Richard FitzGilbert de Clare

Strongbow - Peter Grogan / Emagine


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,00 / 5 (2 votes)
Loading...

Richard FitzGilbert de Clare (1130-1176), (aussi surnommé Strongbow) est un anglo-normand ayant participé aux Invasions Normandes du XIIème siècle. Lord du Leinster, il s’illustra au cours de nombreuses batailles opposants les irlandais aux anglo-normands, et s’opposa à plusieurs reprises à Henri II sur la question de la Conquête du Royaume d’Irlande.

Biographie de Richard FitzGilbert de Clare

Un Anglo-Normand décidé à conquérir l’Irlande

Richard FitzGilbert de Clare nait dans une famille de nobles, descendant des capétiens et des ducs de Normandie. Dès la mort de son père, celui-ci hérite du titre de comte de Pembroke, et devient propriétaire de terres en Galles du Sud, en Normandie, et en Angleterre.

Malgré tout ces domaines, Strongbow est en difficulté financière, et ne trouve chez Henri II d’Angleterre aucun soutien, celui-ci le dénigrant à loisir.

Début des Conquêtes Anglo-Normandes en Irlande

Les Invasions Normandes du XIIème siècle sont provoquées par un conflit opposant 2 rois irlandais : Dermot MacMurrough, roi de Leinster et le roi suprême d’Irlande Ruaidri O’Connor. Dermot MacMurrough est chassé de son propre royaume par le roi suprême irlandais, et décide donc d’aller demander de l’aide à Henri II. Mais Henri II voit là une bien belle occasion à exploiter pour étendre son Royaume et envahir l’Irlande… Il donne donc l’autorisation au souverain irlandais de recruter des troupes pour poursuivre la bataille en Irlande.

Opportuniste, et comprenant les enjeux de cette situation, Strongbow demande à Henri II l’autorisation de lui aussi partir en Irlande pour participer à la Conquête de l’Irlande par les Normands. Il y voit là une opportunité pour y refaire fortune, et fuir ses créanciers, tout en devenant le Vassal d’Henri II.

Il s’embarque donc avec le roi du Leinster Dermot MacMurrough, et conclue à bord un marché avec lui : le roi s’engage à lui donner sa fille Aiofe en mariage, et lui propose une possible succession sur le trône du Leinster. Les troupes de Strongbow débarquent en Irlande en août 1170 et s’attaquent immédiatement à la ville de Waterford. Strongbow en profite pour épouser Aoife, après avoir obtenu l’accord d’Henri II. Le 21 septembre 1170, Strongbow marche sur Dublin, et s’attaque ensuite au comté de Meath.

Strongbow devient gênant pour Henri II

Face à tant de victoires, Henri II craint que Strongbow et ses autres barons deviennent trop puissants. Il donne l’ordre au début de 1171 à ses vassaux de revenir en Angleterre, sous peine de voir leurs terres saisies. Mais Strongbow refuse, et devient, à la mort de Dermot MacMurrough, roi du Leinster.

Pour les irlandais, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, et ces derniers se soulèvent, reprennent Waterford et assiègent Dublin de juillet à août 1171. Mais les Normands sont mieux équipés et mieux entraînés : ils parviennent à tenir en échec les irlandais malgré leur offensive.

Strongbow demande alors à Henri II de lui rendre ses terres en Angleterre et Normandie, ce à quoi le souverain anglais se refuse catégoriquement.

Malgré ce désaccord, Henri II semble vouloir nommer Strongbow en tant que sénéchal d’Irlande, et Strongbow est alors contraint de céder au roi l’ensemble des villes côtières irlandaises. En retour, il reçoit la concession de toutes les autres terres conquises comme vassal direct du roi, et garde le Leinster.

Strongbow consolide sa présence en Irlande

Tombe de Richard FitzGilbert de Clare à Christ Church - Bkwillwm - cc

Tombe de Richard FitzGilbert de Clare à Christ Church – Bkwillwmcc

Strongbow est finalement convoqué par le roi en 1173 pour combattre en Normandie. Strongbow s’exécute, puis retourne en Irlande à l’automne de la même année. Henri II lui confie alors la garde du Royaume d’Irlande, et Strongbow décide d’écraser les derniers soulèvements irlandais. Bien qu’il essuie une violente défaite, il parvient à maîtriser la résistance irlandaise, et finit par partager les terres irlandaises en 1175 entre ses différents vassaux. Le 6 octobre 1175, il se rend à Windsor en Angleterre à l’occasion de la signature traité de Windsor entre Henri II et le haut-roi Ruaidri O’Connor.

Stronbow décède le 20 avril 1176, laissant derrière lui un fils, Gilbert FitzGilbert de Clare qui décède en bas âge, ainsi qu’une fille Isabelle, mariée à Guillaume le Maréchal, qui récupère alors l’ensemble de ses terres.








Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher
Guide Irlande.com