fbpx
Colin Farrell - © Denis Makarenko

Colin Farrell

Colin Farrell - © Denis Makarenko



Colin Farrell est un acteur irlandais connu dans le Monde entier pour ses rôles dans des films d’exception. Fin comédien, il s’est illustré tout au long de sa carrière pour la complexité de son jeu, ainsi que pour son éclectisme assumé, lui permettant de s’essayer à n’importe quel type de projet d’acting.  En Irlande, il fait partie des grands noms célèbres du pays : les irlandais sont fiers de sa renommée, et lui apprécient sa simplicité et son soucis constant de se rappeler d’où il vient.

Biographie de Colin Farrell

Une enfance difficile…

Colin Farrell - Gage Skidmore - cc

Colin Farrell – Gage Skidmore – cc

Colin James Farrell nait le 31 mai 1976 à Castlenock (Caisleán Cnucha), une ville située à 8km de Dublin, à l’est du comté du même nom).

Colin était alors le dernier de quatre enfants, dont un frère et deux sœurs. Il a grandi en partageant une passion commune avec les membres de sa famille : le football (son père et son oncle furent tous deux des footballeurs professionnels.)

Pendant longtemps, il envisage une carrière dans ce sport. Son adolescence est à l’époque plutôt difficile. Il subit le divorce de ses parents tout enfant… Et rencontre très vite des difficultés au collège : il est d’ailleurs renvoyé à plusieurs reprises. (Colin se battait constamment, fumait et buvait).

C’est à ce moment là que Farrell fait l’expérience de la drogue. Il s’essaye à l’ecstasy et ressent le besoin perpétuel de repousser ses limites.

Un nouveau départ

En 1993, Colin Farrell a déjà une belle gueule. Âgé de 17 ans, il prend la décision de quitter l’Irlande pour partir un an à Sydney. Il y fait alors du mannequinat… puis décide de se tourner vers la comédie.

Il retourne alors à Dublin, fait quelques séances photos, multiplie les castings, s’essaye à la danse country…pour finalement intégrer la prestigieuse Gaiety Drama School qu’il quitte prématurément au bout de 6 mois.

Cela ne l’empêche pas de débuter sa carrière petit à petit grâce à quelques petites apparitions entre 1996 et 1997 dans des séries TV telles que Ballykissangel, Falling for a Dancer, Love in the 21st Century.

Puis en 1999, il est sélectionné pour jouer dans The War Zone, le premier long métrage de Tim Roth. Un projet qui lui ouvre alors de nouvelles portes…

L’arrivée sur le grand écran

Colin Farrell joue le Pingouin au cinéma

Colin Farrell joue le Pingouin au cinéma

Il lui est alors proposé de jouer aux côtés de Kevin Spacey un petit rôle dans le film Ordinary Decent Criminal, ce dernier l’ayant repéré en assistant à une pièce de théâtre à Londres (Little World of Our Own) dans laquelle Colin jouait le rôle d’un enfant autiste.

Suite à cela, les choses s’enchaînent. Il réalise une vidéo de casting pour Tigerland en 2001 et obtient le rôle du soldat Bozz. Il est alors récompensé par le prix de la B.C.F.S (Boston Critics Film Society) dans la catégorie « meilleur acteur ».

Il s’envole ensuite pour Los Angeles et enchaîne les films à succès. Colin Farrell capte l’attention de nombreux réalisateurs, comme Steven Spielberg, Joel Schumacher, Oliver Stone ou encore Woody Allen.

Toutefois, le succès est parfois en dents de scie. Les choix de films de Colin Farrell subissent parfois les foudres de la critique. Il sera notamment vivement critiqué pour son interprétation d’Alexandre Le Grand, pourtant dirigé par Oliver Stone.

Mais rien ne semble stopper l’acteur irlandais : ce dernier essuie les revers mais connait malgré tout quelques succès flamboyants, dont Miami Vice, Bons baisers de Bruges, Total Recall ou encore Les Animaux Fantastiques…

Entre temps, l’acteur prend conscience de ses problèmes de drogues. Il suit une cure de désintoxication après son film Miami Vice et revient en pleine forme.

Il poursuit alors les projets sur grand écran, mais alterne une fois de plus les bonnes critiques, et les films plus mitigés.

Dernièrement, il a toutefois créé un véritable buzz en décidant d’incarner Le Pingouin dans la saga Batman. Totalement méconnaissable, il a su brosser un portrait tout en complexité, où l’on peine même jusqu’à identifier ses traits d’acteurs. Une prestation qui l’a re-propulsé sur le devant de la scène.

Filmographie de Colin Farrell

Au cinéma :

  • 2000 : The War Zone de Tim Roth
  • 2000 : Ordinary Decent Criminal de Thaddeus O’Sullivan
  • 2000 : Tigerland de Joel Schumacher
  • 2001 : American Outlaws de Les Mayfield
  • 2002 : Mission Évasion de Gregory Hobli
  • 2002 : Minority Report de Steven Spielberg
  • 2003 : Phone Game de Joel Schumacher
  • 2003 : Veronica Guerin de Joel Schumacher
  • 2003 : S.W.A.T. de Clark Johnson
  • 2003 : La Recrue de Roger Donaldson
  • 2003 : Daredevil de Mark Steven Johnson
  • 2003 : Intermission de John Crowley
  • 2004 : La Maison au bout du monde de Michael Mayer
  • 2004 : Alexandre (Alexander) d’Oliver Stone
  • 2006 : Demande à la poussière (Ask the Dust) de Robert Towne
  • 2006 : Miami Vice de Michael Mann
  • 2006 : Le Nouveau Monde de Terrence Malick
  • 2007 : Le Rêve de Cassandre de Woody Allen
  • 2008 : Le Prix de la loyauté de Gavin O’Connor
  • 2008 : Bons baisers de Bruges de Martin McDonagh
  • 2009 : L’Imaginarium du docteur Parnassus de Terry Gilliam
  • 2009 : Crazy Heart de Scott Cooper
  • 2009 : Eyes of War de Danis Tanović
  • 2010 : Ondine de Neil Jordan : Syracuse
  • 2010 : Les Chemins de la liberté de Peter Weir
  • 2011 : London Boulevard de William Monahan
  • 2011 : Comment tuer son boss ? de Seth Gordon
  • 2011 : Fright Night de Craig Gillespie
  • 2012 : Total Recall de Len Wiseman
  • 2012 : Sept psychopathes de Martin McDonagh
  • 2013 : Dead Man Down de Niels Arden Oplev
  • 2013 : Dans l’ombre de Mary : La Promesse de Walt Disney de John Lee Hancock
  • 2014 : Un amour d’hiver d’Akiva Goldsman
  • 2014 : Mademoiselle Julie de Liv Ullmann
  • 2015 : Prémonitions d’Afonso Poyart
  • 2015 : The Lobster de Yórgos Lánthimos
  • 2016 : Les Animaux fantastiques de David Yates
  • 2017 : Les Proies (The Beguiled) de Sofia Coppola
  • 2017 : Mise à mort du cerf sacré de Yórgos Lánthimos
  • 2017 : L’Affaire Roman J.  de Dan Gilroy
  • 2018 : Les Veuves de Steve McQueen
  • 2019 : Dumbo de Tim Burton
  • 2020 : The Gentlemen de Guy Ritchie
  • 2020 : Artemis Fowl de Kenneth Branagh
  • 2020 : Ava de Tate Taylor
  • 2021 : Voyagers de Neil Burger
  • 2021 : After Yang de Kogonada
  • 2022 : The Batman de Matt Reeves



Copy link