fbpx

Saviez-vous que « Le Monde de Narnia » est une œuvre littéraire irlandaise, qui été écrite par C.S. Lewis, un écrivain de Belfast ? Les 7 tomes constituant cette histoire auraient été écrits entre 1949 et 1954 et ont immédiatement rencontrés un franc succès ! De nos jours, ces écrits perdurent toujours, et sont considérés comme de vrais classique de la littérature enfantine. L’œuvre a même été adaptée au cinéma par Disney !

Cerise sur le gâteau : le monde féérique de Narnia s’inspirerait directement des paysages sauvages d’Irlande du Nord, avec les majestueuses montagnes de Mourne (Co. Down), le parc forestier de Tollymore, ou encore le parc forestier de Kilbroney !

Le Monde de Narnia : une histoire féérique inspirée par l’Irlande du Nord

Le plus grand chef d’œuvre de C.S. Lewis

C.S. Lewis

C.S. Lewis

On vous met au défi de trouver un irlandais qui ignore qui est C.S. Lewis (Clive Staples Lewis de son nom complet) ! Ce dernier est considéré comme un brillant écrivain, qui a su développer un Monde imaginaire aux multiples facettes et subtilités !

Pour mieux le comprendre, voici un petit retour sur sa vie.

Ce dernier nait à Belfast en 1898. Dès l’enfance, il se passionne pour la littérature, tandis qu’il vit essentiellement ses vacances dans la campagne nord-irlandaise, du côté des Mourne Moutains, et des parcs forestiers environnants.

Homme talentueux, rêveur et intelligent, il enseigne la littérature anglaise à l’Université d’Oxford et à l’Université de Cambridge. En parallèle, il se consacre à l’écriture et publie un impressionnant nombre d’écrits !

Le plus connu restera à jamais le « Monde Narnia » (The Chronicles of Narnia en anglais), une œuvre déclinée sur 7 tomes, à destination des enfants et adolescents. La force de ces écrits est telle, que ces romans fantastiques ont fortement imprégnés la culture irlandaise et anglo-saxonne, même de nos jours !

Ainsi, on estime que les livres auraient été écoulés à plus de 100 millions d’exemplaires depuis leurs sorties originelle. Chaque roman aurait été traduit dans plus de 47 langues différentes, et aurait fait l’objet d’adaptations au cinéma, mais aussi à la radio et à la télévision.

Voici un aperçu de ces 7 tomes, ces derniers n’ayant pas été écrits dans l’ordre chronologiques :

  • 1950 : Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique, tome 2
  • 1951 : Le Prince Caspian, tome 4
  • 1952 : L’Odyssée du passeur d’aurore, tome 5
  • 1953 : Le Fauteuil d’argent, tome 6
  • 1954 : Le Cheval et son écuyer, tome 3
  • 1955 : Le Neveu du magicien, tome 1
  • 1956 : La Dernière Bataille, tome 7

L’Histoire

Le Monde de Narnia raconte l’aventure de 4 enfants, qui découvrent accidentellement un monde épique et féérique. La magie est partout, des  créatures mythologiques prennent vies, et les animaux sont doués de la parole.

Des guerres de pouvoir et de territoires sont également au cœur des préoccupations de ce monde… De quoi plonger les enfants au cœur d’intrigues dépassant les frontières du réel, où ils devront prendre part à un combat séculaire : celui du bien contre le mal !

Un récit empruntant des thèmes chrétiens et mythologiques

Ce n’est pas un mystère : lorsque C.S. Lewis écrit « Le Monde de Narnia », ce dernier est mué par une quête spirituelle particulièrement forte. Ancien athée, désormais converti au christianisme, l’écrivain irlandais multiplie les références chrétiennes dans son roman de 7 tomes.

Il multiplie ainsi les analogies au Christ et aux multiples paraboles bibliques… Un positionnement aussi bien apprécié que critiqué.

Mais C.S. Lewis va plus loin : il s’inspire également de la mythologie grecque et romaine, et y mêle des références à des contes traditionnels irlandais.

Les paysages qui ont inspirés C.S. Lewis pour Le Monde de Narnia

Les montagnes de Mourne

Les Mourne Mountains - © stevie

Les Mourne Mountains – © stevie

C.S. Lewis aurait régulièrement passé ses vacances dans la campagne nord-irlandaise alors qu’il était enfant…

Aussi, il serait immédiatement tombé sous le charme des Mourne Mountains, une impressionnante chaîne de montagne, traversant le comté de Down.

Le site serait si majestueux, que l’écrivain aurait estimé que ces montagnes auraient été tout à fait capable de dissimuler un géant ! De quoi offrir une dimension poétique supplémentaire à ses paysages remarquables !

A noter qu’il existe d’ailleurs des sentiers de randonnée au sein des montagnes, qui permettront aux fans de mieux capter les influences de C.S. Lewis dans son roman !

Le Tollymore Forest Park

Tollymore Forest Park - Carb0nxl - cc

Tollymore Forest Park – Carb0nxl – cc

Au delà des montagnes de Mourne, C.S. Lewis aurait également été profondément inspirée par le Tollymore Forest Park, un parc forestier du comté de Down en Irlande du Nord.

Gigantesque, la forêt grouille d’installations naturelles, à la portée féérique, avec ses portes gothiques, ses ponts mystérieux, ses grottes et arches, capables de dissimuler des animaux parlants !

N’hésitez pas à y faire un tour : vous y capterez l’atmosphère des livres.

A noter également la présence d’une tête de lion en pierre, qui aurait été installée sur une  fontaine du parc, le long de l’Azalea Walk. Pour beaucoup, il s’agirait d’Aslan, personnage emblématique du Monde de Narnia !



Un projet de voyage ? Téléchargez notre guide gratuit !

Ebook gratuit

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre ebook gratuit !

Découvrez l'essentiel du pays, sa culture, son histoire et ses sites touristiques incontournables !