fbpx
Les Provinces irlandaises

Les Provinces irlandaises



L’Irlande est un territoire morcelé en 4 provinces : le Leinster, le Munster, le Connacht et l’Ulster. Créées au temps des grands rois d’Irlande, les provinces irlandaises demeurent encore à ce jour des repères efficaces pour décrire géographiquement les régions irlandaises. Bien qu’elles ne possèdent aujourd’hui aucun statut officiel, elles sont même utilisées par les irlandais pour se repérer et viennent ainsi compléter le système de comtés qui sert aujourd’hui officiellement au territoire irlandais…

Histoire des 4 Provinces d’Irlande

C’est au IIIème siècle que l’Irlande est « découpée » en 5 royaumes. Chaque royaume est alors dirigé par un roi local, lui-même fédéré par un haut roi suprême (un roi qui règne sur l’ensemble de l’île d’Irlande). A cette époque donc, on compte 5 provinces :

Au fil des siècles, le royaume de Tara a été absorbé par le Leinster, jusqu’à ce que l’Irlande ne soit plus que découpée en 4 provinces.

Ce découpage géographique est cependant quelque peu modifié/amélioré au XIIème siècle, lorsque les Anglo-Normands posent le pied en Irlande. Ces derniers subdivisent alors chaque province en comtés, pour atteindre le nom de 36 comtés irlandais.

De nos jours, les irlandais utilisent toujours les provinces et les comtés pour se repérer géographiquement sur l’île, mais seuls les comtés ont un statut officiel au sein des collectivités territoriales.

Les Provinces irlandaises : ce qu'il ne faut pas rater