fbpx




L’Irlande compte mettre fin à l’exploitation de ses tourbières d’ici 2024 pour le chauffage

Date 19 janvier 2021
Oubliez le bon feu de tourbe dans la cheminée : place à la transition écologique !

C’est une page qui est en train de se tourner. La célèbre tourbe irlandaise, réputée pour être un combustible efficace pour les foyers de l’île, devrait être délaissée d’ici 2024 au profit d’énergies renouvelables. Ainsi des entreprises irlandaises incontournables comme Bord Na Mona ont déclarés que l’exploitation des tourbières irlandaises, pour la fabrication de briquettes de chauffage prendraient fin d’ici 3 ans. Une décision saluée par les écologistes du pays.

L’Irlande décide de ralentir l’exploitation de ses tourbières

Les foyers irlandais devront se tourner sur des modes d’énergies alternatifs d’ici les prochaines années

Oubliez le célèbre feu de cheminée irlandais à la tourbe où l’on aimait se réchauffer. Ce grand classique du quotidien irlandais devrait tomber en désuétude au fil des années à venir… au profit du bois, ou d’énergies alternatives.

Il faut dire que l’exploitation des tourbières, bien que fortement ancrée dans les habitudes des irlandais, a toujours eu d’importantes conséquences sur l’environnement. La surexploitation de ces milieux naturels a ainsi entraîné un fort appauvrissement des sols, et la fréquence de prélèvement a empêché à la tourbière de se régénérer (pour rappel, ces tourbières ont nécessités des siècles pour se développer).

Aussi, la société semi-étatique Bord Na Mona a décidé de travailler sur sa transition énergétique dans le cadre d’une stratégie nomme « du brun au vert ». Ce projet a permit à l’entreprise de suspendre la totalité de ses exploitations dans les tourbières depuis juin de l’année dernière. Une décision qui a permit à l’entreprise de travailler à sa réhabilitation, en se concentrant sur la production d’énergies renouvelables, le recyclage et le développement d’autres entreprises à faible émission de carbone.

En conséquence, les tourbières irlandaises devraient être laissées au repos d’ici les prochaines années… Et les foyers irlandais devront trouver des modes de chauffages alternatifs. Une excellente nouvelle pour ces sites d’exceptions, souvent considérés comme des merveille de la nature. Chaque année, des milliers de voyageurs viennent du Monde entier pour les admirer dans des régions comme celles du Connemara. Fascinantes, elles représentent à elles-seules tout un écosystème : le monde scientifique ne cesse de s’émerveiller face à ce microcosme… et des projets de recherche, actuellement poussés par l’Université Trinity College de Dublin sont en cours.


Encore tant de choses à découvrir...


Votre avis compte !

 

Un avis

  1. Alaime Éric dit :

    Bonjour
    Sur le principe pourquoi pas
    Mais quelle sera la source de ces nouvelles énergies renouvelables?




A découvrir en ce moment en Irlande :


Copy link