fbpx
Ronnie Drew

Ronnie Drew

Ronnie Drew



Véritable monument de la musique traditionnelle en Irlande, Ronnie Drew (16 septembre 1934 – 16 août 2008) est considéré comme l’un des plus grands talents du pays. Avec sa voix rocailleuse, il a totalisé près de 50 ans de carrière au sein du groupe The Dubliners, s’illustrant par son timbre caractéristique, et son talent à la guitare. Bien que décédé, il reste aujourd’hui une icône dans la culture irlandaise !

Biographie de Ronnie Drew

Ronald Drew (Ránall Ó Draoi en gaélique irlandais) nait en 1934 à Dún Laoghaire, dans le comté de Dublin.

A l’âge adulte, il se découvre une vraie passion pour la musique. Il quitte l’Irlande dans les années 1950 pour se rendre en Espagne pour enseigner l’anglais, et initier à l’espagnol et à la guitare flamenco.

A son retour, il multiplie les petits boulots mais commence à s’entourer d’artistes irlandais spécialisés dans la musique traditionnelle.

En 1962, c’est le déclic : il s’associe avec Luke Kelly, Barney McKenna et Ciaran Bourke, trois autres musiciens de talent pour créer le « Ronnie Drew Group ». Un nom qui changera par la suite pour devenir « The Dubliners ».

Le groupe légendaire est alors né. John Sheahen rejoint la formation peu de temps après… Ils enchaînent alors les sessions de musique dans des irish pubs de Dublin et aux alentours.

Très vite, le groupe se fait un nom : il faut dire que Ronnie Drew a un style bien à lui : ses excentricités, couplées à sa voix rocailleuse hors-normes apportent une vraie patte au groupe, sans compter le talent de ses acolytes, qui sont des musiciens émérites !

Après plus de 10 ans de carrière, Ronnie quitte le groupe en 1974… Puis se ravise en 1979… avant de les requitter définitivement en 1995.

Ronnie Drew s’essaye seul à la musique

L’heure est à la carrière solo : fort de ses succès en tant que membre des Dubliners, il tente sa chance seul, et enregistre auprès des plus grands : The Pogues, Christy Moore, les Dropckick Murphys…

Ses morceaux connaissent l’engouement du public irlandais. La critique est positive : pour Ronnie Dew c’est la consécration. Sa célébrité est telle, qu’il est même honoré en 2006 à l’occasion d’une cérémonie : l’empreinte de ses mains est intégrée au Walk of Fame devant le Gaiety Theatre à Dublin.

Malheureusement, Ronnie Drew a tendance à brûler la chandelle par les deux bouts. Bon vivant, il est connu pour sa forte consommation d’alcool et de tabac… Bien qu’il parvienne à stopper la boisson de temps à autre, il reste un fumeur invétéré…

En 2006, on lui diagnostique un cancer de la gorge. Il entame un traitement et continue sa carrière musicale… mais décède à l’hôpital St. Vincent, à Dublin, le 16 août 2008. Il repose depuis au cimetière de Redford à Greystones.

A sa mort, toute l’Irlande est en émoi. Les hommages affluent de tout le pays et dépassent même les frontières de l’île d’Émeraude. Il fait à jamais partie des symboles de la musique traditionnelle irlandaise : ses morceaux sont sans cesse diffusés dans les irish pubs, et nous vous mettons au défi de trouver un anglais qui ignore qui est Ronnie Drew !




Encore tant de choses à découvrir...




Un projet de voyage ? Téléchargez notre guide gratuit !

Ebook gratuit

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre ebook gratuit !

Découvrez l'essentiel du pays, sa culture, son histoire et ses sites touristiques incontournables !