Covid-19 : l’Irlande repousse la levée de sa quatorzaine

Rétro-péalage : le gouvernement se donne d'ici le 20 juillet pour décider alors que le tourisme souffre de plus en plus d'annulations
6 juillet 2020
Molly Malone à Dublin est elle aussi masquée - Cityswift - cc
Molly Malone à Dublin est elle aussi masquée - Cityswift - cc





Coup de théâtre pour le tourisme en Irlande. Alors que le gouvernement avait annoncé vouloir lever sa quarantaine imposée à compter du 9 juillet, voilà que L’État de ravise et décide de jouer les prolongations. Leur déclaration : l’Irlande a besoin de temps pour consolider sa stratégie… et craint une éventuelle seconde vague qui pourrait être provoquée par l’arrivée massive de voyageurs européens. De fait, l’Irlande compte s’exprimer d’ici le 20 juillet sur la question, plongeant une fois de plus les voyageurs étrangers dans l’incertitude la plus totale.

Le gouvernement reste dans son mutisme face à la réouverture au voyage

Les irlandais eux-même appelés à ne pas quitter leur île cet été

Excès de prudence ou analyse raisonnée de la situation ? L’Irlande semble être à la peine lorsqu’il s’agit de prendre une décision claire quand à sa stratégie sur son ouverture aux voyages. Et les irlandais, les voyageurs européens et le secteur du Tourisme sont en train d’en faire les frais.

Ainsi, chacun est dans le flou le plus total : sera-t-il possible de voyager en Irlande cet été ? Les irlandais pourront-ils s’envoler vers des destinations européennes ? Autant de questions auxquelles le gouvernement refuse de répondre clairement.

Et les positions sont divisées sur le sujet en Irlande.

Nombreux sont les médecins irlandais surfant sur la vague du doute, de la précaution et de la peur. Leurs déclarations sont dans tous les médias :

Nous déconseillons aux irlandais de voyager en Europe cet été pour les vacances. Évitez les voyages non essentiels, et préservez votre santé, et celle du pays. Chacun doit agir avec responsabilité pour éviter une seconde vague.

Des messages qui s’ajoutent à la crainte d’accueillir au sein du territoire irlandais des voyageurs étrangers. Il faut dire que les premiers chiffres parlent d’eux-mêmes : certains cas de Covid-19 ont été enregistrés en Irlande suite à l’arrivée de voyageurs américains, suédois et allemands. Certes, il s’agit de très peu de cas (qui ont tous été identifiés, maîtrisés et isolés), mais qui apportent un peu plus de confusion auprès du gouvernement quand à une prise de décision officielle.

Il faut avouer que la question est épineuse : le gouvernement semble déchiré par la volonté de relancer son économie, actuellement en souffrance, et le souhait de barricader le pays pour le préserver d’une seconde vague.

Un choix sans demi-mesure… où l’État semble refuser de faire le grand écart entre ces 2 alternatives.

Du côté des acteurs du tourisme, les compagnies aériennes, les sites touristiques ou encore les établissements hôteliers se montrent de plus en plus pressants :

Il est urgent de prendre une décision, d’avoir une échéance. Ce silence nous tue à petit feu !

Une situation compliquée, qui menace des milliers d’emplois, et qui plonge d’ores et déjà l’Irlande dans une récession économique jamais connue dans son histoire.

Il n’y a donc plus qu’à attendre. Réponse d’ici le 20 juillet 2020… si tout va bien.




Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Commentaire 20 avis

  1. DD dit :

    Cette absence d’information est pire que n’importe quelle décision. Un gouvernement est élu pour prendre des décisions, pas pour faire l’autruche en attendant que ça passe.

    Merci pour le relais d’information et bon courage.

    Une famille d’habitués de l’Irlande qui ira plutôt en Écosse la prochaine fois.

  2. Antoine A. dit :

    Me voilà bien embetté si quelqu’un peut m’éclairer SVP… J’ai réservé un séjour Toulouse-Dublin du 10 au 13 Juillet… Que puis-je faire à ce stade ? Sachant qu’au moment de ma réservation le gouvernement n’avait donc pas répoussé aussi la levée de la quarantaine !

    1. Et bien vous allez subir la quarantaine de 14 jours
      En l’occurence prouver que vous vous isolerez pendant votre séjour,interdit de sortir de votre logement ,ce genre de choses…
      C’est abbherant, j’ai renoncé à moi même me rendre à Dublin depuis Bordeaux
      Faut remettre à plus tard, beaucoup plus tard

      Mais j’imagine que vous pouvez tout de même y aller, et faire du charme aux douaniers et policiers en arrivant à Dublin lol

    2. Yannick dit :

      Bonjour, dans notre cas le départ pour un voyage en Irlande était prévu le 14 juillet.
      Les vols étant maintenus, réservations réalisées en janvier, la compagnie aérienne ne nous propose rien malgré mes sollicitations répétées (ni remboursement, ni report sans frais). Donc billets d’avion pour 4 perdus !

  3. Un jour il faudra lever la quarantaine, car le virus est pas prêt de disparaître, les irlandais vont mourir de faim à cause de leur gouvernement

  4. Sab dit :

    Merci pour cet article, nous sommes censés décoller le 21 juillet, soit dans 2 semaines et on ne sait toujours rien. On n’a rien réservé sur place puisque le covid est passé par là, résultat si on part il va falloir tout réserver au dernier moment… c’est vraiment de la torture !

