1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,78 / 5 (50 votes)
Loading...

Glendalough est un petit hameau qui accueille les ruines d’un ancien monastère datant du VIème siècle. Endroit parfait pour le temps d’une halte, le coin est propice pour une balade entre l’Upper Lake et le Lower Lake, 2 lacs de toute beauté, qui contrastent magnifiquement avec les plaines verdoyantes environnantes. Le lieu est d’un calme saisissant, et possède une histoire vieille de plus de 1500 ans…

Histoire de Glendalough

Un Monastère fondé au VIème siècle

Glendalough - Claire Gribbin - cc

Glendalough – Claire Gribbincc

Le monastère de Glendalough a été fondé au VIème siècle par le prêtre Saint Kevin, un ermite décidant de s’installer dans le comté de Wicklow pour s’adonner à la vie monastique. Au fil des ans, de nombreux disciples et dévôts du prêtres vinrent le rejoindre, et étendirent Glendalough en y bâtissant d’autres lieux de cultes, comme des églises, des lieux d’habitation…etc. faisant ainsi de Glendalough, un véritable centre culturel ecclésiastique.

L’on y enseignait alors la religion chrétienne, la grammaire irlandaise, ainsi que toute autre forme de savoir inscrits dans les livres rares que possédait le village.

L’activité du hameau dura de nombreux siècle, jusqu’à 1398, date à laquelle Glendalough fut hélas dévasté par les anglais, laissant ainsi derrière eux de véritables ruines. Seuls quelques constructions sont encore debout à ce jour.

Visiter Glendalough…

Les Monuments à découvrir

Glendalough - Nico Kaiser - cc

Glendalough – Nico Kaisercc

La visite de Glendalough est aisée et sans contraintes : vous pouvez y accéder tous les jours de l’année, de 8h à 18h, à l’exception des jours fériés. Un Visitor Centre est à votre disposition, et vous propose une exposition assez complète sur la vie monastique de l’époque en Irlande et en Europe. Il vous présente par la même occasion l’histoire de Glendalough, ainsi que la vie du prêtre St Kevin, le fondateur du monastère. Bien entendu, ce passage par le Visitor Centre n’est pas obligatoire, mais il peut vous permettre de mieux situer le contexte historique du village…

Après une petite demie-heure de présentation, il vous est alors possible de découvrir Glendalough et ses ruines de pierres sèches battues par les vents, le froid et le soleil. L’accès aux ruines de Glendalough se fait par le passage sur un petit pont en bois. Vous vous retrouvez alors face à un petit village composé de plusieurs constructions religieuse, ainsi que d’un cimetière important. Aussi vous pourrez découvrir au cours de votre visite :

  • une tour ronde : haute de 33 mètres et d’une circonférence de 16 mètres, cette tour date du XIeme siècle. Elle possède une porte située à 3 mètres au dessus du sol. Cette tour servait d’entrepôt pour les livres rares ainsi que les reliques chrétiennes de l’époque.
  • une cathédrale : datant du XIIeme siècle, cette cathédrale avait été construite en l’honneur de Saint Pierre et Saint Paul. Elle fait partie des monuments les plus imposants de Glendalough. Bien entendu, la zone est principalement en ruine, mais vous pourrez tout de même contempler les fondations de la cathédrale, ainsi que des pans encore debout de cette dernière…
  • un cimetière : de nombreuses tombes s’éparpillent ça et là autour de Glendalough. Vous y trouverez de multiples pierres tombales arborant des croix celtes magnifiquement sculptées.




Informations pratiques

Adresse Adresse : Suivre la route en direction de Laragh. Un parking gratuit ainsi que quelques aires de pique-niques vous attendent à l'arrivée.
Comté ou localité :

Coordonnées GPSGPS : 53°00'38.1"N 6°19'37.7"W
GPS : 53.010583, -6.327139

Site WebSite Web : Accéder au site web

Horaires d'ouvertureHoraires : de mi-octobre à mi-mars, tous les jours de 9h20 à 17h00 | de mi-mars à fin mai, tous les jours de 9h20 à 18h00 | juin, juillet, août, tous les jours de 9h00 à 18h00 | de septembre à mi-octobre, tous les jours de 9h20 à 18h00

Durée de la visiteDurée : 1h30

TarifsTarifs : 7€


Situation géographique





Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Commentaire 3 commentaires

Avis recueillis directement sur le site, Facebook et Twitter