Le Bogside - Rooney Media - cc

La Bataille du Bogside

Le Bogside - Rooney Media - cc




Informations pratiques :

Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,75/5 (8 votes)

La Bataille du Bogside désigne 3 jours d’émeutes ayant eut lieu à Derry, en Irlande du Nord, du 12 au 14 août 1969. Ces émeutes opposèrent la population catholique du quartier du Bogside à la RUC. Ces émeutes furent provoquées par une marche protestante se déroulant près du Bogside : les catholiques se barricadèrent alors en protestation contre les manifestants…

Histoire de la Bataille du Bogside

Une Marche protestante vire à l’émeute…

Tout commence le 12 août 1969, lorsque les Apprentices Boys, (une fraternité protestante, membre de l’Ordre d’Orange), décident d’organiser une marche dans les rues de Derry. Cette marche réunit plus de 15 000 protestants, et emprunte un circuit situé près du quartier du Bogside, un quartier catholique nord-irlandais.

Très vite, les choses s’enveniment : la population catholique du Bogside organise des meetings pour s’opposer à cette marche protestante. En réponse, la Royal Ulster Constabulary (RUC) tente d’intervenir au sein du quartier.

Les Catholiques se barricadent dans le quartier du Bogside

C’est à ce moment là que les choses dégénèrent : la population catholique se barricade dans le quartier du Bogside, et s’attroupe autour de la Derry Citizens’ Defence Association. C’est alors l’escalade vers la violence : la RUC (police protestante) et les B-Specials tentent de reprendre en main le quartier. Les loyalistes en profitent par la même occasion pour s’attaquer à la population catholique, investissant les foyers, et violentant les catholiques.

Très vite, la nouvelle se répand et d’autres villes d’Irlande du Nord s’embrasent et connaissent les mêmes émeutes. Ainsi, Belfast, Armagh ou encore Newry connaissent les mêmes violences.

Après 3 jours d’émeute, James Callaghan décide de faire appel à l’armée le 14 août 1969. Celle-ci est alors menée par le Général Ian Freeland, et se place entre les catholiques républicains et les protestants loyalistes, demandant à la RUC de se retirer du conflit.

L’arrivée de l’armée pacifie la situation et parvient à calmer les 2 camps. La population catholique du Bogside est soulagée par l’arrivée de l’armée : les émeutes prennent fin.

Bilan

Ces 3 jours d’émeutes ont causés d’importants dégâts humains et matériels :

  • 9 morts
  • 750 blessés (dont 150 par plaie par-balle)
  • 180 à 500 maisons catholiques détruites
  • 1820 familles (catholiques et protestantes) touchées par les émeutes (dont la grande majorité du côté catholique)

Les dégâts ont coûtés plus de 2,5 millions de livres sterling.







Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com