Covid-19 en Irlande : le déconfinement démarre le 18 mai

Un déconfinement progressif, qui devrait s'étendre jusqu'au mois d'août prochain
11 mai 2020
Cobh et sa cathédrale - Chris Hill - Failte Ireland/Tourism Ireland
Cobh et sa cathédrale - Chris Hill - Failte Ireland/Tourism Ireland





Confinés depuis le 27 mars, les irlandais préparent activement leur déconfinement progressif à compter du 18 mai 2020. Une date d’autant plus attendue que le gouvernement avait au départ envisagé un déconfinement à la date du 5 mai, date finalement reportée.

Je sais que beaucoup d’entre vous aimeraient savoir quand les choses redeviendront normales et que la vie reprendra. Nous travaillons vers ce moment et nous planifions avec soin pour y arriver en toute sécurité. (Léo Varadkar – 10 avril 2020)

Retour sur  les événements…

L’Irlande exposée au coronavirus, mais soudée

  • Le 27 mars, le Premier ministre Léo Varadkar annonce les mesures visant à freiner l’épidémie de Covid-19 et demande à ses concitoyens de rester chez eux. Quelques exceptions sont autorisées pour les personnes de moins de 70 ans afin de s’approvisionner, faire brièvement de l’exercice ou se rendre au travail si celui-ci est considéré comme essentiel.
  • Le 10 avril, une nouvelle allocution remercie le peuple irlandais et l’informe d’une prolongation des mesures prises fin mars jusqu’au 5 mai.
  • Le 1er mai, un assouplissement des mesures a été annoncé à partir du 5 mai:
    • la limite autorisée pour faire de l’exercice passe de 2 à 5 kilomètres
    • l’isolation stricte ou “cocooning” des personnes âgées ou vulnérables prend fin pour leur permettre de sortir dans un rayon de 5 kilomètres autour de leur domicile.

Des mesures sont maintenues :

  • les écoles restent fermées jusqu’en septembre prochain.
  • tous les rassemblements publics et privés en dehors d’un seul foyer demeurent interdits, quel que soit le nombre de personnes concernées.

Le gouvernement se fixe alors la date du 18 mai 2020 pour assurer un début de sortie de crise. Mais les enjeux sont multiples, et les irlandais se doivent de rester prudents.

Vers un déconfinement progressif et mesuré

Le gouvernement irlandais multiplie les précautions pour éviter une seconde vague

La levée des restrictions en Irlande s’annonce extrêmement progressive. Le plan de reprise de l’activité économique prévu par le gouvernement irlandais à partir du 18 mai est en effet organisé en 5 étapes de 3 semaines chacune jusqu’au 10 août (avec un possible retour en arrière en cas de reprise de l’épidémie). La première phase du déconfinement inclut :

  • la réouverture de certains magasins, dont ceux de bricolage ;
  • la reprise des travaux en extérieur, comme les chantiers de construction ;
  • la reprise des activités sportives et des rassemblements en plein air pour les réunions familiales et les petits groupes.

Les autres entreprises, les crèches, les restaurants et les bars pourront rouvrir ultérieurement et progressivement. Tout n’est pas encore acté, et certaines décisions sont encore en négociation (notamment la réouverture des irish pubs, qui étaient prévue au 10 août prochain, et qui crée de nombreuses tensions au sein du pays.)

Toutefois, le port du masque sera largement conseillé.

Quand au tourisme, il est encore difficile pour l’heure de connaître la date à laquelle le pays rouvrira ses portes aux voyageurs.

Des disparités persistantes entre le nord et le sud

La République d’Irlande et l’Irlande du Nord : deux territoires aux stratégies différentes

Le processus de déconfinement pourrait cependant être compliqué…. En cause : la disparité des mesures préventives appliquées entre le sud et le nord de l’île.

En République d’Irlande, les autorités continuent d’augmenter leur capacité de dépistage tandis que les tests sont réservés aux patients hospitalisés et la durée de la quarantaine est plus courte en Irlande du Nord.

Le périmètre de sortie autorisé varie lui-aussi : seuls les Irlandais de la République doivent se restreindre dans un rayon de 2 kilomètres de chez eux.

Les deux côtés de la frontière sont conscients de devoir faire converger leurs stratégies et s’accorder sur les restrictions pour obtenir une même cartographie des cas de contamination et des foyers épidémiques (clusters) afin de se préparer conjointement à affronter une éventuelle deuxième vague.

En ce sens, un accord de principe encourageant a été signé en avril dernier.


Sur le même thème :



Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




A découvrir en ce moment en Irlande :

Rechercher
Guide Irlande.com
english version