fbpx



Covid-19 : Ryanair ferme 2 bases en Irlande

La compagnie aérienne irlandaise va suspendre ses vols de Cork et Shannon au vu d'une baisse d'activité significative
15 octobre 2020
Ryanair - Denmen Aviation Photography - cc
Ryanair - Denmen Aviation Photography - cc





Sale temps pour Ryanair : face à une chute importante de son activité, le compagnie low-cost vient de décider de se retirer des aéroports de Cork et Shannon pour l’hiver. Pour rappel, l’entreprise avait menacé à plusieurs reprises le gouvernement de quitter les aéroports irlandais. Son PDG, Michael O’Leary, avait en effet vivement critiqué la politique anti-covid-19 instaurée par l’Etat. Pour lui, le principe de quarantaine sonnait le glas des compagnies aériennes : une mesure jugée inutile, alors que d’autres stratégies auraient pus être mises en place (comme les tests avant embarquement et la prise de température), sans impacter l’économie du transport aérien.

Ryanair persiste et signe, et se retire de 2 aéroports irlandais

Un choix d’ordre économique avant tout

Alors que les restrictions anti-covid-19 se durcissent un peu partout en Irlande et en Europe, Ryanair n’a plus le choix. Ses avions tournant quasiment à vide, son PDG Michael O’Leary a du prendre la décision de faire des coupes budgétaires… Et les premières victimes sont les bases aériennes les moins rentables.

Ainsi, Ryanair va quitter l’aéroport de Cork mais aussi celui de Shannon. Mais ce n’est pas tout : des aéroports en Belgique, en Allemagne, en Espagne, au Portugal et à Vienne sont également concernés.

“Bien que nous regrettons profondément ces décisions, elles nous ont été imposées par la mauvaise gestion du gouvernement des transports aériens de l’UE., a déclaré Michael O’Leary. Nous continuons de nous concentrer sur le maintien d’un calendrier aussi vaste que possible pour que nos avions, nos pilotes et notre personnel de cabine restent à jour et employés tout en minimisant les pertes d’emplois.

Cette suspension d’activité risque d’impacter fortement tout désir de voyage cet hiver au sein de l’Europe. Les compagnies aériennes quand à elles, tentent de tenir bon, espérant une sortie de crise au plus vite.

Face à cette décision, l’État irlandais a rappelé que les temps actuels nécessitaient un effort collectif, pour le bien de tous, et que la protection de la population irlandaise dans son ensemble primait sur le reste. Une position tout à fait légitime, mais qui pourrait faire vaciller les colosses du transport aérien.




Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




A découvrir en ce moment en Irlande :

Rechercher
Guide Irlande.com
Changer la langue
français english version