fbpx
Cnoc na Péiste - Britishfinance - cc

Lough Googh Loop Walk

Cnoc na Péiste - Britishfinance - cc



La Lough Googh Loop Walk est l’une des randonnées les plus difficiles du comté de Kerry. Elle est sans aucun doute destinée aux randonneurs plus expérimentés ! Magnifique et attrayante elle vous permettra de découvrir une partie du parc national de Killarney, qui est en soi l’une des attractions les plus populaire d’Irlande !

Faire la Lough Googh Loop Walk

Une boucle, riche en sensations fortes !

La Lough Googh Loop Walk est un circuit de randonnée qui forme une boucle en plein parc national de Killarney. Le circuit n’est n’est pas à prendre à la légère : il vous fera marcher sur des lignes de crête, et traverser d’impressionnantes montagnes du comté du Kerry : le Big Gun (939 mètres. L’un des sommets de l’extrémité orientale de la chaîne des Macgillycuddy’s Reeks), Cnoc na Péiste (988 mètres), et Cruach Mhór (932 mètres).

Ces crêtes sont beaucoup plus difficiles et étroites que la crête populaire de Beenkeragh qui s’étend jusqu’à Carrauntoohil.

Cette randonnée prend 6-7 heures avec environ 900 mètres d’ascension et beaucoup de terrain étroit et raide à négocier. Il s’agit d’un itinéraire sérieux, de 10km, avec de l’escalade – vous aurez besoin d’un bon équilibre sur la roche et d’un bon sens de l’altitude. De plus, les personnes souffrant de vertige n’y auront clairement pas leur place, tant certains passages pourraient leur donner des sueurs froides.

Où stationner ?

Il y existe quelques places de stationnement à l’extrémité sud (Black Valley) du Gap of Dunloe, à Head of the Gap.

Les étapes du circuit

Lough Googh

Vous démarrerez la boucle en direction du Lough Googh ou Loch gCuach qui signifie  » lac du coucou « . Il s’agit littéralement d’un joli lac du parc national, célèbre pour abriter des coucous, une espèce d’oiseaux habituée à évoluer dans les environs !

Suivez le sentier et en longeant la rivière et ses nombreuses cascades jusqu’au Lough Googh. Une fois arrivé, prenez le temps d’admirer la vue : le lac est sublime, porteur de charme et de mystère !

Hill Of The Serpent

Une fois au sommet de Feabrahy, tournez à droite et montez en pente raide jusqu’à ce que vous arriviez au sommet de Cnoc na Péiste ((le quatrième plus haut sommet d’Irlande, intitulé « colline du serpent ») marqué par un tas de rochers. La vue qui s’étend le long de son étroite crête vers les sommets suivants – Big Gun et Cruach Mhór – est l’une des plus belles et des plus effrayantes vues de montagne d’Irlande.

En contrebas, dans une sombre corrie au nord, se trouve le Lough Cummeenapeasta (« lac du coum du serpent »), protégé par des falaises abruptes. C’est ici que, tôt le 17 décembre 1943, un avion de transport DC3 reliant le Maroc à l’Angleterre a fait une folle sortie de route et s’est écrasé sur les falaises. Les conditions étaient sauvages à l’époque et personne n’a vu ou signalé l’incident – il n’a été découvert qu’un mois et demi plus tard.

Cnoc na Péiste est relié au Big Gun par une crête ou arête à crête aiguë. Un sentier bien défini passe parfois du côté nord de la crête à son extrémité opposée, mais l’option la plus sûre consiste à emprunter un sentier rocheux plus bas, sur le côté sud du Lough Googh, ce qui vous évitera toutes les difficultés que vous pourriez rencontrer en montant sur la crête.

The Big Gun

Au bout de la crête, vous devrez virer au nord et gravir une section rocheuse et raide, puis grimper avec précaution pour atteindre un petit cairn qui orne le sommet exposé, de la taille d’une table, du Big Gun. La vue est magnifique sur Cruach Mhór, le Lough Cummeenapeasta, Cnoc na Péiste et Carrauntoohil, le plus haut sommet d’Irlande.

