James Joyce - Ben Ledbetter, Architect - ccJames Joyce - Ben Ledbetter, Architect Licence Creative Commons

Finnegans Wake



Article écrit par Guide Irlande

Finnegans Wake est un roman écrit par James Joyce et qui fut publié en 1939. Considéré comme un grand monument de la littérature irlandaise, il est aussi considéré comme un texte difficile à appréhender mêlant initialement plusieurs langues telles que l’anglais ou encore l’irlandais…

Résumé

James Joyce présente l’Histoire comme un phénomène cyclique…

James Joyce conte ici l’Histoire de l’Irlande en mêlant mythologie, conte, et réalité, contant les origines des civilisations jusqu’à leur décadence et leur chute.

James Joyce voit ce livre comme “un cycle” perpétuel où il conte la naissance des civilisations en partant du postulat que toute civilisation nait du chaos, passe par des phases théocratiques, aristocratiques puis démocratiques avant de ressombrer dans le chaos et le néant… et ainsi de suite.

Notre Avis

Un Roman difficile à aborder

L’écriture de Finnegans Wake aura duré 17 ans : un projet colossal !

Réputé pour la qualité de son écriture ainsi que pour la finesse de ses paraboles, Finnegans Wake n’est pas pour autant un livre facile à lire… Difficilement accessible à des non littéraires, beaucoup le considérent malgré tout comme un véritable pavé indigeste…

Pourtant, Finnegans Wake est porteur d’une formidable théorie sur le mécanisme “cyclique” de l’Histoire : Joyce essaye d’offrir à ses lecteurs une vision métaphysique et philosophique de l’Histoire, à l’image du philosophe italien Giambattista Vico, connu pour avoir été le précurseur de la philosophie historienne.

Ainsi, Joyce s’efforce de montrer qu’une société passe par une succession de phases avant d’atteindre sa propre destruction… Voici un aperçu de ces phases :

  • Chaos (Barbarie et Sauvagerie)
  • Instauration d’une Théologie (Religion, dogmes…etc)
  • Mise en place d’une aristocratie
  • Instauration d’une société démocratique
  • Déclin
  • Retour au Chaos

Chaque chapitre aborde chacune de ses phases, plongeant le lecteur dans un tourbillon sans fin… La qualité littéraire est grandiose, mais malheureusement plutôt inaccessible au public non averti…




A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

Commentaire Un commentaire

Avis recueillis directement sur le site, Facebook et Twitter
  1. viviani marie- hélène dit :

    Le Zibaldone de Giacomo Leopardi m’a mené à James Joyce et à Finnegans’wake que je n’ai jamais lu … les explications que je viens de lire m’ont éclairée sur cette oeuvre obscure…. et géniale. Le Zibaldone de Leopardi est aussi un monument de réflexions menées autour des langues , des théories philosophiques …. C’est un travail de philologue et de philosophe autant qu’une plongée dans l’univers personnel du jeune poète italien …

Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map