  5. CHRISTINE B. dit :

    Aïe aïe aïe…
    mon escapade dublinoise a été annulée mi mars
    je voulais retenter ma chance dans les jours qui viennent
    j’adore l’Irlande, et franchement je tiens à m’y rendre comme bon me semble
    mais pourquoi le gouvernement est-il aussi frileux?
    ne dit-on pas que quand le remède est pire que le mal?….
    en l’occurrence imposer pareille situation aux professionnels du tourisme , et priver les touristes amoureux de ce magnifique pays c’est pire que le risque très hypothétique d’une éventuelle “2ème vague”
    qui n’arrivera pas bon sang
    ou alors beaucoup plus tard dans le temps
    l’été est court, laissons les touristes et les hôtes irlandais en profiter
    (conseil : évidemment privilégier l’ouverture des frontières et supprimer la quarantaine plutôt pour les européens, on peut comprendre les réticences qui concerneraient les Américains, du Nord et du Sud, encore en pleine épidémie)

    1. Adèle P dit :

      @ChristineBernardoni Bonjour Christine. Je suis dans la même situation que vous. Après un vol annulé au mois de mai, j’ai retenté ma chance pour un week-end du 11 au 14 juillet à Dublin, et nous venons d’apprendre la prolongation de la quarantaine…
      J’aurais souhaité avoir votre retour, quand à votre compagnie aérienne (Ryanair pour ma part): comment avez vous fait pour votre vol? Le remboursement semble impossible à partir du moment où le vol n’est pas annulé…

      Belle journée à vous
      Cordialement

  6. Patrick dit :

    Cette absence de décision est très regrettable. L’absence de cohérence au sein de l’Union européenne est stupéfiante ! Et il semblerait que le pouvoir soit aux médecins en Irlande… pourtant il va bien falloir s’habituer à vivre avec ce virus, le repli sur soi augure un avenir sombre !

  7. Kévin M dit :

    Bonjour,

    Nous avons un séjour prévu du 04 au 18 en Irlande et Irlande du Nord.
    Nous passons par l’Angleterre à l’aller et au retour… Quatorzaine levée donc OK.

    Nous espérons que celui-ci sera possible …

    Est ce quatorzaine Obligatoire ou Volontaire, s’il vous plait ?

    MERCI

  8. duval franck dit :

    Laisser le pouvoir aux scientifiques, c’est ruiner l’économie d’un pays.
    Irlandais, levez-vous !

  9. Bonsoir
    Nous ne pouvons plus attendre.
    Nous annulons notre voyage en Irlande pour le mois d’août avec grands regrets . Nous aurions pris toutes les mesures barrières nécessaires à la non propagation du virus. Arrêtons de ruiner des populations entières: le sanitaire gouverne,c’est regrettable.
    Désolée
    Véronique

  10. Barrain Loïc dit :

    Bonjour,

    Nous avons programmé un voyage de 15 jours en août 2020 (à partir de la deuxième semaine d’août). Au regard de vos informations sur guide-Irlande .com, devons-nous envisager l’annulation de notre voyage ? Serons-nous remboursés par la compagnie Stena Line ? En effet, lors de la réservation de nos places sur le navire (via direct feries) nous avons souscrit à l’assurance annulation. Cette dernière s’applique t’elle dans le cadre de l’épidémie de la Covid 19 ? Merci de votre retour.

    Bien cordialement Loïc Barrain

    1. Bonjour,
      Nous vous conseillons de vous rapprocher de Stena Line pour en savoir plus. Les contrats changent d’une compagnie à l’autre, et l’obligation d’une quatorzaine peut être un argument solide pour une annulation.
      A confirmer avec eux.

    2. Violette dit :

      Nous venons d’annuler notre voyage prévu du 31/07 au 15/08 avec traversée avec Stena Line. Tout à été remboursé rubis sur l’ongle même sans assurance annulation.

  11. Nous devions prendre le bateau le 31 juillet. Face à l’incertitude, nous avons tout annulé. L’Irlande, ce sera pour l’année prochaine.

  12. Rico dit :

    Bonsoir
    L’Irlande lévera la 14 zaine , elle ne pourra tenir économiquement
    Comme les continentaux qui peut être ont ouverts les frontiéres un peu tôt

    La question est plutôt du côté de l’accueil , les touristes seront ils bien acceptés ? Elle est d’importance
    Là où il y a de la géne , pas de plaisir
    Et qui sommes nous pour nous imposer ?

    Vu d’ici , il semblerait que le gouvernement fait ce qu’il faut pour activer une phobie des continentaux
    Beaucoup d’hésitations donc à maintenir un voyage

  13. AC dit :

    debut janvier, nous avions organisé un voyage en famille pour début juillet…que nous avons repoussé debut aout vu la quarantaine. Depuis, aer lingus nous abreuve de changements de dates et d’horaires, et refuse de rembourser autrement que sous forme de vouchers à utiliser sous 3 mois, ce qui n’est pas envisageable compte tenu de nos obligations professionnelles. Aucun soucis pour décaler ou annuler les hébergements, mais quelle galère pour eux … espérons qu’ils seront indemnisés d’une manière ou d’une autre.
    On retentera en 2021, mais pas avec aer lingus si nous n’obtenons pas de remboursement intégral.

  14. Brigitte dit :

    On a un voyage golfique prévu le 21 août on aimerait que le gouvernement Irlandais soit plus clair mais surtout qu’il prenne ses responsabilités au lieu d’être des trouillards … car si l’économie s’effondre ça sera des centaines de morts de tte façon
    On ne sait quoi faire ça devient stressant
    Merci

  15. SANDRINE MAGNIER dit :

    on doit partir en Irlande du 1er au 15 août ? pourrons-nous partir et profiter de tous les commerces : restaurant, pub, visite?




A découvrir en ce moment en Irlande :

Rechercher
Guide Irlande.com
english version