fbpx
Christy Moore

Christy Moore

Christy Moore



Christy Moore est un chanteur et guitariste folk irlandais. Fondateur du groupe des Planxty, il fut l’un des grands musiciens de ce pays à réveiller la musique traditionnelle irlandaise, et à la diffuser au delà des frontières irlandaises.

Biographie de Christy Moore

Un irlandais bien de là-bas !

Christy Moore naît le 7 mai 1945 à Newbridge (Co. Kildare) au sein d’une famille très catholique. Depuis ses 6 ans, âge à partir duquel il a eu sa première guitare, Christy Moore gagne une médaille du comté pour son gaëlique et se fait remarquer par la qualité de ses solos à la guitare à la chorale.

Après une enfance musicale profondément marquée par la musique irlandaise, Christy Moore entame sa véritable carrière de chanteur en 1965, par sa présence au Tallaght organisé par Mick McCarthy.

En 1966 il migre à travers le Royaume Uni en faisant de petits boulots et se produit au Wellgreen Folk Club à Manchester le 4 mai 1967 pour son premier Gig professionnel pour lequel il avait développé son répertoire.

Le 6 mai c’est au The Bury Folk Club qu’il se rend. 1968 marque son retour en Irlande. Il apparait sur les ondes de Radio Eireann dans le hall de O’Connel Srtreet. Grandi par ses succès au Royaume Uni; les booker de Dublin lui ouvrent de plus en plus les portes des Gigs.

Après pas mal d’années de galère il arrive à enregistrer avec Sound Techniques son premier album « Paddy On The Road » à Chelsea. Lui qui voulait absolument enregistrer sous le label Transatlantic c’est un moindre mal. pour la fin des années 60, Moore se focalisera sur Dublin. Ses influences dans les années 70 sont d’origine plus britanniques Sweeney’s Men, Moynihan et Irvine, Mick Moloney, c’est ce qui transparaitra dans ces prochains albums. Il voulu sa revanche sur son échec avec Transatlantic et il retourna voir Bill Leader (des Labels Trailer et Leader) et lui proposa de distribuer un album « Prosperous » regroupant des chansons chantés avec des artistes tel que Donal Lunny, Andy Irvine et Liam O’Flynn. Ce groupe allait provisoirement se nommer les CLAD mais cela n’allait pas durer.

Ainsi naquirent en 1972 les Planxty. Au cours des deux année qui suivèrent le groupe sorti 3 albums « Planxty », « The Well Below The Valley » et « Cold Blow The Rainy Night ».

Puis Donal sortit du rang en 1974 ce que Moore fit une année plus tard pour se retrouver à nouveau en solo.

En 1977 il fait une virée en Allemagne à Brême, pour lui c’est un peu la traversé du désert. En 1978 Moore se paye une visite à la tristement célèbre prison de Long Kesh. Puis Les Planty renaissent de leurs cendres et intègre un nouveau : Matt Molloy. Ils sortent un album de circonstance « After The Break ».

Janvier 1979 marque le début de la plus grande tournée du groupe. Elle se terminera le 11 juin au Dublin Stadium après avoir traversé 8 pays en 54 concerts. Mais notre « petit » Christy est un éternel insatisfait (nul n’est parfait). Les concerts ont très biens marchés, il y a eu de très bon moments, ils ont fait comme on dirait le plein de fans et de « pognons »… Mais l’organisation d’une tel tournée l’a vacciné et notre Folk-Man repart en solo. I Sur ces déclarations, Christy Moore en déduira qu’il n’est alors pas fait pour les groupes.

Les années qui vont suivre sont très productives et un peu « folles » En 1980 pourtant il refera une virée avec ses anciens collègues en Italie entre autre. 1981 il rempli plus son carnet de santé que son carnet de bal ! Problèmes dentaires, chirurgie de la gorge. Enfin ils est quand même bien sollicité pour des jigs et se produit une fois de plus avec les Planxty à The Seven Oaks. En 1982 il papillonne entre prestations solo et les Planxty. Il travaille beaucoup en studio avec Mattie Fox qui plus tard le managera. En 1987 il sort « Ride On » sur lequel il interprète le chant populaire « Viva la Quinta Brigada » qui glorifie les Irlandais engagé dans la guerre civile espagnole.

« Smoke And Strong Whiskey » sera son premier album des années 90, à ne pas confondre avec le « Smoke And Strong Whiskey » qui sortira dans le même temps (via son ancien label) mais qui sera en fait une compilation de ses anciens tubes, ce qui en désarsonnera surement quelques un même si il admet lui même que cette compilation n’est pas mal !

Entre les albums « King Puck » et « Live At The Point » il perd sa femme Nancy en 1992.

L’album « Live At The Point » fut un véritable cauchemar pour sa réalisation. C’est reclu comme un moine à Ballyvourney que « Graffiti Tongue », un très bon album, vit le jour. Après un calme relatif de 3 ans et une engueulade avec sa maison de disque, More et Leo Pearson enregistre ensemble « Travellers ». Puis il enregistrera avec Young Lunny et en 1995 Bono et The Edge se joignent à lui pour enregistrer « North and South of the River » dans les studios de Windmill Lane, à Dublin. Le morceau, produit par Steve Lillywhite, est distribué en Irlande uniquement. On le retrouvera en 1997 en face B du single Staring at the Sun, deuxième extrait de Pop de U2.

Christy Moore est au mieux de sa forme avec le public lorsqu’il sort « One voice ». Il vadrouille a cette époque beaucoup à Londres. Avec Decky il participe à un grand Gig le Mercredi 30 août 2000. Il enregistre ensuite « This is the Day » à Kilkenny en Janvier 2001. « Live At Vicar Street » est son dernier projet en matière d’album.

Sa Discographie

  • Paddy On The Road (1969)
  • Prosperous (1970)
  • Whatever Tickles Your Fancy (1975)
  • Christy Moore (1976)
  • The Iron Behind The Velvet (1978)
  • Live In Dublin (1978)
  • H Block (1978)
  • The Time Has Come (1983)
  • Ride On (1984)
  • Ordinary Man (1985)
  • The Spirit of Freedom (1986)
  • Unfinished Revolution (1987)
  • Voyage (1989)
  • Smoke and Strong Whiskey (1991)
  • King Puck (1993)
  • Live At The Point (1994)
  • Graffiti Tongue (1996)
  • Traveller (1999)
  • This is the Day (2001)
  • Live At Vicar Street (2002)
  • Burning Times(2005)



Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link