Coronavirus : Trump interdit l’entrée des États-Unis aux voyageurs depuis l’Irlande

Les USA blacklistent l'Irlande pour une durée minimale de 30 jours.
14 mars 2020
Donald Trump - Gage Skidmore - cc
Donald Trump - Gage Skidmore - cc





La mesure avait été prise à l’encontre de la France et d’autres pays d’Europe et d’Asie en milieu de semaine. Donald Trump vient d’étendre cette interdiction à l’Irlande et au Royaume-Uni. Désormais, les voyageurs en Irlande ne pourront plus gagner les USA tant que le COVID-19 présentera une menace pour l’Amérique. Officiellement, cette interdiction devrait s’étendre sur une durée de 30 jours.

Les USA s’isolent et ajoutent l’Irlande à leur blacklist

Une mesure destinée à contrer les dangers de la contamination du coronavirus

Chaque pays fait actuellement des choix difficiles. Alors que l’Irlande s’est mise en “lock-out” pour lutter contre le COVID-19, Donald Trump vient de se prononcer sur l’accueil de potentiels voyageurs depuis l’Irlande. Et il a été très clair : désormais, l’Amérique interdira l’entrée de son territoire à tout voyageur partant du pays irlandais.

Un choix qui sera effectif à compter de lundi minuit, heure de Washington. Et qui sonne un peu plus la mise en quarantaine de l’Irlande et du reste de l’Europe. Le Royaume-Uni n’a pas fait exception à la règle : le président américain ayant signifié son refus d’accueillir sur son territoire tout voyageur provenant également de ce territoire-ci.

Néanmoins, Donald Trump s’est montré rassurant envers les américain présents sur le sol irlandais :

Les américains au Royaume-Uni et en Irlande peuvent rentrer à la maison. Même chose pour les résidents permanents aux Etats-Unis qui se trouve actuellement dans ces 2 pays. Ils devront néanmoins transiter par des aéroports définis, passer des contrôles et seront ensuite invité à vivre en quarantaine chez eux.

La suspension de l’accueil des voyageurs partant d’Irlande s’étendra sur une période minimum de 30 jours. Mais elle pourrait évoluer en fonction de la situation à venir de l’épidémie.

Pour rappel, l’Irlande, déjà à l’arrêt a pris la décision de fermer ses écoles, interdire les rassemblements et annulé la Saint Patrick. Les premiers effets sur son économie se sont déjà faits sentir : le tourisme souffre, et les entreprises locales sont déjà touchées.



Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Sur le même thème :



A découvrir en ce moment en Irlande :

Rechercher
Guide Irlande.com