fbpx




Molly Malone à Dublin est elle aussi masquée - Cityswift - cc

Covid-19 : l’Irlande repousse la levée de sa quatorzaine

Date 06 juillet 2020
Rétro-péalage : le gouvernement se donne d'ici le 20 juillet pour décider alors que le tourisme souffre de plus en plus d'annulations

Coup de théâtre pour le tourisme en Irlande. Alors que le gouvernement avait annoncé vouloir lever sa quarantaine imposée à compter du 9 juillet, voilà que L’État de ravise et décide de jouer les prolongations. Leur déclaration : l’Irlande a besoin de temps pour consolider sa stratégie… et craint une éventuelle seconde vague qui pourrait être provoquée par l’arrivée massive de voyageurs européens. De fait, l’Irlande compte s’exprimer d’ici le 20 juillet sur la question, plongeant une fois de plus les voyageurs étrangers dans l’incertitude la plus totale.

Le gouvernement reste dans son mutisme face à la réouverture au voyage

Les irlandais eux-même appelés à ne pas quitter leur île cet été

Excès de prudence ou analyse raisonnée de la situation ? L’Irlande semble être à la peine lorsqu’il s’agit de prendre une décision claire quand à sa stratégie sur son ouverture aux voyages. Et les irlandais, les voyageurs européens et le secteur du Tourisme sont en train d’en faire les frais.

Ainsi, chacun est dans le flou le plus total : sera-t-il possible de voyager en Irlande cet été ? Les irlandais pourront-ils s’envoler vers des destinations européennes ? Autant de questions auxquelles le gouvernement refuse de répondre clairement.

Et les positions sont divisées sur le sujet en Irlande.

Nombreux sont les médecins irlandais surfant sur la vague du doute, de la précaution et de la peur. Leurs déclarations sont dans tous les médias :

Nous déconseillons aux irlandais de voyager en Europe cet été pour les vacances. Évitez les voyages non essentiels, et préservez votre santé, et celle du pays. Chacun doit agir avec responsabilité pour éviter une seconde vague.

Des messages qui s’ajoutent à la crainte d’accueillir au sein du territoire irlandais des voyageurs étrangers. Il faut dire que les premiers chiffres parlent d’eux-mêmes : certains cas de Covid-19 ont été enregistrés en Irlande suite à l’arrivée de voyageurs américains, suédois et allemands. Certes, il s’agit de très peu de cas (qui ont tous été identifiés, maîtrisés et isolés), mais qui apportent un peu plus de confusion auprès du gouvernement quand à une prise de décision officielle.

Il faut avouer que la question est épineuse : le gouvernement semble déchiré par la volonté de relancer son économie, actuellement en souffrance, et le souhait de barricader le pays pour le préserver d’une seconde vague.

Un choix sans demi-mesure… où l’État semble refuser de faire le grand écart entre ces 2 alternatives.

Du côté des acteurs du tourisme, les compagnies aériennes, les sites touristiques ou encore les établissements hôteliers se montrent de plus en plus pressants :

Il est urgent de prendre une décision, d’avoir une échéance. Ce silence nous tue à petit feu !

Une situation compliquée, qui menace des milliers d’emplois, et qui plonge d’ores et déjà l’Irlande dans une récession économique jamais connue dans son histoire.

Il n’y a donc plus qu’à attendre. Réponse d’ici le 20 juillet 2020… si tout va bien.






A découvrir en ce moment en Irlande :


Copy link