1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,53 / 5 (17 votes)
Loading...

Article écrit par Guide Irlande

En Irlande, vous constaterez rapidement que les irlandais aiment quadriller l’île de murets en pierre sèche ! Préférant les matériaux naturels aux clôtures industrielles, ils empilent ainsi depuis la nuit des temps leurs pierres pour en délimiter leurs propriétés. Une action qui respecte l’environnement, tout en donnant un charme incroyable au pays !

Des murs pour mieux délimiter les territoires

Une pratique qui remonterait à l’agriculture sédentaire !

En Irlande, on aime bien laisser l’environnement tel quel : brut et sauvage ! Aussi, tout bon randonneur pourra longer des kilomètres et des kilomètres de murs en pierres sèches, montés par des mains irlandaises ! Ils servent non seulement à clôturer les propriétés, mais également à parquer les troupeaux de moutons, les chevaux, et le bétail local. (Histoire d’éviter les évasions ou les mélanges entre troupeaux de propriétaires différents).

Cette pratique remonterait aux périodes où l’agriculture s’est sédentarisée. Le travail de la terre et du sol, aurait alors fait émerger plusieurs besoins :

  • le fait de devoir “dé-pierrer” les terrains agricoles
  • le besoin de délimiter physiquement chaque parcelles

Face à ces besoins, les irlandais récupérèrent donc les pierres jugées gênantes, pour les empiler, et former des murets. Cette action a eu pour avantage d’offrir un spectacle encore préservé : la nature est encore reine, et les irlandais semblent encore plutôt réfractaires à bétonner et creuser en pleine campagne ! Car cerise sur le gâteau : ces pierres sont simplement empilées les unes sur les autres : rares sont les murs irlandais à utiliser du mortier ou du béton ! Ces murs artisanaux sont bruts, et modulables, accueillant dans leurs interstices une véritable biodiversité !

Et pour nous, c’est un vrai plaisir pour les yeux !






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

 

Commentaire Un commentaire

Avis recueillis directement sur le site, Facebook et Twitter