fbpx
Une session de musique traditionnelle irlandais dans un irish pub - ©  Stephen Power - Tourism Ireland

Whiskey in the jar

Le morceau que vous entendrez au moins dix fois lors de votre voyage en Irlande !
Une session de musique traditionnelle irlandais dans un irish pub - © Stephen Power - Tourism Ireland



Whiskey in the jar fait partie des immenses succès musicaux en Irlande ! Il s’agit d’une chanson traditionnelle irlandaise qui fait partie intégrante du patrimoine culturel local ! Elle est si populaire, qu’on vous mets d’ailleurs au défi d’aller en Irlande sans l’entendre au moins trois fois ! Croyez-nous : c’est impossible !

Whiskey in the jar : un hymne irlandais

Histoire du plus célèbre morceau irlandais !

Un fiddle dans un irish pub © dermot

Whiskey in the Jar fait partie des grands classiques joués au Pub ! © dermot

Les origines de la chanson restent floues, mais les spécialistes attribueraient ses débuts au XVIIIème siècle, en raison de certaines mentions dans le texte, lié au contexte historique de l’époque.

Il s’agit d’une balade racontant l’histoire d’un bandit irlandais de grand chemin :

Ce dernier détrousse un colonel anglais, et décide de fuir dans les montagnes de Cork/Kerry pour rejoindre Jenny, l’amour de sa vie. Malheureusement pour lui, cette dernière le trahit une fois arrivé à leur refuge. Après lui avoir juré amour et loyauté, elle le laisse aller se coucher… et ne manque pas d’alerter les autorités et le colonel Farrell lui-même… Au petit matin, le bandit est obligé de se rendre… blâmant sa chère Jenny pour sa trahison, et comparait devant le juge dans les plus brefs délais. Il est dès lors emprisonné, condamné à une vie de ressentiment et d’incertitude.

Les paroles sont plutôt amusantes et dignes du folklore habituel irlandais. (Les irlandais ont un sens du romantisme assez particulier et aiment raconter les histoires d’amour trahies).

Très vite, la chanson aurait connu un succès grandissant et des versions différentes auraient vus le jour en fonction des comtés d’Irlande.

Quoiqu’il en soit, la chanson provoque au sein des irlandais une certaine sympathie vis à vis du fameux bandit. Car en dehors d’être un simple malfrat, ce dernier a tout de même détroussé un colonel anglais : un acte qui vaut encore aujourd’hui une certaine sympathie dans l’inconscient de la société irlandaise, au regard des conflits passés opposant l’Irlande au Royaume-Uni.

De plus, le refrain rend hommage à l’une des plus célèbre boisson irlandaise : le Whiskey ! Le titre de la chanson est d’ailleurs clair : il parle de « Whiskey dans une jarre », et le refrain semble célébrer le breuvage !

Voilà pourquoi les irlandais sont probablement si attachés à cette chanson : elle multiplie les références à la culture irlandaise, à son histoire, mais aussi à son savoir-faire en matière de distillation !

Il n’en fallait pas plus pour en faire un symbole culturel de l’Irlande !

Une chanson à l’infatigable succès… même aujourd’hui !

The Pogues - rufus - cc

The Pogues – rufus – cc

De nos jours, et après plusieurs siècles de transmission, Whiskey in the Jar semble ne pas avoir pris une ride ! Elle fait partie des morceaux les plus joués dans les irish pubs et par les groupes de musique traditionnelle irlandaise.

Elle a même été reprise par de grands artistes comme The Dubliners, et a été popularisée par des groupes de rock célèbres comme Thin Lizzy, The Pogues et Metallica.

La version la plus populaire de « Whiskey in the Jar » que vous entendrez dans les pubs irlandais est la version traditionnelle irlandaise qui ne manque jamais d’entraîner la foule à chanter le refrain : « Whack for my daddy, oh, there’s Whiskey in the jar ».

