Sean O’Casey – Domaine Public

Sean O’Casey



1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 2,50 / 5 (2 votes)
Loading...
Article écrit par Guide Irlande

Sean O’Casey est un grand écrivain irlandais, connut pour son engagement politique fort, ainsi que pour ses oeuvres littéraires profondément engagés. Puisant son inspiration dans l’Histoire irlandaise et le combat nationaliste ses œuvres dérangèrent le gouvernement de l’époque.

Biographie de Sean O’Casey

Un écrivain passionné par la cause nationaliste irlandaise

Né dans une famille protestante des quartiers pauvres de Dublin, Sean O’Casey s’instruit seul. Une grave maladie chronique des yeux ne lui permet pas d’aller à l’école et l’oblige à suivre un enseignement à domicile dipensé par ses parents. Sa cornée se dégrade en effet à toute vitesse, et l’handicapera toute sa vie, jusqu’à atteindre une cécité permanente.

Idéaliste, il s’engage très jeune dans la lutte pour une Irlande indépendante, et s’inscrit dans la lignée des intellectuels qui se joindront à Jim Larkin en 1913 lors des grandes grèves. Sean O’Casey y dcéouvre alors le théâtre, et fait ses premières armes sur les planches de l’Abbey Theatre, dirigé à l’époque par William Butler Yeats.

Premières oeuvres

Son œuvre engagée jusqu’en 1929 sera marquée par trois pièces :

  • L’ombre d’un franc-tireur (1923) évoque la terreur des Black and Tans dans Dublin occupé.
  • Junon et le Paon (1924) traitent de la guerre civile de 1921.
  • La Charrue et les étoiles (1926) rappelle l’ Irish Citizen Army lors du soulèvement de Pâques en 1916. Le bruit que fit la parution (dans le contexte de l’ époque) de ” La charrue et les étoiles ” lui vaudra l’exil durant lequel il écrivit une autobiographie en 6 volumes.

En 1929 Sean O’Casey écrit La coupe d’argent qui sera un réquisitoire contre la Grande Guerre. William Butler Yeats renvoie alors O’Casey de son théâtre. Dès lors ses pièces deviennent expérimentales et plus expressionnistes. Il mêle poésie, réalisme et provocation tout en gardant une plume revendicatrice et vers la fin assez anticléricale…

Parmi ces œuvres, notons surtout : Derrière les grilles du parc (1933), Aubaines (1934), L’étoile devient rouge (1940), Roses rouges pour moi (1943), Feuilles de chêne et lavande (1946), On attend un évêque (1955), Les tambours du père Ned (1958).

O’Casey s’est rapproché du mouvement communiste de Brooks Atkinson et serait l’auteur de : Quiconque honore ou donne à la communauté est un communiste”. Son œuvre “L’étoile devient rouge” peut d’ailleurs être considérée comme une pièce flattant les valeurs du communisme.

Il meurt à Torquay dans le Devonshire, en 1964.




A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map