Bataille de Clontarf - Domaine public

La bataille de Clontarf

Bataille de Clontarf - Domaine public




par Guide Irlande


Informations pratiques :

Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,00/5 (2 votes)


La Bataille de Clontarf (23 avril 1014) est un épisode historique de l’Histoire irlandaise, qui sonne la victoire du roi irlandais Brian Boru, sur les Vikings, stoppant net les invasions scandinaves de l’époque sur l’Irlande.

Histoire de la Bataille de Clontarf

Contexte

Armes Vikings - Hans Splinter - cc

Armes Vikings – Hans Splinter – cc

Dès le VIIIème siècle, les Vikings partent à l’assaut de l’Irlande, bien décidé à coloniser ce nouveau territoire.

Ces derniers débarquent, et s’installent jusqu’au IXème siècle, développant de nombreuses villes influentes comme Dublin, Waterford, Cork, ou encore Limerick, développant le commerce maritime, et bâtissant des forts sur les côtes irlandaises…

Leur colonisation est si importante, que les Vikings s’emparent d’une part importante de l’île d’Irlande, provoquant de nombreuses tensions entre les colons, et les irlandais.

Le Roi Brian Boru ambitionne de chasser les Vikings d’Irlande

Brian Boru – J.-H. Janßen – cc

Brian Boru – J.-H. Janßen – cc

Brian Boru est à l’époque un roi qui désire affirmer sa suprématie sur le Royaume d’Irlande, et se faire déclarer Roi Suprême du pays (Ard ri Érenn en gaélique irlandais). Pour obtenir ce titre, ce dernier décide d’affronter les Vikings pour mettre fin à plusieurs siècles de colonisation massive, et déclare dès 978 la guerre au roi Scandinave Ivar de Limerick. Il remporte la bataille sans mal, et se fait alors couronner Roi du Munster.

Dès 997, Brian Boru s’attaque au Roi de Tara, Mael Seachlainn II Mór, qui se bat durant 6 ans avant d’abdiquer à Clonfert en 1003, lui cédant ainsi l’intégralité du sud de l’Irlande.

En 999, Brian Boru assiste à la naissance d’une révolte, révolte fomentée par des Vikings et des guerriers envoyés par les Rois du Leinster, bien décidés à contester les ambitions de Brian Boru. Mais le Roi Boru écrase cette révolte lors de la bataille de Glenn Màma.

1003 est une date des plus cruciale pour Brian Boru : l’abdication du Roi de Tara, Mael Seachlainn II Mór fait de lui le « Roi Suprême » d’Irlande (Ard ri Érenn en gaélique). Désormais, il a tout pouvoir sur l’île d’Irlande, et les troupes suffisantes pour combattre les derniers Vikings.

La Bataille de Clontarf

La célèbre bataille de Clontarf se déroule alors le 23 avril 1014, 12 ans après avoir été sacré Roi Suprême d’Irlande. Allié à d’anciens rivaux comme Mael Seachlainn II Mór, ancien roi de Tara, Brian Boru écrase les Vikings, annonçant la fin défintive des invasions scandinaves en Irlande. Il aura fallu plusieurs jours et plus de 20 000 irlandais pour en découdre avec les scandinaves.

Toutefois, Brian Boru n’y survivra pas, et est assassiné dans sa tente par un Viking nommé Brotor. La légende dit que Brian Boru priait à ce moment là pour remercier les Dieux de sa victoire. Malheureusement, le peuple irlandais perd dans la même journée Brian Boru, mais également ses fils Muiredach, qui commandaient les hommes du Munster et son petit-fils Toirdlebhach qui également dans le combat avec 4 000 irlandais.

Une victoire bien amère, qui divise le peuple irlandais autour de la question d’un successeur potentiel à Brian Boru…

Une Irlande libérée du joug Viking

Cette victoire écrasante permet aux Vikings de se résoudre à l’idée qu’ils ne pourront pas asservir l’Irlande et poursuivre leur colonisation sur ces terres. Ces derniers se contentent alors de commercer avec l’île, dans la limite des villes de Dublin, Cork, Wexford et Limerick. Toutefois, leur défaite ne les fait pas tous fuir le pays, et les Vikings sont progressivement assimilés à la population gaélique.







Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com