L'Union Jack - Becks - cc

L’Act of Union

 
L'Union Jack - Becks - cc




par Guide Irlande


Informations pratiques :

Note Note des voyageurs :
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles 4,38/5 (8 votes)


L’Act of Union est un acte officialisant la création d’un Royaume unifié, réunissant le Royaume d’Angleterre, d’Écosse, le Pays de Galles et le Royaume d’Irlande pour donner naissance à ce que l’on nomma le “Royaume-Uni” de Grande-Bretagne et d’Irlande. Cet acte prit effet le 1er janvier 1801, et marqua de façon officielle, la pleine appartenance de l’Irlande à l’Angleterre.

Histoire de L’Act of Union ou Acte d’Union

Contexte

Avant que l’Act of Union ne soit ratifié, l’Irlande était autrefois déjà exposée à un conflit de longue date avec l’Angleterre. Ce conflit remonte au temps des Invasions Normandes (XIIème siècle), lorsque Henry II, roi d’Angleterre ambitionnait d’ores et déjà de s’accaparer l’île irlandaise…

Les colons protestants tentèrent tant bien que mal de s’implanter en Irlande, se partageant le territoire avec les Normands, sous l’oeil révolté des irlandais. Les batailles et autres affrontements se multiplièrent durant des siècles, opposant les irlandais aux anglais au travers de combats féroces sans que la situation ne parvienne à trouver d’issue favorables du côté irlandais.

En 1541, une minorité protestante britannique dominant le Parlement Irlandais, fit voter un Acte proclamant Henri VIII d’Angleterre en tant que roi d’Irlande. Cet acte fut longuement décrié par les irlandais, considérant ce texte comme une officialisation insultante de la suprématie anglaise sur l’Irlande.

Malgré cet acte, les tensions continuèrent jusque dans les années 1800. Durant ces années, l’on observa de nombreuses actions méprisables du côté britannique, où ces derniers mirent en place une politique anti-catholique, pour les priver de leurs droits civiques les plus fondamentaux et en favorisant leurs misère sociale.

Souhaitant profiter de sa supériorité de l’époque sur les irlandais, la Grande-Bretagne décida de renforcer sa suprématie en réofficialisant l’appartenance de l’Irlande à l’Angleterre au travers d’un texte : l’Acte d’Union (ou Union Act), dont l’objectif consistait à renforcer le pouvoir de l’Angleterre, en créant un Royaume-Uni composé de l’Écosse, du Pays de Galles, et de l’Irlande, 3 royaumes où l’Angleterre s’était imposée par le force armée et politique.

Texte de l’Acte d’Union

L’Act of Union fut présenté en 1800, et comportait 8 articles :

  • Les articles 1, 2, 3 et 4 abordaient les aspects liés au fonctionnement politique de l’Union. On autorisait ainsi l’Irlande à élire 100 députés irlandais, chargés de représenter les intérêts irlandais au Parlement du Royaume-Uni.
  • L’article 5 officialisait la création d’une Église protestante unie d’Angleterre et d’Irlande.
  • L’article 6 comportait des lois liées à la douane, détaxant la majorité des échanges au sein du Royaume-Uni. (Les taxes sur les importations vers l’Irlande furent cependant maintenues).
  • L’article 7 s’attachait à demander à l’Irlande une contribution budgétaire annuelle de 2/17ème des dépenses du Royaume-Uni.
  • L’Article 8 présentait quand à lui le fonctionnement juridico-légal du Royaume-Uni.

Ce texte fut voté par le Parlement irlandais et le Parlement de Grande-Bretagne. A cette époque, les 2 Parlements interdisaient le vote aux catholiques, empêchant ainsi sciemment les irlandais de se prononcer contre l’Acte d’Union. (A cette époque, 95% des irlandais étaient catholiques, et subissaient déjà les discriminations des protestants.) Quand aux députés ayant osés s’affirmer comme opposés au vote de cet Acte, ces derniers furent généreusement corrompus avec des pots de vins en tout genre, jusqu’à ce que l’Acte fut voté à 158 voix contre 115.

A la suite de ce vote, un drapeau représentant le Royaume-Uni fut créé, et désigné sous le nom d’Union Jack (le drapeau de l’Union). Il s’agit du drapeau que nous connaissons encore de nos jours. Celui-ci est bleu, rouge et blanc, et rassemble les drapeaux d’Angleterre et d’Écosse, en intégrant la Croix de St Patrick, haut symbole de l’Irlande.







Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher
Guide Irlande.com