Thomas J. Clarke

Thomas J. Clarke - Domaine public


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 1,33 / 5 (3 votes)
Loading...

Thomas J. Clarke (1857-1916) est un révolutionnaire irlandais qui a été l’un des principaux leader du mouvement nationaliste des années 1900. Principal organisateur de l’Insurrection de Pâques en 1916, Thomas Clarke fut finalement capturé puis exécuté à titre d’exemple. Il fait partie de ses martyrs républicains irlandais, que les irlandais saluent encore à ce jour.

Biographie de Thomas J. Clarke

Une Enfance déjà politisée

Thomas J. Clarke nait sur l’île de Wight le 11 mars 1857 au sein d’une famille militaire. Son père, est un sergent de l’armée britannique, tandis que sa mère reste à la maison. Très vite, le père de Clarke est affecté à la ville de Dungannon dans le comté du Tyrone, lieu où Thomas Clarke passera l’essentiel de son enfance.

Dès ses 18 ans, Thomas J. Clarke décide d’intégrer l’IRB et part pour Londres en 1883 pour dynamiter un pont de Londres. Il est finalement arrêté, jugé, et fait de la prison pendant 15 ans en Angleterre.

En 1898, Clarke est finalement libéré et épouse Kathleen Daly. Le couple de jeune marié quitte l’Irlande pour les Etats-Unis, où Clarke mène une vaste campagne de sensibilisation à la cause nationaliste. Il ne revient en Irlande qu’en 1907, ouvre un magasin de tabac, et poursuit à côté ses activités politiques. C’est d’ailleurs à cette époque qu’il rencontre Sean MacDermott, un autre militant de la cause nationaliste. Tout deux se lient d’une amitié très forte, qu’ils conserveront jusqu’à leur mort.

Clarke organise l’Insurrection de 1916 avec d’autres nationalistes

Vers 1915, l’IRB, ainsi que d’éminents membres de la cause nationaliste décide de planifier une révolte massive qui sera connue pour la suite sous le nom d’Insurrection de Pâques. Cette révolte est prévue pour avril 1916, et déjà, Thomas J. Clarke s’active en préparatifs, recrute massivement des soldats, et commence à mettre en place une stratégie d’attaque.

Très vite, son implication lui valent une très grande reconnaissance parmi les autres membres. On lui aurait même demandé d’honorer le rôle de Président officiel de la République d’Irlande, mais celui-ci l’aurait refusé, cédant ainsi son titre à Patrick Pearse (1879- 1916).

Lorsque l’insurrection éclate, Clarke prend possession de la Poste Centrale de Dublin et tient un siège en ses lieu durant une semaine entière. De cette place, il commande les opérations, et dirige son armée.

Après une semaine de combats acharnés, la révolte est finalement réprimée par les britanniques, et Thomas J. Clarke est alors emprisonné à prison de Kilmainham Gaol. Il est ensuite fusillé par un peloton d’éxecution le 3 mai 1916, ainsi que d’autres membres de la révolte.

De nos jours, Thomas J. Clarke demeure encore une fugure hautement respectée par les irlandais. Considéré comme un personnage des plus héroïques, il fut également l’un de ces nombreux martyrs irlandais qui se bâtirent pour l’instauration d’une République Irlandaise Autonome.






A découvrir aussi :

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comté de CorkComté du KerryComté de LimerickComté de WaterfordComté de WexfordComté de KilkennyComté de TipperaryComté de ClareComté de GalwayComté de MayoComté de SligoComté de CarlowComté de WicklowComté de LaoisComté d'OffalyComté de KildareComté de DublinComté de MeathComté de WestmeathComté de LongfordComté de RoscommonComté de LeitrimComté de CavanComté de MonaghanComté de FermanaghComté de TyroneComté d'ArmaghComté de DownComté d'AntrimComté de DerryComté de DonegalImage Map