fbpx



Un avion de la flotte Ryanair - Mikel Ortega - cc

Ryanair en guerre contre l’alcool

Date 02 juillet 2018





Ryanair vient de se trouver un nouveau cheval de bataille avec les aéroports : celui de la vente d’alcool.
La compagnie aérienne irlandaise souhaite en effet encourager les commerces des aéroports à limiter la vente de boissons alcoolisées dans leur enceinte.
Parmi les suggestions de l’entreprise, Ryanair les invite à refuser la vente d’alcool avant 10h00 du matin, et à limiter les consommations à 2 verres maximum par personne.

Une idée certes bien étonnante, mais qui trouve son origine dans une mésaventure qu’a connu Ryanair la semaine dernière.
Un vol de la compagnie se dirigeant vers Ibiza, a été dans l’obligation de se détourner sur Paris, suite au comportement ingérable de passagers alcoolisés et turbulents.
Des passagers irlandais jeunes et fêtards, qui avaient visiblement profité de leur temps d’attente à l’aéroport de Dublin pour boire quelques verres.

Cette situation a visiblement affecté la direction de Ryanair, et qui a souhaité sensibiliser les aéroports à l’usage de l’alcool.

« Les passagers alcoolisés peuvent présenter un véritable danger pour la sécurité d’un vol. Il est important de mettre en place une politique de tolérance zéro pour éviter ce genre de perturbations. » aurait ainsi déclaré un porte-parole de Ryanair.

« Certes, nous vendons également de l’alcool durant nos vols, mais nous pratiquons une politique de vigilance à bord de nos avions.
Ainsi, le personnel de cabine est tout à fait capable de savoir s’il doit refuser de vendre de l’alcool à des passagers déjà éméchés.
 » a alors déclaré le porte-parole de Ryanair.

Ryanair a ajouté que la quantité d’alcool qu’elle vendait à bord était infime à côté des autres boissons vendues durant leurs trajets, préférant pointer du doigt les responsables des aéroports.

A ces accusations, un porte-parole de l’aéroport de Dublin a déclaré que les préconisations de Ryanair étaient trop draconiennes, et qu’elles impacteraient injustement l’ensemble des passagers,
en raison d’une petite minorité de voyageurs alcoolisés.

Il semblerait donc que la bataille ne fasse que commencer. Connaissant la fougue et la personnalité du PDG de Ryanair, Michael O’Leary, il y a fort à parier que la compagnie irlandaise n’en restera pas là !




Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Un avis

  1. DELEMER Patrick dit :

    Très bonne initiative, pour la sécurité de tout le monde à bord




A découvrir en ce moment en Irlande :


Rechercher
Guide Irlande.com