1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,63 / 5 (80 votes)
Loading...

Article écrit par Guide Irlande

C’est à la moitié du 19ème siècle que l’on observe en Irlande une émigration massive des irlandais vers les États-Unis… Appauvris et usés par la Grande Famine (1845-1848), les irlandais n’ont alors d’autre choix que de quitter leurs terres pour trouver refuge sur un continent où tout recommencement semble possible… C’est alors le début de l’émigration irlandaise : voilà pourquoi il y a tant d’américains de souche irlandaise aux USA !

Histoire de l’Émigration Irlandaise

Contexte

La Grande Famine irlandaise - Domaine Public

La Grande Famine irlandaise – Domaine Public

La Grande Famine de 1845 est une période particulièrement difficile pour les irlandais… Les paysans voient leurs champs parasités par le mildiou, un champignon rendant la pomme de terre impropre à la consommation, plongeant la population dans une pénurie alimentaire sans précédent. Très vite, les irlandais souffrent de sous-nutrition, tombent malade, et vivent dans la misère ambiante. Des épidémies de choléra se répandent, tandis que la famine fait de nombreuses victimes suite à des anémies sévères… Entre 500 000 et un million d’irlandais meurent partout en Irlande suite à ce phénomène. Dès lors, les riches propriétaires britanniques semblent profiter de la situation en expulsant de leurs terres des milliers de familles irlandaises désormais incapables de s’acquitter d’un loyer.

L’Émigration irlandaise : seule alternative pour fuir la misère en Irlande

Émigration Irlandaise - Domaine public

Émigration Irlandaise – Domaine public

Face à une telle situation, les irlandais se tournent vers l’Amérique, continent de tous les espoirs et de tous les rêves. Ils voient alors en ce Nouveau Monde l’idée d’un recommencement et la possibilité de peut-être accéder à l’American Dream, ce fameux rêve où tout projet devient possible…

Fuyant donc une Irlande moribonde, ils sont plusieurs milliers d’Irlandais à s’entasser dans des cargos vers l’Amérique. Certains meurent sans toutefois atteindre les États-Unis, essuyant de violentes tempêtes ou connaissant de terribles épidémies suite à un voyage trop long et ne respectant pas les normes d’hygiènes requises pour un tel parcours.

Ils sont malgré tout 2 millions à poser le pied aux États-Unis, formant ainsi une véritable diaspora irlandaise… Ces derniers s’installent massivement à New York ou encore Boston, trouvent du travail, ouvrent des commerces, s’enrôlent dans la police locale, ou acceptent n’importe quel poste tant que ce dernier est payé… Très vite, les “irlando-américains” finissent par s’adapter à leur nouvelle vie, appréciant les bienfaits et la richesse des États-Unis…

Il n’en oublient pas pour autant l’Irlande, toujours déchirée par la faim et la misère, ainsi que par les exactions britanniques profitant insidieusement de la situation… Certains irlando-américains ont encore de la famille en Irlande, et leurs envoient régulièrement tout l’argent possible pour les aider dans leur quotidien misérable… Mais les émigrés ne s’arrêtent pas là et s’organisent même autour d’un mouvement nationaliste révolutionnaire : le mouvement Fenian, destiné à lutter à distance pour libérer l’Irlande du joug britannique.






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Commentaire 6 commentaires

Avis recueillis directement sur le site, Facebook et Twitter
  1. Bruno Tshileo dit :

    Merci et felicitation,je voudrai savoir l’origine de ces Irlandais qui se trouvent en Amerique.

  2. julie deschamsons dit :

    Vous avez un très bon site web mais donnez plus de date sur l’immigration des Irlandais

    1. Julie,
      Quelles dates recherchez-vous exactement ?

  3. Karla Lks dit :

    Super ! J’avais une composition et ça m’as bien aidé !

    1. Ema dit :

      pareil ! c’est vraiment super!

  4. Ophéline dit :

    que savez vous de l’immigration irlandaise aux états unis de 1850 a 1920 ?