Quantcast
The Pogues - rufus - cc

The Pogues

The Pogues - rufus - cc




par Guide Irlande


Informations pratiques :

Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,45/5 (11 votes)


The Pogues est un groupe irlandais d’influence rock/folk. Leur musique allie musique traditionnelle irlandaise, avec l’énergie du rock-punk des années 80/90, où les guitares électriques s’allient à la perfection avec les instruments traditionnels comme le bodhràn, le tin whistle, l’accordéon ou encore la mandoline. Beaucoup classent ce groupe irlandais comme étant l’un des plus grands d’Irlande, avec les Chieftains ou les Dubliners.

Histoire d’un groupe Planétaire

Un groupe qui ne fait pas dans la dentelle !

Tout commence en 1982 à Londres, lorsque se forme un petit groupe de musique nommé “Pogue Mahone”. Ce nom est en réalité une transcription anglaise de l’expression gaélique “Póg mo thóin“, qui signifie “Embrasse mon Cul“. A cette époque, le groupe se compose de 6 musiciens dont :

  • Shane MacGowan (au chant)
  • Spider Stacy (au tin whistle)
  • Jim Fearnley (à l’accordéon)
  • Jeremy Finer (à la guitare et au banjo)
  • Cait O’Riordan (à la basse)
  • Andrew Ranken (aux percussions et à l’harmonica)

Leur carrière démarre au départ dans les rues, et dans les Pubs, où ils interprètent aussi bien des morceaux traditionnels irlandais, que des morceaux originaux composés par le groupe. D’années en années, ils commencent alors à gagner en notoriété, et on leur propose de faire quelques lives sur des scènes médiatisées, où ils font la première partie des Clash en 1984.

Un groupe qui détonne… mené par un Shane McGowan turbulent

Dès 1985, ils décident de prendre le nom de “Pogues“, après avoir été refusés dans de nombreuses radios devant la vulgarité de leur premier nom. Ils sortent alors leur premier album “Red Roses for Me”, qui connait un fort succès.

Entre-temps, Phil Chevron se joint aux rangs du groupe, et les Pogues enregistrent un nouvel album : “Rum, Sodomy & the Lash“, sous la tutelle d’Elvis Costello. Le titre est en vérité une référence à une phrase que Winston Churchill aurait prononcé au sujet des conditions de vie de la marine britannique). La bassiste Cait O’Riordan annonce peu après son départ, suite à son mariage avec Elvis Costello. Darryl Hunt prend alors le relais, et Terry Woods, un multi-instrumentaliste les rejoint dans la foulée.

Ce n’est qu’à cette période que Shane MacGowan commence à mener une existence assez dissolue. Il jongle alors entre drogue et alcool, prend énormément de poids, se fait connaître pour sa vulgarité et ses affres avec la police. Tout cela porte énormément préjudice à l’image du groupe entier.

Côté musique, les Pogues participent à de nombreux projets, composent des bandes-sons pour des films et enregistrent avec les Chieftains l’incontournable morceau “The Wild Rover“. En 1988, ils présentent l’album “If I Should Fall from Grace with God” (“Si je devais perdre la grâce de Dieu”), avec un tube, qui deviendra un morceau planétaire : “Fairytale of New York“, un chant de Noël qui resta premier dans les charts en Irlande et au Royaume-Uni.

Le succès est sans borne, mais quelque peu émaillé par l’attitude de Shane McGowan, de plus en plus violent et incontrôlable. Bien que celui-ci soit le leader du groupe depuis sa création, MacGowan quitte le groupe en 1991, laissant derrière lui un groupe moins efficace que du temps où il chantait et composait les textes. Les Pogues poursuivent malgré tout sans lui jusqu’en 1996, après la sortie de 2 albums plus ternes que les précédents. Mais le groupe s’essouffle rapidement après le départ de son leader, et décide dès 1996 de voter la séparation du groupe.

Ces derniers ne se reforment exceptionnellement qu’en 2001 et 2004, pour quelques concerts en Europe et aux États-Unis avec la participation exceptionnelle de Shane McGowan…

Leur Discographie

  • Red Roses For Me (1984)
  • Rum, Sodomy, and the Lash (1985)
  • Poguetry in Motion (EP) (1986)
  • If I Should Fall From Grace with God (1988)
  • Peace and Love (1989)
  • Yeah Yeah Yeah Yeah Yeah (EP) (1990)
  • Hell’s Ditch (1990)
  • The Best of The Pogues (1991)
  • The Rest Of The Best (1992)
  • Waiting For Herb (1993)
  • Pogue Mahone (1996)
  • The Very Best Of The Pogues (2001)
  • The Ultimate Collection including Live At The Brixton Academy 2001 (2005)
  • Dirty Old Town: The Platinum Collection (2005)
  • Just Look Them Straight In The Eye And Say… Poguemahone!! (Coffret 5CDs) (2008)






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com
Changer la langue
français english version