La crête devient à nouveau étroite, avec de gros rochers formant des dalles et des pinacles pointus, ou gendarmes. Les grimpeurs expérimentés qui ont le vertige voudront peut-être franchir cette crête. Cependant, il est conseillé à la plupart des randonneurs de s’attaquer à la crête en contournant tous les pinacles et les dalles rocheuses par la gauche ou par la droite (selon ce qui est le plus facile) en utilisant les sentiers vestigiaux. Cependant, même dans ce cas, quelques mouvements d’escalade peuvent être nécessaires et vous devrez mettre vos mains sur la roche. Veillez à ne pas perdre trop de hauteur en contournant ces éléments rocheux.

Cruach Mhór et descente

Toutes les difficultés cessent lorsque vous atteignez une large section de la crête en dessous de Cruach Mhór.

Remontez la pente qui mène à une grande grotte de pierre à son sommet. Un homme de la région, Tommy Sullivan, a travaillé pendant des années pour apporter du ciment, du gravier et de l’eau à ces hauteurs afin de construire cette grotte dans les années 1970.

À partir d’ici, toutes les difficultés pâlissent en comparaison de ce que vous avez traversé.

Descendez vers le nord-est jusqu’à Cruach Bheag, puis descendez jusqu’à une selle avant de continuer jusqu’à Cnoc an Bhráca et Cnoc na Tarbh avant de virer vers le sud en descendant un éperon vers Drishana.

Quittez l’éperon environ 275 m après Cnoc na Tarbh en virant à gauche et en descendant abruptement vers le sud-est jusqu’à Gap Cottage. Une fois sur la route, tournez à droite et retournez à votre voiture à Head of the Gap.

Avant de partir en randonnée…

Nos conseils indispensables

Cette boucle est à destination des marcheurs aguerris et endurant, ayant de l’expérience en randonnée, et de bonnes notions d’escalade. Aussi, nous vous recommandons d’avoir de solides compétences en matière de carte et de boussole. C’est indispensable pour progresser sans se perdre et suivre la boucle.

Par ailleurs, partez avec un équipement adapté. Portez de bons pantalons de randonnée (pas de jeans) et, même en été, emportez un bonnet et des gants chauds. Veillez également à emporter une couche supplémentaire de polaire et des vêtements imperméables, au cas où il pleuvrait. Vous aurez besoin de bonnes chaussures pour faire cette randonnée, idéalement des chaussures 3-4 saisons avec un bon maintien de la cheville. Emportez une lampe frontale, un déjeuner à emporter et suffisamment de liquide à boire. Emportez un téléphone portable chargé et si vous devez appeler les secours en montagne, composez le 999 ou le 112. Notez également qu’en cas de pluie, les rivières peuvent être difficiles à traverser.

De plus, n’hésitez pas à consulter la météo avant de vous élancer dans l’aventure ! Les Macgillycuddy’s Reeks possèdent leur propre microclimat, ce qui entraîne des nuages bas et/ou de la brume.

N’oubliez pas que la plupart des accidents se produisent à la descente et qu’en cas de mauvaise visibilité, il est impératif d’emprunter le bon itinéraire de descente.




Informations pratiques


Note Note des voyageurs :

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,78/5 (100 votes)

Adresse Adresse : Derrycarna, Co. Kerry
Lieu : (Comté de Kerry)

Coordonnées GPSGPS : 51.994139689984195,-9.684935393783194

Distance à parcourirDistance à parcourir : 10km

DuréeDurée : 6 heures

DifficultéDifficulté : Très difficile

Point de départPoint de départ : Head of the Gap of Dunloe
Point d'arrivée : Head of the Gap of Dunloe

Équipement conseilléÉquipement conseillé : Baskets, Chaussures de randonnées, Sac à dos, Coupe vent, Pull, Eau et nourriture




Un projet de voyage ? Téléchargez notre guide gratuit !

Ebook gratuit

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre ebook gratuit !

Découvrez l'essentiel du pays, sa culture, son histoire et ses sites touristiques incontournables !




Encore tant de choses à découvrir...