Irlande du Nord : explosion d’une bombe à la frontière avec l’Irlande

La bombe n'a pas fait de blessé, mais serait la résultante du marasme autour du Brexit
20 août 2019
Union Jack - Iker Merodio - cc
Union Jack - Iker Merodio - cc





Une bombe a explosé ce lundi 19 août à Newtonbutler en Irlande du Nord, sans faire de blessés. Celle-ci s’est déclenchée à quelques kilomètres de la frontière avec la République d’Irlande et semblait viser, d’après les forces de l’ordre, les membres de la police nord-irlandaise.

D’après l’enquête, cet attentat à la bombe pourrait être revendiqué par un groupe dissident comme l’IRA Continuité ou la Nouvelle IRA. Pour le moment, aucune communication de la part de ces groupes n’a encore été observée, laissant planer le doute.

Fort heureusement, la police avait été informée samedi soir qu’un engin suspect avait été déposé dans la zone de Wattle Bridge, dans la même région. Prenant rapidement l’affaire au sérieux, les forces de l’ordre avaient alors démarré une opération de ratissage en urgence dès le dimanche matin.

La bombe a finalement explosé le lundi matin dans une zone différente, sur une route principale, sans faire de blessés.

Je suis fermement convaincu qu’il s’agissait d’une tentative délibérée d’attirer la police et les collègues de l’antiterrorisme dans le coin pour les tuer. a déclaré Stephen Martin, chef adjoint de la police nord-irlandaise.

Cet attentat à la bombe semble être une conséquence directe du Brexit, toujours en cours de négociation à l’heure actuelle. Les balbutiements du Royaume-Uni autour de cette question épineuse semble impacter directement l’Irlande du Nord, réveillant de sombres fantômes du passés autour de la question d’une frontière physique entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande.

L’Irlande du Nord sera-t-elle l’otage du Royaume-Uni, et d’avantage coupée du reste de l’île irlandaise ? L’impact économique plongera-t-il les habitants nord-irlandais dans une situation précaire ?

Autant de questions qui cristallisent des tensions récurrente au sein de la province.

Car une éventuelle frontière pourrait rappeler le triste épisode des “Troubles”, déjà vécu en Irlande du Nord, où républicains et loyalistes s’affrontèrent pendant plus de 30 ans à coup d’attentats à la bombe et autres actes de violences…



Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


A découvrir en ce moment en Irlande :

Rechercher
Guide Irlande.com