fbpx
Des Black and Tans contrôlant un irlandais – Domaine public

Les Black and Tans

Des Black and Tans contrôlant un irlandais – Domaine public



« Black and Tans » est le nom désignant une armée britannique des années 1920. Tristement célèbre pour ses actes de grande violence, cette milice avait pour objectif de réprimer les mouvements indépendantistes irlandais engagés au sein de groupuscules armés comme l’IRA. Se considérant comme une véritable armée d’occupation, les Black and Tans n’hésitèrent pas à assassiner, violer, et piller la population irlandaise jusqu’à la signature du Traité de Londres du 21 décembre 1921. Leur empreinte dans l’Histoire irlandaise est à jamais marquée par la violence.

Histoire des Black and Tans

Une milice pour régler « le problème irlandais »

Un Black and Tans à Dublin - National Library of Ireland on The Commons - cc

Un Black and Tans à DublinNational Library of Ireland on The Commons

Les Black and Tans (Noirs et Fauves en français) doivent leur nom en référence à un chien de chasse originaire de Limerick, fin limier, qui ne rate jamais sa proie. Un message clair à destination des irlandais, prônant leur efficacité au combat se soldant toujours par la victoire.

Cette armée s’est formée peu après la Première Guerre Mondiale, lorsque Londres peine à régler « le problème irlandais ». A cette époque, les irlandais militent en faveur de l’indépendance de l’Irlande, et réclament le retrait des britanniques de leur île. Ces derniers refusent la présence des britanniques sur leur sol, et appellent à l’indépendance et à la création de leur nation.

Bien entendu, l’Angleterre ne voit pas ses revendications nationalistes d’un bon œil, et décide donc de créer une armée composée de militaires de carrières, prêts à agir en cas de débordements…

Très vite, cette milice devient une armée de grande ampleur, comptant plus de 16 000 hommes. Alors que le gouvernement britannique se sent en difficulté suite à la Guerre d’Indépendance (1919-1921), il décide d’envoyer les Black and Tans en Irlande, pour prêter main forte à la Police Royale Irlandaise (Royal Irish Constabulary ou RIC), et ainsi écraser sous leur botte les révoltes indépendantistes irlandaises.

Les consignes sont alors claires : la milice a carte blanche pour réprimer toute manifestation anti-britannique en Irlande.

Des actes d’une rare violence

Des Black and Tans représentés dans le film Le Vent se lève, de Ken Loach

Des Black and Tans représentés dans le film Le Vent se lève, de Ken Loach

De nombreux témoignages font alors le récit d’interventions coup-de-poing d’une terrible violence. Les Black and Tans se comportent comme une véritable armée d’occupation, et assassinent, battent, torturent, fusillent, violent, incendient, et pillent la population irlandaise à travers des actes de sauvagerie impressionnants. Ils agissent sans distinction, ni forme de procès, violentant hommes, femmes et enfants, sans se soucier de leur hypothétique absence d’implication au sein des mouvements nationalistes républicains.

Ils en profitent également pour saccager les maisons irlandaises, les incendier, les mitrailler ou les détruire à l’artillerie lourde, plongeant les survivants dans une misère totale.

La peur est partout : les irlandais fuient lorsqu’ils le peuvent. Un climat de terreur s’installe alors.

Leurs agissements sont si choquants et barbares, que l’opinion internationale ne tarde pas à se faire entendre, condamnant lourdement leurs actions, ainsi que les agissements de l’Angleterre.

Lorsque le Traité de Londres du 21 décembre 1921, met fin à l’occupation britannique au sein de l’État Libre d’Irlande, les Black and Tans sont finalement dissous. On note cependant de nombreux problèmes de réintégration au sein de la société britannique : certains d’entre eux sombrent alors dans la criminalité, tandis que d’autres se suicident quelques années plus tard.

Quoiqu’il en soit, cette milice représente encore un souvenir douloureux dans l’histoire collective irlandaise. Elle fut l’armée la plus meurtrière jamais connue au XXème siècle en Irlande… Elle a marqué à jamais l’histoire de nombreuses familles irlandaises, et reste encore aujourd’hui, un épisode terriblement sombre de l’Histoire de l’Irlande et de la Grande-Bretagne.



Encore tant de choses à découvrir...


Copy link