Le Statut de Westminster

Westminster - Koala99 - cc


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,25 / 5 (4 votes)
Loading...

Le statut de Westminter (11 décembre 1931) est un texte reconnaissant l’indépendance de l’ensemble des dominions de l’Empire Britannique, dont l’État Libre faisait autrefois partie. Le Statut de Westminster donna également le statut de pays libre, autonome et indépendant au Canada, Terre-Neuve, la Nouvelle-Zélande, ainsi que l’Union Sud-Africaine.

Histoire du Traité de Westminster

Contexte

Depuis plusieurs siècles déjà, l’Irlande et l’Angleterre entretenaient des relations conflictuelles des plus difficiles. En cause, la volonté colonialiste de l’Angleterre sur l’Irlande, son désir d’y imposer sa politique, sa langue et sa religion, au détriment des mœurs des irlandais.

Au fil des siècles, et d’affrontements violents se soldant pour la plupart du temps par des échecs du côté irlandais, l’Irlande finit par entrer dans une Guerre pour l’Indépendance de l’île en 1919. Très vite, les choses s’accélèrent, et les velléités indépendantistes irlandaises ont gain de cause avec la signature du Traité de Londres (21 décembre 1921), qui autorise la création d’un État Libre d’Irlande…

Toutefois, ce texte place l’État Libre d’Irlande sous le Statut de Dominion, obligeant ainsi l’Irlande à prêter allégeance à la couronne d’Angleterre, et à concéder par ailleurs l’Irlande du Nord sous propriété officielle de l’Empire Britannique. Cet accord n’est pas du goût de certains irlandais, qui finiront alors par affronter les adeptes du Traité au cours de la Guerre Civile Irlandaise (1922/1924).

A la fin de la guerre, l’Etat Libre d’Irlande n’a pas bougé d’un pouce, tout comme l’Irlande du Nord. Les 2 sont toujours soumis à l’influence des britanniques, bien que l’Etat Libre ne soit plus considéré comme un dominion.

Le Statut de Westminster met fin à des siècles d’ingérence britannique

Le 11 décembre 1931 est la date fatidique qui signe enfin la pleine indépendance de l’État Libre d’Irlande, et la sacre une fois pour toute sous le nom de “République d’Irlande”. Ce pas est considérable dans la vie des irlandais : ces derniers sont désormais libéré de toute ingérence britannique, et peuvent mener une politique culturelle, et religieuse autonome, sans voir l’Angleterre interférer.

Malgré tout, le Statut de Westminster ne rend pas l’Irlande du Nord à la République d’Irlande, laissant ainsi le Nord sous gestion britannique, au travers d’un statut de dominion.






A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher
Guide Irlande.com
Comté de Cork Comté du Kerry Comté de Limerick Comté de Waterford Comté de Wexford Comté de Kilkenny Comté de Tipperary Comté de Clare Comté de Galway Comté de Mayo Comté de Sligo Comté de Carlow Comté de Wicklow Comté de Laois Comté d'Offaly Comté de Kildare Comté de Dublin Comté de Meath Comté de Westmeath Comté de Longford Comté de Roscommon Comté de Leitrim Comté de Cavan Comté de Monaghan Comté de Fermanagh Comté de Tyrone Comté d'Armagh Comté de Down Comté d'Antrim Comté de Derry Comté de Donegal Image Map