Quantcast
Oscar Wilde - Domaine Public

Oscar Wilde

Oscar Wilde - Domaine Public




par Guide Irlande


Informations pratiques :

Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,73/5 (15 votes)


Oscar Wilde (1854-1900) figure parmi les plus grands noms de la littérature irlandaise. De son nom complet, Oscar Fingal O’Flahertie Wills Wilde est un écrivain dublinois hautement salué par le monde entier pour ses écrits naturalistes. Ses oeuvres marquantes, semblent encore intemporelles de nos jours. Il fut malheureusement emprisonné bien plus tard dans une prison anglaise pour homosexualité, et vivra dans le succès et la déchéance jusqu’à sa mort…

Biographie d’Oscar Wilde

Un jeune dublinois qui tombe amoureux de la Littérature

Oscar Wilde - Domaine Public

Oscar Wilde – Domaine Public

Oscar Wilde naît en octobre 1854 à Dublin. Fils d’un chirurgien (Sir William Robert Wills Wilde) et d’une poétesse nationaliste (Jane Francesca Elgee), il mène une vie aisée. Il fait alors ses études à la prestigieuse école de Trinity College puis enchaîne au collège Magdalen à Oxford en Angleterre. Dès cette époque, Wilde affiche un fort penchant pour la littérature, et possède une aisance admirable d’élocution. Ses attitudes assez précieuses lui donnent rapidement une réputation de dandy dont il ne parvient pas à se débarrasser…

A la fin de ses études, Oscar Wilde retourne à Dublin, tombe amoureux de Florence Balcombe, puis décide de quitter l’Irlande lorsqu’il apprend que cette dernière souhaite finalement se marier avec un autre (Bram Stoker).

Oscar Wilde découvre son homosexualité, et démarre son premier projet d’écriture

Statue d'Oscar Wilde à Merrion Street à Dublin - William Murphy - cc

Statue d’Oscar Wilde à Merrion Street à Dublin – William Murphy – cc

Dès 1879, il s’installe donc à Londres, devient rédacteur en chef de “The Woman’s World” puis quitte l’Angleterre pour Paris. C’est en 1884 qu’il rencontre Constance Lloyd, sa future épouse. Deux ans plus tard, il rencontre Robert Ross, homme dont il tombe amoureux, et qui devient son amant.

En 1891, Oscar Wilde connaît son premier grand succès, avec son œuvre “Portrait de Dorian Gray”, et devient une véritable figure de la littérature dans les milieux londoniens et parisiens. Tant et si bien que sa réputation dépasse les frontières de l’Europe, et lui donnent une notoriété importante aux États-Unis !

Une année plus tard, il rencontre Lord Alfred Douglas de Queensberry, tombe amoureux, et affiche pleinement sa relation homosexuelle au grand jour. Mais cette attitude n’est pas du goût de tout le monde, et la vie de débauche de Wilde avec son amant le mèneront à un procès l’opposant au père d’Alfred Douglas lui-même. Ce procès condamne alors l’écrivain à la prison, pour acte homosexuel dès 1885. Là-bas, l’écrivain dublinois semble énormément souffrir des conditions de vie carcérale. De plus, sa femme le quitte pour fuir à l’étranger, tout comme son amant Lord Alfred Douglas. Robert Ross quand à lui, ne cesse de lui rende visite…

Seul, Oscar Wilde se retire en France et s’enferme dans la drogue et l’alcool

Oscar Wilde - Domaine Public

Oscar Wilde en pleine inspiration – Domaine Public

Accablé par le chagrin, et la hantise de cette incarcération, Oscar Wilde sortit deux ans plus tard de la prison anglaise de Reading, et publie peu après le poème “The Ballad of Reading Gaol”, une œuvre dédiée au thème de l’emprisonnement où s’exprime un condamné à mort.

Très affecté et désormais seul, il quitte finalement l’Angleterre pour la France, du côté de Berneval. Souhaitant conserver l’anonymat, il se fait nommer Sébastien Melmoth, et sombre dans la déchéance, abusant de l’alcool, de drogues et menant une vie des plus dépravée. Son attitude alerte son entourage, mais ces derniers ne parviennent pas à le sauver…

A 46 ans seulement, Oscar Wilde décède à Paris le 30 novembre 1900, des suites d’une méningite (le diagnostic de cette maladie sur Wilde est encore aujourd’hui largement controversé). Peu avant son décès, Oscar Wilde aurait pronconcé ces mots désormais célèbres : “Je meurs comme j’ai vécu, largement au dessus de mes moyens“.

Il est aujourd’hui enterré au cimetière parisien du Père-Lachaise…

Ses œuvres littéraires

Ses Romans, Nouvelles et Essais

  • 1891 : Une Maison de grenade
  • 1891 : Le Portrait de Dorian Gray (1891)
  • 1889 : Le portrait de Mr. W.H. (1889)
  • 1888 : Le prince heureux et autres contes
  • 1887 : The Model Millionaire
  • 1887 : Le Crime de Lord Arthur Savile
  • 1887 : Le Fantôme de Canterville
  • 1887 : Nouveaux Essais de littérature et d’esthétique
  • 1887 : Derniers Essais de littérature et d’esthétique

Ses Poésie

  • 1878 : Ravennal
  • 1881 : Poems
  • 1894 : Poèmes en prose
  • 1894 : The Sphnige
  • 1897 : The Ballad of Reading Gaol






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com
Changer la langue
français english version