fbpx
Henri VIII - Domaine public

Les Plantations en Irlande

 
Henri VIII - Domaine public




par Guide Irlande


Informations pratiques :

Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 3,14/5 (7 votes)


Les Plantations en Irlande sont un épisode de l’histoire irlandaise, ayant permit au Royaume d’Angleterre de coloniser le Royaume d’Irlande… Ces derniers se sont en effet installés en Irlande entre le XVIème et le XVIIème siècle, après s’être emparé de terres occupées par des clans gaéliques et autres grandes familles hiberno-normandes. Cette colonisation forcée créé un fort climat de tension entre les habitants locaux et les colons, surnommés “planters“…

Histoire des Plantations en Irlande

Une politique britannique de colonisation massive de l’Irlande

Carte des Plantations en IrlandeLe Royaume d’Angleterre ambitionne depuis le XIIème siècle de s’emparer de l’Irlande… Après plusieurs siècles de tensions et de batailles, les britanniques parviennent finalement à asseoir leur suprématie sur le Royaume d’Irlande, grâce à la politique successive de plusieurs monarques, dont celle :

  • du roi Henri VIII d’Angleterre,
  • puis de Marie Ire d’Angleterre,
  • d’Élisabeth Ire d’Angleterre
  • de Jacques Ier d’Angleterre,
  • puis de Charles Ier d’Angleterre, où les plantations atteignent leur apogée.

A cette époque, la volonté de l’Angleterre est claire : elle souhaite pacifier l’Irlande en l’anglicisant, et en implantant au sein du pays une nouvelle classe de dirigeants britanniques, ainsi qu’un nouveau modèle de communauté paysanne auquel les irlandais devaient se rallier… Les plantations devaient ainsi permettre de favoriser l’intégration anglaise au sein du pays, et de former des colonies chargées de sensibiliser la population irlandaise au mode de fonctionnement anglais…

Les Premières Plantations

Les premières plantations voient donc le jour au XVIème siècle… A cette époque, le Royaume d’Irlande est littéralement écrasé sous la botte anglaise, et vit dans la pauvreté la plus totale. Les catholiques irlandais sont brimés et discriminés par les protestants britanniques, et se voient expropriés et chassés de leurs terres par plus de 125 000 colons anglais venus s’installer en Irlande entre le XVIème et XVIIème siècle pour y installer leurs plantations.

On trouve alors dans toute l’Irlande 2 types de plantations :

La plantation exemplaire :

La plantation exemplaire se veut avant tout formatrice, et tend à rallier la paysanerie irlandaise au modèle économique anglais. L’une des première plantation de ce type voir le jour à la fin des années 1560 à Kerrycruihy non loin de Cork, sur une terre louée au comte de Desmond.

la plantation punitive :

La plantation punitive se veut quand à elle plus ferme, et consiste à s’installer sur des terres confisquées, ayant appartenus à des rebelles ayant contestés la présence britannique en Irlande. Les rebelles, expulsés de leurs territoires, ne manquent pas alors de s’attaquer aux colons au cours de violents affrontements…

Les premières plantation de ce type sont montées en 1556 : on y compte notamment celles de King’s County et de Queen’s County. Le clan des O’Moore, qui possédait alors ces terres et qui fut exproprié suite à l’arrivée des colons se lance dans une guerre ouverte contre les “planters” nom donnés aux colons) qui dure plus de 40 ans (elel se solde finalement par leur massacre perpétré par les anglais). Cette violence freina quelque peu l’affluence des colons anglais, craignant de n’être la cible de rebelles irlandais…

Les Plantations dégénèrent en massacres massifs

Oliver Cromwell - Domaine Public

Oliver Cromwell – Domaine Public

La situation est très vite explosive : les irlandais acceptent difficilement la présence des “planters”, et exigent le retrait de ces derniers… Mais la politique du Royaume d’Angleterre s’entête dans ses projets de colonisation, et très vite, les plantations deviennent le lieu de batailles rangées opposants les colons aux clans irlandais… Les massacres sont alors nombreux : des clans irlandais entiers sont décimés et massacrés. Femmes, enfants et civils sont torturés puis assassinés sans distinctions.

Les colons font alors construire des structures défensives militaires au sein de leurs plantations pour mieux pouvoir faire face aux assauts répétés des rebelles irlandais… Les rébellions irlandaises s’enchaînent, et ces derniers réclament désormais le retrait des colons, mais aussi l’indépendance de leur île, ainsi que leur liberté à choisir librement leur religion, et non, celle ordonnée par le roi… L’Ecosse en profite alors pour se joindre à ses revendications, et éclate alors les Guerres Confédérées Irlandaises (1641-1653) (ou Guerre des Trois Royaumes).

Suite à un renversement du pouvoir, le roi alors en place, Charles Ier, est finalement décapité, et Oliver Cromwell décide de prendre en main la situation en Irlande et en Ecosse. Il débarque en Irlande à la tête de 12 000 hommes et écrase dans le sang les rebelles irlandais, dimunuant de moitié la population irlandaise… Il consolide alors les plantations présentes en Ulster, encourageant l’arrivée massive de nouveaux colons anglais… (Cette politique est à l’origine de la situation actuelle en Irlande du Nord.)

Complètement écrasée et exangue, l’Irlande est alors contrainte de vivre sous la domination de l’Angleterre… Cette situation ne changera qu’au XXème siècle, à l’occasion de la montée du nationalisme et de la Guerre d’Indépendance (1919-1921).







Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com