fbpx



Les Falaises de Moher - © UTBP

4 choses insolites à savoir sur l’Irlande

Date 17 août 2021
Des faits à connaître pour mieux comprendre l'identité culturelle et touristique de l'île d'Émeraude !

L’Irlande est un pays étonnant et plein de surprises… Malgré sa petite taille, le pays rayonne dans le Monde entier par sa culture et sa beauté sauvage ! Que ce soit pour sa musique, la convivialité des irlandais, où pour ses sites touristiques emblématiques, l’île d’Émeraude possède de nombreux atouts et attire chaque année des millions de visiteurs !

Vous cherchez à en savoir plus ? Si jamais vous êtes intéressés de la découvrir, voici quelques infos insolites à connaître, afin de bien préparer votre voyage !

1. La Wild Atlantic Way

La plus longue route côtière au Monde !

Les Falaises de Moher - © aljazvidmar

Les Falaises de Moher – © aljazvidmar

Cela va peut-être vous étonner… Mais c’est pourtant vrai. L’Irlande possède un important front littoral Atlantique. A tel point, qu’elle possède la plus longue route côtière au Monde ! On estime ainsi que la « Wild Atlantic Way » (de son nom officiel) mesurerait plus de 2500 km (ou 1600 miles).

Celle-ci traverse plus de 9 comtés irlandais, et permet ainsi de profiter d’une grande diversité de paysages. Falaises, plages, montagnes, baies incroyables, forêts profondes, landes, paysages désertiques, châteaux en ruines, dolmens et autres mégalithes… Le circuit permet de découvrir l’Irlande sous des facettes inattendues et toujours magnifiques… où la nature s’impose dans toute sa majesté !

La route est magnifique, ponctuée de spots où il faut absolument s’arrêter. Nous vous conseillons de louer une voiture ou de prendre la vôtre en ferry pour plus de liberté. Vous pourrez ainsi la faire à votre rythme, et découvrir un pays à taille humaine, entre petits villages colorés et paysages impressionnants !

2. L’Irlande produit 10 millions de pintes de Guinness par jour !

Une bière distribuée dans le Monde entier !

Des pintes de bières Guinness – Zach Dischner – cc

Des pintes de bières Guinness – Zach Dischner – cc

La cadence peut sembler infernale… Mais elle est à la hauteur du succès de la plus grande brasserie irlandaise ! La brasserie Guinness (qui appartient au groupe Diageo), produit une quantité hallucinante de sa bière brune éponyme.

Il s’en boirait même plus d’un million de pintes par jour en Irlande !

Mais contrairement aux idées reçues, l’Irlande ne serait pas le pays le plus consommateur de la célèbre stout brune… Le Nigeria serait sans conteste la nation qui en consomme le plus sur la planète ! Disponible là-bas depuis 1827, la bière irlandaise fait figure d’institution, et se boit un peu différemment qu’en Irlande… Là-bas, les nigériens la consomment non pas dans une pinte, mais directement au goulot de sa bouteille en verre ! Une pratique plutôt décriée sur la verte Erin… (où la pinte est obligatoire !)

3. Halloween, une fête qui est née en Irlande

Une célébration à l’origine bien loin des USA

Une citrouille d'Halloween - © Sonja Birkelbach

Une citrouille d’Halloween – © Sonja Birkelbach

Vous pensiez peut-être qu’Halloween est à l’origine une fête purement américaine… Mais les faits sont avérés : cette fête est à la base issue d’une tradition irlandaise, connue sous le nom de « Samain ».

Il s’agit en vérité d’une tradition irlandaise vieille de plus de mille ans. À l’époque, les Celtes croyaient que la veille d’Halloween, les esprits des morts venaient visiter le monde des mortels. Afin d’éloigner les mauvais esprits, ils se déguisaient et allumaient des feux de joie. Connue sous le nom de fête de Samain, qui signifie « moitié sombre », cette fête marquait également le début de l’hiver.

De nos jours, la tradition s’est quelque peu transformée. Importée aux États-Unis suite à la forte émigration irlandaise (suite à la Grande Famine), la fête Samain a finit par se moderniser pour donner lieu à la fête d’Halloween.

On y retrouve encore quelques marqueurs de la Samain originelle : feux de joies, citrouilles, références à Jack O’Lantern…etc.

A noter d’ailleurs que le carnaval d’Halloween de Londonderry, situé sur les rives de la Foyle, est la plus ancienne célébration d’Halloween en Irlande, ainsi que la plus grande fête de rue d’Irlande.

4. Saint Patrick n’était pas irlandais

Le saint patron irlandais était en vérité écossais… ou gallois

Saint Patrick - jaqian - cc

Saint Patrick – jaqian – cc

En Irlande, on ne plaisante pas avec Saint Patrick. Il faut dire que cet homme est encensé par les irlandais pour avoir évangélisé l’Irlande au cours du Vème siècle. Les histoires et légendes ne manquent pas à son sujet, et les irlandais sont encore très attachés à ce pan de leur Histoire (n’oublions pas que le pays est encore fortement catholique).

On lui prête ainsi d’avoir su chasser les serpents d’Irlande, enseigné le concept de Sainte Trinité au roi Aengus en se servant d’un trèfle à trois feuilles… et ainsi d’avoir converti les irlandais au christianisme !

Son Histoire est si importante en Irlande, que le Saint est célébré à chaque 17 mars, à l’occasion de la « fête de la Saint-Patrick », un grand événement national, qui permet à chacun de célébrer la fierté d’être irlandais. Tous le symboles y passent : le trèfle, le leprechaun, les emblèmes du Saint… Bref : la Saint Patrick est évocatrice de l’Irlande, de sa culture et de son folklore…

Mais saviez-vous que Saint Patrick à l’origine n’est pas irlandais ? L’Homme serait en vérité écossais… ou gallois selon les théories ! De son nom d’origine,  » Maewyn Succat, » le Saint serait en effet né en Bretagne insulaire… Mais les théories divergent : certains lui prêtent une naissance au Pays de Galles près de Carlisle… tandis que d’autres évoquent l’hypothèse d’une naissance au sein du village de Old Kilpatrick en Écosse.

L’histoire raconte qu’il aurait d’ailleurs été capturé par les Irlandais et vendu comme esclave, forcé à travailler comme berger dans le comté d’Antrim (en Irlande du Nord). Après quelques années de dur labeur, il aurait réussit à s’échapper et à rentrer chez lui.

A son retour, il aurait été chargé par le Pape d’une importante mission : celle d’évangéliser l’Irlande… Voilà pourquoi il aurait décidé de retourner sur place pour entamer un long processus de conversion auprès de la population païenne irlandaise… Fascinant non ?



Votre avis compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




A découvrir en ce moment en Irlande :


Copy link