fbpx



Vue de Allihies, sur la Péninsule de Beara, où les irlandais demandent aux touristes de revenir à la fin de la pandémie - © Fabiano

Irlande : le confinement prolongé à minima jusqu’au 5 mars

Date 27 janvier 2021
Le taux de contamination baisse, et le gouvernement irlandais espère la reprise des voyages pour cet été





L’Irlande, actuellement en plein confinement, vient d’officialiser son souhait de prolonger le lock-out jusqu’au 5 mars 2021. Une décision qui prolonge le confinement de 6 semaines, et qui tend à maintenir les restrictions de niveau 5 déjà en place. Cela signifie que le pays entier est à l’arrêt : les écoles restent fermées, les pubs et restaurants, tout comme les autres sociétés et magasins jugés non essentiels ont du baisser le rideau en espérant des jours meilleurs.

Le gouvernement irlandais se montre confiant

Une approche stricte du confinement… avec le souhait d’en finir pour la fin du printemps

La prolongation du confinement de 6 semaines a été reçu sans surprise par les irlandais. Les débordements liés aux fêtes de Noël et réveillon du jour de l’an, avaient provoqués une véritable explosion de cas de Covid-19 au sein de l’île, propulsant l’Irlande comme le pays avec le pire taux de contagion d’Europe et du Monde en ce début janvier.

Depuis, le gouvernement irlandais a décidé de revoir sa copie, en optant pour un confinement strict. Pour le Premier Ministre irlandais, l’objectif est clair : il faut absolument maîtriser l’épidémie rapidement, afin d’espérer un retour à la normale pour cet été. Voilà pourquoi il a été convenu de frapper fort : les irlandais sont invités à rester chez eux depuis le 24 décembre… Ils n’ont le droit de sortir que dans le cadre de déplacements essentiels, dans un périmètre de 5km à la ronde autour de leur foyer.

Les enfants quand à eux sont privés d’école. Les chantiers de construction sont à l’arrêt. Et les irish pubs et restaurants, déjà en situation précaire, sont forcés de patienter jusqu’à une réouverture prochaine.

Quand aux voyages, l’Irlande se penche sur une politique stricte : tout irlandais débarquant sur le sol irlandais se devra de présenter un test PCR négatif datant de moins de 3 jours. Pour ceux n’ayant pas été testé, une mise en quarantaine sera alors obligatoire, au sein d’hôtels spécifiquement réquisitionnés pour l’occasion. Enfin, le gouvernement compte instaurer un système d’amende pour tout irlandais décidant de se faufiler à l’étranger pour passer des vacances au soleil.

Des restrictions d’une grande sévérité, qui tendent à revenir à une situation normale au plus vite.

Pour info, le nombre de cas serait en nette diminution, et aurait baissé de moitié en 10 jours. Des chiffres positifs, qui permettent de tomber à 500 nouveaux par jour de coronavirus. Bien que ces indicateurs soient encourageants, le gouvernement a appelé les irlandais à ne pas se relâcher et à rester solidaires.

Le message est clair : pour le gouvernement, si chacun fait un effort, la situation pourra être réglée au plus vite, et permettre à tous un retour à la normale pour cet été. Le confinement, couplé à une politique vaccinale pourrait même permettre la reprise des voyages… Un doux rêve, qui semblerait atteignable selon le gouvernement irlandais…

Croisons les doigts.




Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

2 avis

  1. LNSS David dit :

    Nous sommes de tout coeur avec nos amis Irlandais. Courage ! Protégez-vous et rassurez-vous, les amoureux de l’Irlande reviendront

  2. Leperrier dominique dit :

    Ce doit être dur pour les irlandais car c’est un confinement très strict mais necessaire s’ils veulent un retour à la normale !! Courage à vous ☘☘?




A découvrir en ce moment en Irlande :


Rechercher
Guide Irlande.com
Langue(s)
>FR
>US / UK