Découvrir la chanson Whiskey in the jar :

Les paroles (version Gilgarry Mountain)

As I was a going over Gillgarry Mountain,
I spied Colonel Farrell and his money he was countin’.
First I drew me pistol and then I drew me rapier,
Sayin’ stand and deliver for I am your bold receiver.Well shirigim duraham daWack fall the daddy oh,
wack fall the daddy oh
There’s Whiskey in the jar.He counted out his money and it made a pretty penny,I put it in me pocket to take home to darling’ Jenny.
She sighed and swore she loved me and never would deceive me
But the devil take the women for they always lie so easy.I went into me chamber all for to take a slumber

To dream of gold and girls and of course it was no wonder.
Me Jenny took me charges and she filled them up with water,
Called on colonel Farrell to get ready for the slaughter.

Next morning early before I rose to travel,

There came a band of footmen and likewise Colonel Farrell.
I goes to draw me pistol for she’d stole away me rapier,
but a prisoner I was taken I couldn’t shoot the water.

They put me into jail with a judge all a writin’

For robbing Colonel Farrell on Gilgarry Mountain.
But they didn’t take me fists so I knocked the jailer down,
And bid a farewell to this tight fisted town.

I’d like to find me brother the one that’s in the army,

I don’t know where he’s stationed in Cork or in Killarney.
Together we’d go roving o’r the mountains of Killkenney,
And I swear he’d treat me better than me darling’ sporting Jenny.

There’s some takes delight in the carriages and rolling,
Some takes delight in the hurley or the bowlin’.
But I takes delight in the juice of the barley,
Courting pretty maids in the morning oh so early.

Alors que j’allais sur la montagne de Gilgarry
J’ai vu le Colonel Farrell qui comptait sa monnaie
J’ai d’abord sorti mon pistolet puis j’ai sorti ma rapière
En disant « la bourse ou la vie, car je suis votre créditeur »

Alors shirigim duraham da
Whack fall the daddy-o1
Whack fall the daddy-o
Y’a du Whiskey dans la cruche

Il a compté sa monnaie et ça faisait une belle somme
Je l’ai mise dans ma poche et ramenée à ma Jenny chérie
Elle a soupiré et juré qu’elle m’aimait et ne me trahirait jamais
Mais au diable les femmes car elles mentent toujours si facilement

Je suis monté dans ma chambre pour faire un somme
Pour rêver d’argent et de filles et bien sûr ce n’est pas étonnant
Ma Jenny a pris mes cartouches et les a remplies d’eau
A appelé le Colonel Farrell pour qu’il soit prêt pour l’abattage

Tôt le lendemain matin avant que je me lève pour partir
Arriva une troupe de gendarmes et vraisemblablement le Colonel Farrell
Je pris mon pistolet car elle m’avait piqué ma rapière
Mais je fus fait prisonnier j’ai pas pu tirer avec l’eau

Ils m’ont mis en prison avec un juge qui a tout écrit
Pour avoir volé le Colonel Farrell sur la montagne de Gilgarry
Mais ils ne m’ont pas pris mes poings alors j’ai frappé le geôlier
Et fait mes adieux à cette ville de radins

J’aimerais retrouver mon frère, celui qui est à l’armée
Mais je ne sais pas où il est basé, à Cork ou à Killarney
Ensemble on irait bourlinguer sur les montagnes de Kilkenny
Et je suis certain qu’il me traitera mieux que ma bonne Jenny

Il y en a qui trouvent le plaisir à rouler dans des carosses
D’autres trouvent le plaisir dans le hurling ou le bowling
Mais moi je prends mon plaisir dans le jus de l’orge
Et à courtiser les jolies femmes de chambre au petit matin

La vidéo




Encore tant de choses à découvrir...




Un projet de voyage ? Téléchargez notre guide gratuit !

Ebook gratuit

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez notre ebook gratuit !

Découvrez l'essentiel du pays, sa culture, son histoire et ses sites touristiques incontournables !