Irlande : Donald Trump ne construira pas de mur pour son complexe hôtelier irlandais



20
décembre
2016

L’affaire a fait couler beaucoup d’encre en Irlande… Donald Trump, futur président des Etats-Unis, est l’actuel propriétaire d’un vaste complexe hôtelier et d’un golf dans l’Ouest irlandais (village de Doonbeg). Situé à deux pas de la plage de Doughmore, ce dernier offre un point de vue exceptionnel sur les dunes de Carrowmore.

Mais c’était sans compter sur le projet un brin farfelu de l’homme d’affaire ! Convaincu que la situation géographique de l’hôtel, installé près de l’océan, lui ferait courir d’importants risques (liés à l’érosion, et aux changements climatiques), ce dernier a eu l’idée d’édifier un mur colossal, pour protéger son hôtel d’une éventuelle montée des eaux !

Un projet démesuré, consistant à élever un mur de 2.8km de long, pour 5 mètres de haut !

Les réactions ne se sont alors pas faîtes attendre : les protecteurs de l’environnement, les habitants locaux, et les surfeurs ont immédiatement fait connaître leur profond désaccord. Ils ont ainsi déclarés que ce projet allait “détruire l’habitat que représente la dune sableuse, restreindre les possibilités d’accès du public, affecter la qualité des vagues, et à terme, faire disparaître la plage.

Un problème environnemental épineux, conduisant en clair à saccager les lieux…

Après avoir recueilli plus de 100 000 signatures contre ce projet, Trump a finalement déclaré début décembre qu’il renonçait à la construction de ce mur, évoquant que les études scientifiques, commandées par les autorités irlandaises allaient retarder le projet de 3 à 4 ans, bien que l’océan lui, représente un véritable risque dans l’immédiat pour son hôtel et son terrain de golf.

Un argument étonnant, surtout émanant de Donald Trump, bien connu pour ses positions climatosceptiques…






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *