Le Néolithique en Irlande

Dolmen de Poulnabrone - ©Tourism Ireland


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,33 / 5 (3 votes)
Loading...

Le néolithique en Irlande est une période décisive : la population y découvre l’agriculture, la poterie, érige des tombeaux mégalithiques et utilise des outils en pierres de plus en plus évolués. Ces évolutions leur permet d’exploser démographiquement et d’atteindre entre 100 000 et 2000 individus… Voici un aperçu de ces évolutions majeures, qui ont dessinés peu à peu l’image d’une Irlande aujourd’hui envahie de mégalithes néolithiques…

Histoire du Néolithique en Irlande

La Découverte de l’Agriculture et de la Poterie

L’agriculture naît vers 3500/3000 avant J.C. en Irlande. En effet, la révolution néolithique que représente l’agriculture a engendré un essor considérable de la population au Moyen-Orient, et celle-ci s’étend peu à peu vers l’Europe ainsi qu’en Irlande… Le savoir se transmet donc à une poignée d’agriculteurs, venus investir l’Irlande.

Les habitants y découvrent alors l’art de cultiver la terre, ainsi que l’élevage de moutons, de chèvres, et de bovins. Les terres irlandaises, désormais fertiles, sont alors travaillées : on y plante des céréales, tout en aménageant de véritables champs, protégés par des murets en pierre sèche…

L’un des plus célèbre champ du néolithique est celui découvert à Céide Fields dans le comté de Mayo, sous une épaisse couche de tourbe. Ce dernier est gigantesque, et s’agence sous la forme d’une multitude de champs connectés les uns aux autres et délimités par des murs en pierres… On y cultiva le blé et l’orge entre 3500 et 3000 avant J.C.

Au delà de la révolution de l’agriculture, la population découvre également la poterie. Celle-ci est découverte à la même période que l’agriculture, et permet d’ores et déjà de confectionner de la vaisselle. De nombreux bols seront d’ailleurs retrouvés à Limerick ainsi qu’en Ulster

Les Mégalithes

Le néolithique est également une période particulièrement marquée par l’apparition brutale de monuments mégalithiques (du grec megos, large, et lithos, pierre) érigés pour les défunts un peu partout sur l’île (plus de 1 200 site sont été recensés). Cette prolifération est incroyablement dense, et ses vestiges sont encore particluièrement présents en Irlande de nos jours (ils attirent d’ailleurs plusieurs milliers de touristes chaque année).

Ses mégalithes se répartissent en 3 catégories distinctes :

  • Les Dolmens : ces derniers s’agencent sous le forme de mégalithes supportant une grande table en pierre, formant ainsi une chambre…
  • Les Cairns : il s’agit d’un mot d’origine irlandaise.Il peut désigner une couverture de pierres recouvrant des sépultures mégalithiques
  • Les Tumulus : il s’agit d’un tertre (monticule de terre et de pierre) élevé au-dessus d’une sépulture.

Ces 3 catégories de mégalithes ont pour point commun d’être avant tout des lieux religieux aux yeux de la population de l’époque. Tous servent de tombes : des restes humains incinérés ou non ont d’ailleurs été retrouvés, ainsi que des offrandes, telles que des poteries, des pointes de flèche ou encore des haches…






A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher
Guide Irlande.com
Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map