fbpx


Le Dublin Writers Museum ne rouvrira pas ses portes

Le musée, jugé vieillissant, va fermer définitivement ses portes. Il s'agissait d'une institution littéraire qui faisait partie des incontournables de Dublin, qui s'est fait distancer par le MoLI, le nouveau musée de la littérature irlandaise !

Le Dublin Writers Museum - William Murphy - cc
Le Dublin Writers Museum - William Murphy - cc


C’est le clap de fin pour le Dublin Writers Museum, un musée de Dublin dédié aux grands écrivains ayant marqués la capitale irlandaise. L’établissement, qui avait été fermé en mars 2020 à l’occasion de la pandémie avait vu sa réouverture repoussée cette année suite à de nombreuses interrogations sur sa pertinence auprès des visiteurs. Malheureusement pour le musée, les conclusions sont tombées : le Dublin Writers Museum ne répondrait plus aux attentes des visiteurs de musées contemporains. Fáilte Ireland a tranché : le musée ne rouvrira donc plus ses portes.

Le Dublin Writers Museum, jugé trop vieillot

Le propriétaire des lieux, Fáilte Ireland, réfléchirait à de nouvelles options pour l’établissement

Le musée littéraire dublinois ne rouvrira pas ses portes. Trop décalé, il ne répondrait plus aux attentes des voyageurs, et manquerait de dynamisme et d’interactivité ! Ces conclusions ont été tirées suite à une expertise réalisée en juillet 2020.

Pour Fáilte Ireland, le Dublin Writers Museum ne correspondrait plus aux attentes des visiteurs en termes d’accessibilité, de présentation et d’interprétation.

Pourtant, ce musée était une véritable institution de Dublin ! En activité depuis 1991, il était LE berceau incontournable des grands écrivains et poètes irlandais ! De Bram Sroker en passant par James Joyce, ou le sulfureux Oscar Wilde, le musée était le témoignage vivant d’une Histoire littéraire passionnante !

Installé dans une maison de maître sur Parnell Square, qui eut autrefois appartenu à Mr Jameson, le grand producteur de whiskey, le Dublin Writers Museum était un incontournable pour découvrir ou redécouvrir de grands auteurs comme Samuel Beckett, George Bernard Shaw et consorts.

Et les les objets rares détenus par l’établissement sont considérés comme de véritables trésors ! Notons surtout :

  • un manuscrit original de 1733 signé par Jonathan Swift
  • la première édition de Dracula, œuvre de Bram Stoker
  • un exemplaire d’Ulysse, dédicacé en 1930 par James Joyce ou encore son piano
  • la machine à écrire de Brendan Behan,
  • le journal littéraire du Patrick Kavanagh,
  • …etc.

Malheureusement, le musée serait détrôné par le tout récent MoLI, le musée littéraire irlandais, également situé à Dublin. Un établissement en plein essor, bien plus moderne et attractif.

Pour l’heure Fáilte Ireland se donne le temps de la réflexion… Elle livrera les nouvelles pistes pour le bâtiment d’ici la fin de l’année.







A découvrir en ce moment en Irlande :