fbpx

Un avion Aer Lingus - Jonathan Palombo - cc

Irlande : Aer Lingus quitte définitivement l’aéroport de Shannon

Date 19 mai 2021
Fragilisée par la pandémie, la compagnie aérienne irlandaise contrainte de se restructurer


La compagnie aérienne irlandaise Aer Lingus, a annoncé qu’elle compte quitter définitivement sa base de l’aéroport de Shannon en Irlande. Une décision difficile, qui résulte d’une grande difficulté financière. Car pour rappel, l’entreprise au trèfle vert a été sévèrement touchée par la pandémie de coronavirus, clouant ses avions au sol depuis avril 2020. Ainsi, on estime que la compagnie irlandaise aurait perdu plus de 361 millions d’euros en 2020, et 103 millions au cours du premier trimestre 2021. Une catastrophe, qui contraint Aer Lingus a réduire ses coûts, en quittant la base de Shannon.

Aer Lingus, contrainte d’opérer un plan de licenciement

L’aéroport de Shannon seulement concerné pour le moment

L’annonce a été faite mardi soir et a secoué le secteur du transport aérien irlandais. Aer Lingus, va être contraint d’abandonner ses positions au sein d’un aéroport extrêmement fréquenté par les irlandais et les touristes…

Et cela ne sera pas sans conséquence. Ainsi, on estime que 81 membres du personnel travaillant comme personnel de cabine s’est déjà vu offrir une indemnité de départ ou une proposition de transfert sur l’aéroport de Dublin. Tandis que 45 autres agents travaillant au sol se verront licenciés.

Par ailleurs, cette décision risque d’impacter les voyageurs étrangers souhaitant se rendre en Irlande. Beaucoup faisaient appel à la compagnie Aer Lingus pour relier l’ouest irlandais. L’aéroport de Shannon est en effet une base intéressante pour les touristes souhaitant éviter les aéroports de Cork et Dublin, et éviter les trajets en voiture inutiles pour atteindre leur destination.

Mais que l’on se rassure : bien que la pandémie ait clairement fragilisé un colosse de l’aviation irlandaise, Aer Lingus compte miser sur une restructuration afin de relancer son secteur. Cela ne sera pas sans fracas, et les licenciements risquent d’être nombreux en 2021… Mais ce sera, selon la compagnie, un mal nécessaire avant de retrouver le plein épanouissement économique.



Votre avis compte !

Les commentaires sont fermés.




A découvrir en ce moment en Irlande :