Sinead O'Connor - Bryan Ledgard - ccSinead O'Connor - Bryan Ledgard - cc

Sinéad O’Connor



1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,83 / 5 (12 votes)
Loading...

Article écrit par Guide Irlande

Sinéad O’Connor est une chanteuse irlandaise particulièrement célèbre, connue dans le monde entier pour ses tubes, ainsi que pour son engagement politique, et son attitude marginale. Femme de caractère et anti-conformiste, Sinéad O’Connor est une grande artiste, aux moeurs dissolues, qui n’a cessé de défrayer la chronique par son talent musical, ainsi que son attitude à contre-courant. Une artiste à connaître absolument !

Carrière de Sinéad O’Connor

Une Enfance marquée par un divorce, et des sévices corporels traumatisants

Sinéad O’Connor naît à Dublin le 8 décembre 1966, au sein d’une famille dublinois de 5 enfants. Son père, Jack O’Connor, est un avocat qui décide de se reconvertir en tant qu’ingénieur, tandis que sa femme, Mari O’Connor, s’occupe des enfants en tant que femme au foyer. Cependant, les disputes rythment la vie du couple O’Connor, qui décide finalement de divorcer.

A cette époque, Sinéad n’a que 8 ans.

Celle-ci emménage donc chez sa mère, avec ses frères et soeurs, et vivent une enfance pénible, marquée par des sévices corporels dont Sinéad O’Connor fera plus tard l’écho au travers d’une de ses chansons.

C’est en 1979 que Sinéad O’Connor décide de quitter le domicile de sa mère, pour rejoindre son père et sa nouvelle épouse. Néanmoins, Sinéad n’est pas une enfant facile, et semble rythmer son quotidiens de vols en tout genre, d’absentéïsme scolaire, et d’autres petites larcins adolescents. Face à cette situation, son père la place dans une école catholique dirigée par les les sœurs de Notre-Dame-de-la-Charité. C’est là-bas, qu’elle y découvre une véritable passion pour la musique.

En 1983, elle change d’établissement pour intégrer l’école de Newtown, un internat où elle fait la connaissance de Joseph Falvy, un professeur de langue irlandaise, qui lui propose d’enregistrer une démo de 4 chansons. Celui-ci a en effet compris que Sinéad est une jeune fille très talentueuse, qui vaut la peine d’être assistée dans sa démarche musicale.

Sinéad O’Connor s’engage dans une carrière musicale…

En 1984, les choses s’accélèrent : Sinéad rencontre Columb Farrelly, avec qui elle recrute plusieurs membres pour former un groupe nommé “Ton Ton Macoute”. Le groupe par à Waterford puis à Dublin, jouer dans des Pubs et sur quelques scènes. Par la force des choses, Sinéad abandonne définitivement sa scolarité, au grand dam de son père qui s’était efforcé à lui faire suivre des études de qualité.

Le 10 février 1985, Sinéad apprend le décès de sa mère dans un accident de voiture. Celle-ci est alors accablée par le chagrin, malgré ses relations autrefois tendues avec elle. Face à ces événements, Sinéad décide de quitter le groupe, et de s’embarquer pour Londres. Elle y fait la rencontre d’Anthony Kiedis, le leader des Red Hot Chili Peppers, avec qui elle aura une brève aventure.

Elle signe son premier contrat avec une maison de disque, et enregistre sa première chanson baptisée “Heroine”, co-écrite avec le célèbre guitariste The Edge, membre du groupe U2. Le single est un véritable succès, et Sinéad sort alors l’album “The Lion and the Cobra”, puis “I Do Not Want What I Haven’t Got”. Très vite, Sinéad O’Connor s’affirme comme une artiste à contre-courant, très engagée politiquement, et particulièrement marginale. Son look séduit un public de plus en plus attiré par cette femme anti-conformiste, qui n’hésite pas à s’attaquer à l’église en déchirant une photo du Pape Jean-Paul II en plein concert, ou en critiquant les agissements de l’IRA.

Son second album est propulsé au rang de disque d’or, grâce à la reprise de la chanson “Nothing Compares To You”, écrite par Prince. Elle est numéro 1 dans les charts en Irlande, Allemagne et Grande-Bretagne durant plusieurs mois, et connaît un succès plus fulgurant que la chanson originale.

Sinéad O’Connor devient une grande figure musicale

Sa notoriété est désormais internationale, et elle participe à de nombreux concerts, comme “The Wall Live in Berlin”, où elle s’entoure des plus grands comme Roger Waters, membre des Pink Floyd.

La même année, elle se marie un première fois avec John Reynolds, son producteur, dont elle aura un enfant, Jake Reynolds. Elle divorce cependant aussi rapidement, et enchaîne alors les aventures.

En 1992, elle collabore avec Peter Gabriel, puis enregistre avec U2 la Bande Originale du film “Au Nom du Père”.

En 1994, sort son nouvel album “Universal Mother”, puis “Fire on Babylon”. En 2000, elle sort un autre opus “Faith and Courage”, sorte de florilège de chansons issues du répertoire traditionnel irlandais. Cet album est particulièrement bien accueillit en Irlande, bien que légèrement boudé par les autres pays.

Sinéad se remarie en 2001 avec Nicolas Sommerlad, un journaliste dont elle divorcera en 2002. Elle rencontre alors le producteur Dónal Lunny, avec qui elle aura une fille puis un fils, et aura un dernier enfant avec son ancien associé, Frank Bonadio.

Elle enregistre un nouvel album en 2006, dédié cette fois au reggae jamaïcain, puis sort un autre album en 2009, nommé Theology.

Discographie

  • 1987 – The Lion and the Cobra
  • 1990 – I Do Not Want What I Haven’t Got
  • 1992 – Am I Not Your Girl?
  • 1994 – Universal Mother
  • 1997 – Gospel Oak EP|Gospel Oak
  • 1997 – So Far… the Best of Sinéad O’Connor
  • 2000 – Faith and Courage
  • 2002 Sean-Nós Nua
  • 2003 – She Who Dwells in the Secret Place of the Most High Shall Abide Under the Shadow of the Almighty
  • 2005 – Collaborations (Sinéad O’Connor album)
  • 2005 – Throw Down Your Arms
  • 2007 – Theology
  • 2009 – Theology : Live at The Sugar Club
  • 2009 – I Do Not Want What I Haven’t Got



Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map