Les Irish Volunteers

Des irish volunteers - Domaine public


Infos :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,20 / 5 (5 votes)
Loading...

Les Irish Volunteers sont une milice fondée en novembre 1913 pour défendre la loi du Home Rule, une loi visant à rendre à l’Irlande son indépendance et son autonomie administrative. Elle fut créé en novembre 1913, en réponse à la création d’une organisation militaire unioniste anti Home Rule : l’Ulster Volunteer Force (UVF), une milice anti-nationaliste composée de plus de 200 000 hommes, ayant pour objectif de contrer toute tentative d’indépendance Irlandaise.

Histoire des Volontaires Irlandais (Irish Volunteers)

Après une année d’activité menée à défendre les intérêts de l’Irlande, les Irish Volunteers connaissent quelques dissensions au sein de la milice, avec des idéologies bien distinctes. En août 1914, les Irish Volunteers se scindent en deux entités, à savoir :

Les National Volunteers : ils sont formés par la majorité des Irish Volunteeres, et sont commandés par John Redmond. Ils entrent dans l’armée britannique durant la Guerre mondiale.

Les Irish Volunteers : la minorité garde le nom de Irish Volunteers. Ils restent à Dublin en suivant le mot d’ordre de neutralité, donné par Eoin MacNeill, leur leader.

Les Irish Volunteers participent à l’Insurrection de Pâques de 1916 (malgré le contre-ordre et la non-participation de MacNeill). Leur stratégie se développe autour de la prise de bâtiments précis, qu’il leur faut absolument défendre contre les troupes britanniques.

De son côté, la Cumann na mBan, la section féminine, tente de s’approprier vivres, médicaments et d’assurer le bon fonctionnement de l’infirmerie. Elles assurent ainsi une aide de premier ordre pour les Irish Volunteers. A noter que la Comtesse Constance Markievicz fait partie de cette section, et prend part à quelques corps à corps d’une rare violence.

Après l’échec cuisant de l’insurrection, les Irish Volunteers poursuivent leurs exactions jusqu’en 1919, date à laquelle ils sont incorporés dans l’Irish Republican Army ou IRA, sous la direction de Michael Collins

C’est alors la fin des Irish Volunteers.








Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher
Guide Irlande.com