Le Football Gaélique

Du football gaélique - Ronnie Macdonald - cc


Infos :
Type :  
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,06/5 (33 votes)
Loading...

Pas très loin devant le Hurling, le football Gaélique est le sport le plus populaire en Irlande. Chaque grande équipe joue au plan national en représentant son comté et non sa ville. Les joueurs sont amateurs. Le football Gaélique est aussi bien pratiqué par les femmes que par les hommes, dans pas moins de 2800 clubs en Irlande.

Histoire du Football Gaélique

Un Sport datant du XVIIIème siècle

Le premier match officiel de Football Gaélique remonte à l’année 1712 : il opposait les comtés de Louth et Meath dans la ville de Slane (match à domicile pour le comté de Meath).

Les premières règles de Football gaélique ont été rédigées par Maurice Davin (fondateur de la GAA en 1884) et ont été publiées dans le “United Ireland” magazine le 7 Février 1887.

Depuis, ce sport est devenu un incontournable du sport irlandais, et la plupart des comtés d’Irlande possèdent leurs propres clubs, ainsi que leurs équipes régionales.

Règles du Football Gaélique

Equipement

Les joueurs de Football Gaélique jouent autour d’un ballon sphérique légèrement plus petit qu’un ballon de football. Le ballon officiel est fabriqué par la marque irlandaise “O’Neill’s”, d’environ 25 cm de diamètre et 68 à 73 de circonférence. Celle-ci pèse, lorsqu’elle est sèche (oui, il pleut beaucoup en Irlande!), entre 370 et 425 grammes.

Principe du Jeu

Un match de football Gaélique se compose de 2 mi temps de 30 minutes pour les matchs de league ou bien 2 mi temps de 35 minutes pour les matchs de championnat. Le football Gaélique n’est pas aussi violent que le Hurling, le rugby ou encore le Football (Soccer) les plaquages et tacles étant interdits. Les contacts épaule contre épaule sont autorisés

Un joueur n’a pas le droit de faire plus de 4 pas consécutifs avec le ballon dans les mains. S’il a le champ libre et veut progresser vers les buts adverses, il peut faire :

  • un “bounce” c’est-à-dire faire rebondir le ballon par terre (dribble similaire à celui du Hand) sachant qu’il n’a pas le droit d’en faire deux à la suite.
  • un “toe-tap” (toe signifiant orteil) ce qui consiste à faire rebondir le ballon sur son pied.

Cela lui permet à nouveau de faire 4 nouveaux pas et ainsi de suite. Le joueur a certes le droit de porter le ballon dans ses mains, il ne peut cependant pas le ramasser à terre avec ces dernières : seulement avec toute partie du corps sauf les mains. Pour ramasser le ballon au sol, le joueur doit effectuer un “pick-up”, c’est-à-dire, le faire décoller du sol par un coup de pied. Si un joueur veut se débarrasser de la balle, il peut propulser la balle mais pas la lancer pour cela il dispose de :

  • “kick” : frappe par le pied
  • “hand pass” frappe de la balle par le poing ou la paume de la main.

Pour faire une passe, le joueur doit garder la balle en contact avec ses deux mains. Il est donc évident que renvoyer la balle avec une manchette (comme au volley) est interdit et pénalisable. Il est aussi interdit :

  • de bousculer le goal dans sa zone (rectangulaire). Il est simplement possible de le gêner lorsqu’il veut faire une passe.
  • d’arracher la balle des mains d’un joueur (type entre deux du basket). Pour déposséder un joueur du ballon, il faut frapper la balle.

Le Terrain

Le terrain utilisé pour jouer au Football Gaélique est le même que celui du Hurling, c’est-à-dire 137 mètres de longueur et 82 de large. Les poteaux sont donc les mêmes qu’au Hurling et le score se compte de la même manière : 1 point si la balle passe au dessus de la transversale et entre les 2 poteaux ; 3 points (un but) si la balle passe en dessous de la transversale dans les filets.

L’équipe

Encore une similitude avec le Hurling : l’équipe de football gaélique est formée de 15 joueurs dont un gardien de but, 6 défenseurs, 2 milieux de terrain et 6 attaquants. 3 remplacements sont autorisés en cours de jeu.

  • Le goal porte le numéro 1
  • Les défenseurs les numéros de 2 à 7
  • Les milieux de terrain les numéros de 8 à 9
  • Les attaquants les numéros de 10 à 15
  • Le gardien de but doit porter un maillot différent de celui des autres joueurs de son équipe

L’arbitrage

Les règles se font appliquer à l’aide :

  • d’un arbitre de champ qui prend les décisions finales dans un cas de litige entre les deux équipes après avoir préalablement entendu l’avis des 6 autres officiels.
  • 2 juges de touche
  • 4 assesseurs “umpires” qui indiquent les buts et points en levant un drapeau vert à la gauche des cages pour un but et un drapeau blanc à la droite pour un point.

Compétition

Comme dit précédemment, il y a principalement deux compétions, tout comme pour le Hurling :

  • Le championnat “All-Ireland Senior Football Championship”: (compétition la plus prestigieuse) dont la finale (All Ireland Final) se déroule à Croke Park le 3ème Dimanche de Septembre et s’achève lorsque l’équipe gagnante soulève la coupe Sam Maguire devant près de 80 000 spectateurs.
  • La league (Allianz NFL) qui se déroule pendant la saison plus froide.

Depuis le début du championnat en 1887, l’équipe ayant le plus remporté de trophées est celle du Kerry. Depuis sa première victoire en 1903, elle comptabilise un total de 33 victoires. Un record de spectateurs durant une finale de championnat a été établi en 1961 : 90 556 spectateurs à Croke Park pendant la finale opposant le comté de Down à celui d’Offaly.








Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher
Guide Irlande.com