fbpx
Robert McLiam Wilson

Robert McLiam Wilson

Robert McLiam Wilson




par Guide Irlande


Informations pratiques :

Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,38/5 (8 votes)


Eureka Street est son meilleur roman, et on qualifie Robert McLiam Wilson de véritable prodige de l’écriture… Fervent amoureux de la littérature, Robert McLiam Wilson est un écrivain irlandais, célèbre pour ses récits au ton décalé et pour son talent à décrire a ville qui l’a vu naître : Belfast. Auteur contemporain, Robert McLiam Wilson est considéré par les critiques comme un écrivain irlandais des plus doués de notre époque !

Biographie de Robert McLiam Wilson

Un nord irlandais avec la passion des mots chevillée au corps

Robert Mc Liam Wilson naît en 1964, à Belfast. A cette période, sa famille vit dans les quartiers catholiques ouvriers, et mène une vie parfois difficile. Robert y passe la plupart de son enfance, trainant avec les autres gamins du quartier, découvrant Belfast sous tout ses angles… Cette passion pour la ville ne le quittera plus, et l’influencera même par la suite dans ses romans.

A l’école, Robert McLiam Wilson se montre brillant en littérature, et sa passion pour les mots l’amène à quitter Belfast pour Londres, afin de poursuivre ses étude à Cambridge.

En 1988, Robert McLiam Wilson signe son premier roman “Ripley Bogle”, et connaît dès lors un succès auquel il ne s’attendait pas. Son roman y conte l’autobiographie d’un SDF vivant à Londres, paresseux à souhait et borné, qui se contente de mener sa vie en multipliant les mensonges les plus éhontés.

Dès lors, la critique l’encense comme étant un jeune prodige de l’écriture, et lui décernent en Grande-Bretagne le prix Trask, le prix Rooney, le Prix Hugues ainsi que le prix Irish Book. Un grand honneur donc pour un écrivain de sa trempe !

En 1992, Robert McLiam Wilson sort un nouveau roman intitulé “La Douleur de Manfred”. Le public lui réserve un accueil chaleureux, bien que moins prononcé que pour “Ripley Bogle”.

1996 est cependant une année capitale dans sa carrière d’écrivain : il y écrit le fabuleux “Eureka Street”, un roman très inspiré où il évoque la vie de quantité de personnage évoluant dans la ville de Belfast. Humour, cynisme et romance sont au rendez-vous, et en font une œuvre incontournable aux yeux des critiques. Très rapidement, “Eureka Street” est propulsé en tête des ventes en Grande-Bretagne et en Irlande, et beaucoup affirment que ce roman est le meilleur jamais écrit par McLiam Wilson.

En 2005, l’auteur sort à nouveau un autre roman, intitulé cette-fois-ci “Les Dépossédés”. L’accueil est également positif, et confirment alors son talent et sa constance. Beaucoup attendent aujourd’hui avec impatience ses prochaines œuvres…peut-être n’attendrons-nous pas trop longtemps… ;-)

Ses œuvres littéraires (Romans)

  • Ripley Bogle (1988)
  • La douleur de Manfred (1992)
  • Eureka Street (1996)
  • Les dépossédés (2005)






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Commentaire Un avis

  1. Petite Correction, si je puis me permettre:) Les Dépossédés n’était pas un roman mais plusieurs récits au ton journalistique (mais toujours avec la “patte” MacLiam Wilson) concernant la pauvreté au Royaume-Uni, réalisés avec le photographe Donovan Wylie.

Rechercher
Guide Irlande.com
Changer la langue
français english version