fbpx
Une croix celte - Duncan Stephen - cc

Saint Colmcille

Une croix celte - Duncan Stephen - cc



St Colmcille (521-597) est l’un des trois plus grands saint patrons de l’Irlande, avec Saint Patrick et Sainte Brigid. Il est célébré, encore de nos jours (le 9 juin), pour son rôle prédominant dans l’évangélisation de l’Irlande.

Ce dernier est en effet connu pour avoir participé à l’évangélisation de l’Irlande, de l’Écosse et du Nord de l’Angleterre. Ce dernier aurait ainsi porté « la bonne parole » après des peuples païens, et fondé de nombreuses églises pour favoriser le rayonnement de la chrétienté.

Également connu sous le nom de Columba, une version latine de Colum, le suffixe « cille » a été ajouté à la fin de son nom et signifie « des églises« . Une référence au nombre conséquent d’églises qu’il a pu fonder sur l’île d’Irlande.

Entre histoire et légendes, l’homme bénéficie d’une aura toute particulière en Irlande. Voici pourquoi.

Biographie de St Colmcille

Un irlandais qui participe à la christianisation de l’Irlande

St Colmcille naît le 7 décembre 521, au sein d’un riche clan irlandais : les O’Neill de Tyrconnel, une famille royale régnant à cette époque sur le Donegal. Son père, Feidlimid mac Fergus Cendfota mac Conall Gulban est le fondateur même du clan. Son grand-père, quand à lui est le célèbre roi suprême (Ard ri Érenn) Niall Noigiallach (399-432).

Durant sa jeunesse, Saint Colomba découvre le christianisme et entre à l’âge de 20 ans à l’Abbaye de Clonard située sur la rivière Boyne dans l’actuel comté de Meath. Il travaille alors sous l’influence de son mentor, Saint Finian de Clonard.

Lorsqu’un prince cousin lui a donné une terre à Derry, il décide de fonder son propre monastère. Cela lui permet alors de voyager à travers l’Irlande du Nord pour enseigner le christianisme aux païens.

Très actif, Colmcille fonde alors une trentaine de monastères en seulement 10 ans dont :

Également très impliqué dans le domaine politique, St Colmcille est parfois au centre de conflits et rivalités au sein même de sa famille. Sa forte personnalité, couplée à sa prédication énergique lui attirent foudres et mécontentement. Ainsi, il aurait été accusé d’avoir déclenché une guerre entre deux tribus irlandaises !

Après la mort du prince Curnan de Connaught – que Colmcille était censé protéger – un certain nombre d’ecclésiastiques et d’érudits pensent même à l’excommunier !

Au lieu de cela, Colmcille est condamné par le haut roi d’Irlande à ne plus jamais revoir l’île d’Émeraude et est condamné à l’exil en 563 en Écosse avec 12 de ses compagnons. Il s’installe alors sur une île écossaise au charme sombre, appelée Iona, où il passe les dernières années de sa vie, sous la protection du roi d’Écosse Conall mac Comgaill de Dalriada.

Il fait alors de l’île de Iona son QG pour participer à la christianisation de l’Écosse et du Nord de l’Angleterre. Il converti le peuple Picte, étend le christianisme sur l’ensemble de l’Écosse, et devient une figure emblématique religieuse. Il produit alors plus de 300 manuscrits, passe sont temps à jeûner et à prier, enseigne la doctrine chrétienne aux moines de son Abbaye, et copie les saintes écritures.

Un retour en Irlande pour pacifier un différend

En 575, Colmcille est rappelé par le Haut Roi d’Irlande, pour arbitrer un différend entre le haut roi et la ligue des poètes. Insistant sur le fait de rester fidèle aux termes de son exil, qu’il ne « reverrait » plus jamais l’Irlande, il décide de voyager les yeux bandés.

Il s’adresse aux nobles et au clergé réunis avec une telle force et une telle autorité qu’il parvient à pacifier le conflit en place… et devient une figure éminemment respectée en Irlande. On admire sa dévotion, sa sainteté, et son appétit intellectuel féroce.

La légende autour de Saint Colmcille, et sa rencontre avec… le monstre du Loch Ness !

Il existe de nombreuses histoires concernant le Saint irlandais. Mais l’une des plus savoureuses serait celle de sa rencontre avec Nessie en Écosse !

Le 22 août 565, St Colmcille aurait en effet rencontré le monstre du Loch Ness… Un phénomène qui est considéré comme la toute première référence à la bête mythique écossaise !

En voyageant en Écosse, Columba devait traverser le Loch Ness, mais Nessie avait visiblement d’autres projets ! Ainsi, le monstre légendaire serait apparut face au saint. Ce dernier aurait alors levé la main pour faire le signe de la croix, et ordonné à la bête :

Tu n’iras pas plus loin et tu ne toucheras pas à l’homme ! Pars immédiatement !

A la voix du saint, le monstre s’enfuit comme terrifié.

Les païens locaux auraient été fortement impressionnés face à ce miracle, et auraient acceptés sans plus attendre de se convertir au christianisme !

Entre mythes et légendes il n’y a qu’un pas : on vous laisse seuls juges sur la véracité de cette anecdote !

Retour sur l’île de Iona

Lorsqu’il retourne sur Iona, Saint Colmcille est une figure accomplie, hautement connue et respectée en Écosse, en Angleterre mais aussi en Irlande.

Loin de rechercher la postérité, il achève sa vie sur son île, entourée de ses prêtres et dévots. Il meurt le 9 juin 597 à l’âge incroyable de 75 ans ! Il est alors enterré sur place par ses moines, au sein de son Abbaye.

Malheureusement, en 794, les Vikings organisent un raid sur Iona et pillent une grande partie des reliques que Colmcille s’était procurées au sein de sa vie.

Le corps de Saint Colmcille est alors déplacé et rapatrié en Irlande, à Downpatrick où il est enterré au cimetière du village aux côtés de 2 autres saints de grande importance : Saint Patrick (385-461) et Sainte Brigitte (451-525).

De nos jours, les irlandais commémorent Saint Colomba le 9 juin de chaque année au travers de cérémonies religieuses. Un moment très important dans la société irlandaise contemporaine !




Encore tant de choses à découvrir...




Un projet de voyage ? Téléchargez notre guide gratuit !

Ebook gratuit

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre ebook gratuit !

Découvrez l'essentiel du pays, sa culture, son histoire et ses sites touristiques incontournables !

Copy link
Powered by Social Snap