La DeLorean Motor Company

La Delorean - Terabass - cc


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,86 / 5 (7 votes)
Loading...

La DeLorean Motor Company (DMC) est un constructeur automobile américano-irlandais, auteur de la célèbre voiture de la trilogie “Retour Vers le Futur” communément appelée la DeLorean (ou DMC-12). La compagnie ne connaîtra qu’un bref succès avant de faire faillite en 1982, et ne laissera pas de souvenir impérissable se ses autres modèles… Petit aperçu de l’historique de la compagnie automobile irlandaise qui ne connut qu’une réussite éphémère…

Histoire de la DeLorean Motor Company

Débuts

DeLorean Motor Company estt fondée le 24 octobre 1975 par John DeLorean, un riche homme d’affaire basé dans le Michigan. Très vite, l’homme cherche des usines où produire ses voitures et pense alors à l’Irlande. A cette époque, Des O’Malley, Minsitre de l’Industrie et du Commerce se prononce contre le projet et refuse donc l’implantation de DeLorean en République d’Irlande…

Fort heureusement pour l’homme d’affaire, l’Irlande du Nord voit cette situation d’un autre oeil, et la NIDA (Agence pour le développement de l’Irlande du Nord) décide de lui faire une proposition pour installer ses usines en Irlande du Nord, créant ainsi de nombreux emplois dans des zones fortements touchées par le chômage.

Ravi, John DeLorean installe donc ses usines à Dunmurry, non loin de Belfast et bénéficie ainsi d’une centaine de millions de dollars de subvention de l’Etat. Six bâtiments d’une sperficie totale de 61 000m² sont ainsi bâtis.

Le Modèle DMC-12 ou “DeLorean”

Dès 1978, le constructeur automobile dessine la DMC-12, une voiture aux formes innovantes, possédant des portes papillons et une carrosserie réalisée à partir d’acier inoxydable. L’on prévoit sa production en masse pour 1979, mais les délais trainent et la DMC-12 ne sera produite qu’en 1981. Les premiers voitures essuieront quelques plâtres suite au travail parfois bâclé de certains ouvriers peu expérimentés.
Néanmoins, dès 1982, le modèle s’améliore, ainsi que sa qualité, et les acheteurs se pressent au portillon pour acheter la voiture…

Malgré son succès, l’accueil de la DMC-12 est des plus mitigé : la voiture est en effet critiquée pour sa faible motorisation, ainsi que pour sa carosserie en acier inoxydable difficile à entretenir… Par ailleurs, la DMC-12 coûte plus de 25 000 dollars : une somme
astronomique pour la clientèle…

La DeLorean Motor Company plonge…

La production du modèle DMC-12 est un projet peut-être trop ambitieux pour la compagnie… Très vite, les comptes de la société s’essouflent, malmenés par des coûts de productions exhorbitants ainsi que par de faibles ventes du véhicule… Alors que la compagnie produit chaque année entre 10 000 et 12 000 véhicules par an, seulement 6 000 véhicules sont vendus chaque année…

Face à cette situation critique, la companie tente une restructration en créant une holding : la DeLorean Motors Holding Company regroupant la DeLorean Motor Company et ses filiales DeLorean Motor Cars Limited (fabricant), DeLorean Motor Cars of America (le distributeur américain) et DeLorean Research Partnership (recherche et développement).

Malheureusement, rien n’y fait, et John DeLorean demande une aide auprès du gouvernement britannique qu’il se voit refusée. Et comme les malheurs n’arrivent pas seuls, John DeLorean est accusé dès octobre 1982 de tremper dans une affaire de trafic de drogue…

Le FBI et le DEA le soupçonnent d’avoir trafiqués pour plus de 24 millions de dollars de cocaïne. Ces accusations s’appuient sur une cassette vidéo montrant DeLorean discutant de cette marchandise avec des agents du FBI sous couverture. Malgré tout, l’homme d’affaire est acquitté, mais souffre d’une terrible réputation.

Incapable de sauver son entreprise, la DeLorean Motor Company fait faillite fin 1982, provoquant le licenciement de 2 500 employés et la fermeture de l’usine. John DeLorean décide de quitter l’Irlande du Nord pour la Nouvelle Angleterre et y meurt le 19 mars 2005 dans le New Jersey.

La DeLorean redore son blason avec la trilogie Retour vers le Futur

Ce n’est qu’en 1985 que le modèle DMC-12 connaît un regain d’intérêt : celle-ci apparait comme voiture phare dans la trilogie cinématographique “Retour vers le Futur” (1985-1990). Les gens s’intéressent de près à cette voiture pour le moins atypique, et permet à certains amateurs de voiture de collection de former une “communauté d’amateurs”… Des clubs sont formés, et certains collectionneurs se battent pour acquérir une DeLorean… De nos jours, on estime à plus de 6000 DeLorean en état de rouler… Quand à leur prix d’acquisition, celui-ci a carrément explosé et s’arrache entre 10 000 et 30 000 euros…






A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher
Guide Irlande.com
Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map