Article écrit par Guide Irlande

Jack O’Lantern (aussi connu sous le nom de Stingy Jack, ou de Jack the Smith), est un personnage issu des contes irlandais. L’histoire raconte qu’il s’agirait d’un être condamné à errer à jamais entre le monde des morts et des le monde des vivants…

La Légende

Un être malicieux qui se joue du Diable

Jack O'Lantern - William Warby - cc

Jack O’Lantern – William Warbycc

Tout commence il y a de cela plusieurs siècles en arrière. Stingy Jack, un vieil ivrogne, est connu dans les environs pour sa malice et sa radinerie. Ce dernier aime jouer des tours à son entourage, boire jusqu’à plus soif dans les Pubs de la région, et faire preuve de la plus grande méchanceté avec ses proches. Sa cruauté est telle, que le Diable en entend même parler, et décide de lui rendre visite pour le punir et le condamner aux Enfers. Descendant sur Terre, le Diable trouve Stingy Jack en train de tituber à travers la campagne irlandaise.

Jack, tu as été cruel tout au long de ta vie. Suis-moi, que je te condamne aux Enfers pour l’éternité.

Malgré l’alcool, Jack ne se démonte pas, et accepte : “D’accord, je te suis… Mais avant de m’emmener, offre moi un dernier verre au Pub“.

Le Diable réfléchit alors et ne voit pas d’inconvénients à accéder à cette demande… Il accepte, et emmène donc Jack au Pub le plus proche. Arrivé au comptoir, Jack commande une bière, mais ne trouve de pièce dans sa poche pour payer… Le Diable décide de lui offrir la bière et se transforme en pièce de six pence. Mais au lieu de régler sa note, Jack attrape la pièce et la fourre dans sa poche, où se tient une petite croix en argent. Le contact avec la croix empêche alors le Diable de reprendre sa forme véritable, et Jack fier de lui, lui propose de le libérer si ce dernier le laisse tranquille durant 10 ans. Le Diable accepte, furieux, et retourne en Enfer.

Dix ans se passent. Le Diable décide alors de revenir. Jack accepte de le suivre, mais lui demande si ce dernier veut bien lui cueillir une pomme avant de l’emmener. Le Diable accepte, grimpe sur le pommier, mais Jack encercle alors le tronc de l’arbre avec plusieurs croix, piégeant une fois de plus le Diable.

Libère moi ! vocifère le Diable

Jack accepte alors de le libérer à la condition que le Diable le laisse tranquille à jamais, ce qu’il accepte.

Bien des années plus tard, Jack meurt, et se retrouve aux portes du Paradis. Mais Saint Pierre lui en refuse l’accès du fait de son acienne vie dissolue. Jack se rend alors devant la porte de l’Enfer, et demande au Diable de le laisser entrer.

Je ne te ferais pas entrer… Rappelles-toi la promesse que je t’ai faite…

Désespéré, Jack ne sait où aller. Il demande alors au Diable quoi faire…

Retourne d’où tu viens…

Jack décide donc de retourner sur ses pas. Mais le chemin est sombre et effrayant, et Jack a besoin de lumière pour progresser… Il demande alors au Diable un peu d’aide : le Diable accepte, et lui offre des braises issues de l’Enfer, qu’il met dans un navet pour faire office de torche. Depuis ce jour, Jack erre comme une âme en peine entre le monde des morts et le monde des vivants, ne sachant où aller…

Jack O’Lantern de nos jours…

Le Symbole de la fête d’Halloween

De nos jours, Jack O’Lantern est un personnage récurrent que l’on retrouve chaque année lors de la fête d’Halloween. Halloween est en effet la version moderne de la fête de la Samain, une fête d’origine celte, où la croyance populaire consistait à penser qu’une fois par an, le monde des vivants et des morts co-existait l’espace d’une nuit…

Pour éviter de rencontrer des fantômes et autres âmes errantes, la population disposait ainsi de la nourriture devant leurs portes pour calmer les mauvais esprits, et creusaient dans des légumes (rutabagas, navets…etc.) pour y placer des bougies, afin de se protéger des êtres malins.

Ce ne fut qu’au début des années 1800 que cette coutume se propagea aux États-Unis, à l’occasion de l’émigration massive des irlandais. Ces derniers continuèrent à fêter la Samain, et décidèrent d’utiliser une citrouille pour y placer leurs bougies, considérant ce légume comme plus pratique à utiliser…

Depuis ce jour, ces fameuses citrouilles sont surnommées les “Jack O’Lantern” en référence à la légende…






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Commentaire 2 commentaires

Avis recueillis directement sur le site, Facebook et Twitter
  1. Mornard dit :

    Merci de rétabllir l’histoire.A enseigner à l’école pour remettre les pendules à l’heure.Irlandais aux USA à caude de grande famine au XIX ième siècle.

  2. Caroline dit :

    Merci pour cette explication . Très interessant ….