fbpx

Musique irlandaise

Une musique pleine d'âme et de sensibilité, qui va vous donner envie de danser !


En Irlande, la musique traditionnelle fait partie prenante de l’âme et de l’identité culturelle du pays. Elle est à elle seule le symbole de l’île, de sa tradition, ainsi que le témoignage de son Histoire tourmentée. La preuve en est lorsque l’on pousse la porte d’un irish pub : nombreux sont les groupes à offrir des sessions en live, pour le plus grand plaisir des clients !

On y découvre alors des morceaux festifs, parfois gais, parfois plus sombres, marqués par la joie et la mélancolie. Le tout est relayé par des instruments traditionnels chargés d’émotion : bodhràn, fiddle, tin whistle, uilleann pipe… On ne peut que tomber sous leur charme !

La musique en Irlande

Un art de vivre, omniprésent dans le quotidien des irlandais

Le Roundstone Music and Crafts - © Chris Hill Photographic 2011

Un spécialiste du bodhràn au Roundstone Music and Crafts – © Chris Hill Photographic 2011

Lorsque l’on voyage en Irlande, le constat est rapide. La musique est partout. Dans les pubs, dans la rue… Impossible d’échapper à un air traditionnel, à un jig ou un reel qui ne vous donnera pas envie de danser !

Nombreux sont d’ailleurs les artistes et musiciens à se croiser, offrant des concerts improvisés en pleine rue (on les appelle des buskers.). Les plus grands artistes irlandais ont d’ailleurs commencés ainsi : de Bono à Damien Rice, nombreux sont les musiciens et chanteurs à s’être essayé aux concerts de rue avant de connaître le succès !

Les salles de concert sont également pleines et la programmation des villes et campagnes toujours très animée.

Une musique longtemps interdite par les britanniques

Bien que la musique traditionnelle coexiste aujourd’hui avec des airs plus contemporains diffusés à la radio (jeunes générations oblige), la « musique à l’ancienne » fait malgré tout partie des fondamentaux au sein de la société irlandaise contemporaine.

Quelque soit la génération, la population demeure fortement attachée à son patrimoine culturel musical. Et pour cause : la musique traditionnelle irlandaise a connu une histoire troublée. On estime en effet que la musique irlandaise serait née au IXème siècle au sein de clans gaéliques locaux. Elle aurait toutefois été interdite par les britanniques dès le XIIème siècle, qui souhaitaient imposer leur culture sur le sol irlandais.

Les irlandais auraient alors maintenus leurs traditions de façon clandestine durant des siècles. Ils organisaient alors des sessions dans le plus grand secret. Plus que de simples airs, la musique irlandaise est donc pour la population un acte militant et engagé, nécessaire à la protection de leur identité culturelle gaélique.

Une musique portée par des instruments uniques

La musique irlandaise est plutôt aisée à reconnaître. Elle a l’avantage de posséder une identité unique : ses sonorités, ses instruments, ses rythmes… tous sont évocateurs d’une âme et d’une sensibilité propre.

On la reconnait à ses instruments typiques :

  • le bodhràn : un instrument à percussion en peau de chèvre
  • le uilleann pipe : une cornemuse typique, qui se gonfle au bras et non à la bouche
  • le bouzouki irlandais : une guitare possédant une sonorité bien particulière,
  • le fiddle : un violon typique
  • le tin whistle : une petite flûte perçante et charmante.

Leur jeu assemblé, offre des mélodies d’une grande intensité. Chaque chanson est une invitation à l’humour, la poésie ou à la fête. En témoignent les nombreux irish pubs qui s’enflamment littéralement en soirée après quelques jigs ! Tout le monde rie, chante et danse : pas besoin d’être irlandais pour se joindre à la fête. La musique irlandaise parle à tous les cœurs et toutes les âmes !

Des concerts à vivre au pub !

Si jamais un petit voyage en Irlande vous tente, nous ne saurions que trop vous recommander de faire l’expérience d’une session au sein d’un irish pub !

Il s’agit de concerts organisés généralement le soir : les groupes revisitent le répertoire traditionnel irlandais et reprennent les plus grands classiques du pays.

On prend alors plaisir à s’installer à table, à goûter une pinte fraichement servie, tout en écoutant des airs festifs qui vous donneront envie de chanter et danser !

Le pub se charge alors d’une atmosphère unique et chaleureuse, où l’on se plait à échanger entre inconnus, à sourire, taper dans ses mains… C’est ce que l’on appelle faire l’expérience du « craic irlandais » : on y vit un moment fun et inoubliable, tout en simplicité et en émotion !

Des artistes traditionnels… comme plus modernes

Le groupe Cranberries

Le groupe Cranberries

Mais attention : ne vous méprenez pas en pensant que la musique irlandaise ne fait que dans le traditionnel. Certes, le pays possède de grands artistes comme les Chieftains, Altan, The Pogues, Planxty Molly et bien d’autres…

Mais l’Irlande possède aussi sa clique d’artistes plus modernes : des musiciens et chanteurs qui ont sus se diversifier dans la pop ou encore le rock. Parmi eux, certains sont devenus des icônes internationales. Des figures légendaires comme U2, Rory Gallagher, les Cranberries, les Corrs, Enya, Kodaline… et bien d’autres !

Alors certes, certains sont loin de faire dans la musique traditionnelle irlandaise, mais d’autres ont sus fusionner patrimoine musical et nouveaux courants. Cela donne des mélodies innovantes, qui ont sus toucher le cœur de millions de personnes.



Musique irlandaise