fbpx

Kate Middleton chahutée en Irlande du Nord

La duchesse de Cambridge aurait été interpellée par une nationaliste nord-irlandaise...

Kate Middleton - schultzstm - cc
Kate Middleton - schultzstm - cc

Alors que Kate Middleton et le Prince William étaient en séjour en Irlande du Nord la semaine dernière, voilà que la princesse de Galles aurait été désagréablement interpellée, alors qu’elle s’adonnait aux traditionnelles poignées de mains avec le public… Une femme, aurait ainsi pris Kate Middleton à parti, en lui lançant :

Ravie de vous rencontrer, mais ça aurait mieux si vous étiez dans votre propre pays. L’Irlande appartient aux Irlandais.

Une pique, soigneusement ignorée par Kate Middleton

Une attaque récurrente lors des voyages en Irlande du Nord

La scène s’est déroulée devant le château de Carrickfergus, au nord de Belfast. Alors que le couple royal s’adonnait à la traditionnelle rencontre auprès du public nord-irlandais, la duchesse de Cambridge aurait essuyé une pique verbale de la part d’une habitante locale.

En réponse, Kate Middleton serait restée impassible. Elle aurait esquissé un sourire gêné, puis fait le choix de poursuivre ses poignées de mains, agissant comme si elle n’avait rien entendu.

Un choix stratégique, destiné à ne pas envenimer d’avantage le conflit nord-irlandais. Car pour rappel, l’Irlande du Nord est une province britannique déchirée par des idéologies identitaires, certains prônant son appartenance au Royaume-Uni, d’autres, à la République d’Irlande.

Une telle phrase fait donc écho à la situation géo-politique nord-irlandaise actuelle… Une situation qui a tendance à se complexifier avec le Brexit…

Ce n’est pas la première fois que la famille royale essuie des remarques de la part de nationalistes irlandais. Préférant jouer la carte du silence, le couple royal a réitéré sa stratégie encore une fois…

Pour rappel, l’Histoire nord-irlandaise reste particulièrement complexe, et a déjà, par le passé, frappé durement les deux camps… La famille royale elle-même a d’ailleurs perdu un des membres de sa famille, Lord Mountbatten en 1979, suite à un attentat revendiqué par l’IRA.



A découvrir en ce moment