Ryanair aspire à rendre ses vols gratuits d’ici 10 ans !

30
Nov
2016

Oui vous avez bien lu : le PDG de Ryanair, Michael O’Leary, se serait exprimé à Londres ces derniers jours, évoquant son souhait de rendre ses vols gratuits d’ici les 10 prochaines années. Une annonce qui a produit un grand effet auprès des médias et du marchés du transport aérien !

« Notre défi pour le futur est de continuer à faire baisser le prix des vols.
J’ai cette vision qu’au cours des cinq à dix prochaines années, les vols sur Ryanair seront gratuits, qu’ils seront pleins et que nous gagnerons de l’argent grâce aux revenus des aéroports. » aurait déclaré le PDG de Ryanair.

Une annonce audacieuse, qui a eu le mérite de secouer la sphère du transport aérien. Personne n’aurait pu penser au fait que Michael O’Leary soit capable de passer du low-cost au “zero-cost”. Du jamais vu dans ce secteur !

“Je pense vraiment que cela va arriver, mais pas dans les grands aéroports tels que Londres- Heathrow. On voit que cette tendance de diminuer les taxes et charges existe déjà chez de nombreux plus petits aéroports cherchant à accroître leur trafic. Et moi, je vous paie déjà pour voler sur Ryanair: on vend certains de nos tickets à 5 euros, tout en payant 15 euros de taxes et charges aux aéroports. Si ces taxes sont éliminées, nos tickets promotionnels seront gratuits.”

Certes, cette annonce peut sembler “délirante” et plutôt naïve. mais elle n’en serait pas pour autant irréalisable. D’après de nombreux experts, Michael O’Leary pourrait effectivement parvenir à atteindre son but, en entamant une longue bataille l’opposant à chacun des aéroports accueillant sur ses pistes des avions de la firme Ryanair. Conscient de son poids économique attractif, Michael O’Leary serait donc tout à fait susceptible de faire prochainement la pluie et le beau temps au sein des aéroports du monde…

Restera le choix aux aéroports visés de choisir de faire avec… ou sans Ryanair !

Affaire à suivre !






Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *