fbpx
Molly Malone à Dublin - no sidebar - cc
Molly Malone à Dublin - no sidebar - cc

Covid-19 : la liste verte exclurait la France, le Royaume-Uni et l’Italie

Date 17 juillet 2020
La quarantaine imposée par l'Irlande sera maintenue pour ces pays, jugés à risque


Cette information est à prendre avec des pincettes. Alors que l’Irlande étudie de près une liste de verte » de pays autorisés à voyager en Irlande sans quarantaine, il semblerait que la France, le Royaume-Uni et l’Italie en soient exclus. Une information qui sera clarifiée le 20 juillet, date à laquelle le gouvernement irlandais fera un communiqué officiel. Quoiqu’il en soit, cette nouvelle risque de marquer un véritable coup de frein au tourisme en Irlande cet été.

Le gouvernement irlandais privilégie les pays au faible indice de contamination

La recrudescence de cas de coronavirus dans certains pays d’Europe inquiète l’Irlande

Mauvaise nouvelle pour les voyageurs souhaitant se rendre en Irlande cet été. Les rumeurs vont bon train, et beaucoup de spécialistes s’accordent à croire que le pays irlandais va conserver encore son principe de quarantaine à tout ressortissant français, anglais et italien.

Une rumeur justifiée par les critères scientifiques utilisés par le gouvernement pour déterminer leur liste verte.

En effet, seuls les pays à faible taux de COVID-19 (un taux inférieur à celui de l’l’Irlande) seront autorisés à voyager plus facilement sur l’île d’Émeraude. Face à ce constat, la France, le Royaume-Uni et l’Italie sont d’entrée exclus, ces pays observant actuellement une forte recrudescence de cas (notamment provoqués par la période estivale, et le non respect des gestes barrière).

L’information sera donc potentiellement confirmée ce lundi 20 juillet. Néanmoins, bien que ce soit encore une hypothèse, il y a fort à parier que les français soient dans l’obligation d’annuler ou de reporter leur séjour en Irlande.

Pour rappel, l’Irlande est actuellement le pays le plus strict en terme de politique anti-COVID-19. Son statut d’île est un atout, qui lui permet de circonscrire plus facilement l’épidémie. L’enjeu du tourisme, représente pour le pays une difficulté de taille, considérant l’arrivée des voyageurs, comme un risque accru, pouvant relancer l’épidémie.







A découvrir en ce moment en Irlande :





Copy link