon, Sean Potts au tin whistle, Michaël Trudy à la flûte et David Fallon au bodhràn qui sera remplacé dès le deuxième album par Peadar Mercier.

Très vite, le groupe rencontre un franc succès, et la formation s’élargit à une harpe pour l’album suivant (1971) avec le harpiste Derek Bell. C’est cette année là que les Chieftains se démarquent de l’ensemble des groupes irlandais, par un style bien défini.

Dès lors, les irlandais s’arrachent leurs albums, et considèrent leur musique comme un véritable renouveau de la musique traditionnelle irlandaise.

Le Succès dépasse les Frontières Irlandaise

Désormais le groupe a atteint une notoriété internationale, et en 1975 ils écrivent la musique du film « Barry Lyndon », et « Women of Ireland » fait le tour du monde. Peadar Mercier passe la main et c’est Kevin Conneff qui prend le relais au bodhràn. Les Chieftains participent en 1977 à la bande originale du film « Le Taxi Mauve » de Yves Boisset. L’année suivante, le groupe reçoit un Grammy pour « Chieftains7 » dans la catégorie Musique du Monde.

Puis, une nouvelle mutation intervient dans le groupe : Michael Tubridy et Sean Potts partent et Matt Molloy, ancien des Planxty, arrive, et les Chieftains gagnent leur deuxième Grammy pour Boil The Breakfast Early.

Leur musique s’exporte jusqu’en Chine où ils joueront d’ailleurs sur la grande muraille. Une première.

Le uilleann pipe de Paddy Moloney s’invite dans un orchestre symphonique pour la pièce de Tristan et Iseult.

En 1986 sur la commande du National Géographic Spécial, le groupe enregistre « Ballad of the irish » horse. Deux ans plus tard The Chieftains se lancent dans la musique bretonne.

Années 90 : le temps de la consécration

Les années 90 seront la décennie de la consécration. En 1991, c’est le disque d’or avec « The Bells of Dublin ». En 1997 le groupe collabore de nombreuses fois avec Carlos Nunez, un joueur de gaïta, une cornemuse galicienne.

Les deux derniers albums sont,  » Tears of Stones  » en duos, et  » water of the Well  » qui renoue avec des musiques traditionnelles des différentes régions d’Irlande.




Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link