Matt Talbot

Matt Talbot - || UggBoy♥UggGirl || PHOTO || WORLD || TRAVEL || - cc


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,14 / 5 (7 votes)
Loading...

Matt Talbot (1856-1925) est un irlandais connu dans le monde entier pour sa lutte contre l’alcoolisme… Bien que sa vie ne nous soit que partiellement connue, Matt Talbot est une figure des plus mystérieuse… Vénéré par les catholiques pour s’être sortit de l’alcool, Matt Talbot est considéré par de nombreux chrétiens comme le Saint Patrons des alcooliques de par sa piété, ainsi que pour sa mortification de la chair…

Biographie de Matt Talbot

Une Jeunesse marquée par l’alcoolisme

Matt Talbot naît au sein d’une famile pauvre de Dublin. Second d’une famille de 12 enfants, Matt est souvent livré à lui-même, et connaît très jeune les affres de l’alcoolisme, influencé par son père et son frère, également exposés à la forte consommation d’alcool… Matt Talbot quitte alors l’école à l’âge de 12 ans, et décroche un travail dans un magasin de vente de bière, ce qui n’améliore guère son alcoolisme… Très vite lassé par cet emploi, il trouve un nouvel emploi dans un magasin de whiskey… C’est alors l’escalade : Matt Talbot boit au travail, dépense tout son argent au Pub, emprunte des sommes à son entourage et s’accable peu à peu de dettes… Il en va jusqu’à voler un fiddle pour le vendre et le dépenser en alcool…

Matt Talbot décide de lutter contre son alcoolisme

C’est en 1884, que Matt semble au plus mal. Prenant peu à peu conscience de son alcoolisme récurrent, celui-ci décide de “prendre l’engagement” de s’arrêter de boire… Pour ce faire, il se rend au Collège de Sainte Croix de Clonliffe, et fait serment de cesser de boire durant 3 mois… Cette période s’écoule alors lentement, et Matt peine à se sevrer, mais y parvient malgré tout sans écarts… A la fin des 3 mois, Matt décide de prolonger cet engagement, et s’engage pour 6 mois, puis pour la vie… S’en sera alors finit pour lui de l’alcoolisme : jamais plus nous le verrons une pinte à la main.

Au départ insensible à la religion, Talbot redécouvre le catholicisme à l’issue de son sevrage… Dès lors, Talbot décide de mener une vie de piété et de générosité… Dès 1890, Talbot devient membre de l’ordre franciscain, et intègre en 1915 un minuscule appartement dans Dublin où il mène une vie d’acète, mangeant peu, dormant sur des planches de bois, priant à toute occasion (même au travail), et se rendant de messes en messes dès que le temps le lui permet…

Mort de Talbot

Talbot meurt le 7 juin 1925, alors qu’il se rend à la messe… Ce dernier s’effondre, foudroyé par une insuffisance cardiaque chronique… Très vite, le corps de l’irlandais est transféré à l’hôpital, et est déshabillé. On y découvre avec stupeur un corps meurtri dans sa chair : une chaîne est enroulée autour de sa taille, tandis que d’autres chaînes et cordes sont enroulées autour de ses bras et de ses jambes. Talbot s’imposait durant son vivant d’innombrables sévices corporels, fidèle à son engagement religieux.

Rapidement, la Communauté religieuse fait grand cas de cette découverte… Matt Talbot qui vivait autrefois une vie d’anonyme passe dès lors à la postérité suite à sa mort… Ce dernier est enterré au cimetière de Glasnevin : de nombreuses personnes lui rendent un dernier hommage…

Depuis, Talbot est devenu une figure emblématique de la lutte contre l’alcoolisme auprès des catholiques du monde entier. De nombreux établissements hospitaliers et de cure de désintoxication ont été rebaptisés en son honneur, tout comme un pont au coeur même de Dublin (Le Talbot Memorial Bridge). Le 6 Novembre 1931, Byrne archevêque de Dublin a ouvert une enquête sous serment sur les revendications alléguées de sainteté de ce travailleur (ancienne station d’accueil). L’enquête officielle sous serment au Vatican, a commencé en 1947. Le 3 octobre 1975 Pape Paul VI a déclaré vénérable Matt Talbot, ce qui est une étape sur la route pour sa canonisation, un processus qui nécessite la preuve d’un miracle physique afin de réussir.

Les restes de Matt Talbot ont été transférés du cimetière de Glasnevin en l’église Notre-Dame de Lourdes sur Sean McDermott Street à Dublin en 1972. Le tombeau possède un épais un panneau de verre par lequel on peut observer le cercueil de Talbot.








Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher
Guide Irlande.com