Le Dirty ProtestLe Dirty Protest

Le Dirty Protest



1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 2,33 / 5 (3 votes)
Loading...
Article écrit par Guide Irlande

Le Dirty Protest (1978-1981) est un terme faisant référence aux méthodes de protestation utilisées par les prisonniers républicains en Irlande du Nord pour obtenir le statut de prisonnier politique… Le Dirty Protest, aussi surnommée “la Protestation Sale”, consistait à faire une grève de l’hygiène : les détenus refusent alors de se laver, et enduisent les murs de leurs cellules de leurs propres excréments et urine…

Histoire du Dirty Protest

Contexte

Depuis 1971, la prison de Long Kesh détient de nombreux prisonniers républicains entre ses murs… Ces derniers sont détenus sans procès dans des H-Blocks, sortes de cellules en H, et se battent depuis le début pour obtenir le statut de prisonniers politiques.

Leurs premières formes de lutte est alors le Blanket Protest, une forme de protestation consistant à refuser de porter l’uniforme de prisonnier donné par la prison… Les détenus préfèrent alors vivre nus, enroulés dans des couvertures… Cette lutte dure plusieurs années, sans obtenir de résultat…

Une grève de l’hygiène pour obtenir le statut de prisonnier politique

La nouvelle alternative est alors le “Dirty Protest”, soit la “Protestation Sale”. Les détenus prennent la décision de refuser toute forme d’hygiène, refusant de se laver, urinant partout dans leurs cellules, et tapissant leurs murs de leurs propres excréments, ainsi que des restes de leurs repas quotidiens…

Très vite, la prison est plongée dans un tel état sanitaire, que les gardiens de prisons doivent demander le nettoyage massif de l’établissement. Mais cette action est sans effet et les détenus reprennent aussitôt leur action anti-hygiène…

Bien entendu, ces actions ne sont pas sans conséquences pour les conditions de vie des détenus : ces derniers se plongent eux-même dans un environnement insalubre, et potentiellement dangereux pour la santé. De nombreux détenus développent durant le Dirty Protest de nombreuses pathologies et autres maladies les affaiblissant sévèrement…

Malgré ces inconvénients, le Dirty Protest s’avère être plus efficace que le Blanket Protest, empoisonnant plus nettement la vie des gardiens de prison que l’ancienne mesure… Néanmoins, le Dirty Protest laissera par la suite place à une autre forme de protestation, bien plus puissante : celle des grèves de la faim qui se tiendront entre 1980 et 1981.




A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map